Alight - Tome 2

Proche du coup de coeur, Alight nous coupe autant le souffle que le premier tome et Scott Sigler arrive, à chaque chapitre, à introduire de nouveaux rebondissements nous tenant en haleine de la première à la dernière page sans aucun temps mort.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Alight Achetez sur Amazon
Auteur : Scott Sigler
Editeur : 
Lumen
Genre : Young Adult, Dystopie, Science-fiction, Aventure
Date de parution : 
15/09/2016
Pages : 
568
Prix : 
15€00
Résumé :
« Si c’est la guerre qu’ils veulent, ils l’auront. Ils auraient dû réfléchir avant de s’attaquer à nous. »
Échappés de leurs cercueils, M. Savage, surnommée Em, et ses compagnons ont parcouru des kilomètres de couloirs envahis d’ossements, affronté la faim et la soif, combattu un redoutable ennemi, les Adultes, avant de pouvoir enfin sortir du piège dont ils étaient prisonniers. Mais arrivés sur Omeyocan, le monde qui leur est destiné, les jeunes survivants déchantent vite…
Pour protéger et nourrir son peuple, à présent constitué de centaines d’enfants, Em va devoir explorer une cité dévastée, perdue au cœur d’une jungle habitée par de terribles créatures et, semble-t-il, d’autres êtres humains. Mais le danger qui guette la troupe ne vient pas seulement de l’extérieur. À mesure que le passé rattrape les adolescents, des clans se forment, des luttes intestines menacent la cohésion du groupe, l’adorateur d’un dieu assoiffé de sang est même prêt à tout pour renverser la jeune Savage…
Jusqu’où Em ira-t-elle pour conserver sa place de chef ? Entre la survie de tous et le pouvoir, que choisira-t-elle ? Dans la suite d’Alive, Scott Sigler, véritable maître du thriller psychologique, joue une fois de plus avec nos nerfs. Et avec quel brio !

Alors que Alive, le premier tome de la saga The Generations de Scott Sigler m’avait totalement embarquée, les éditions Lumen viennent de publier le second tome, Alight, à la hauteur de son prédécesseur.

« Je lis tellement d’émotions sur les visages qui me scrutent – fierté, dégoût, respect et doute, amour, peur et angoisse. Nous sommes bien trop nombreux pour que nos sentiments soient unanimes. »

Nous avions quitté nos chers adolescents et enfants fuyant le Xolotl et prêts à rejoindre leur nouvelle planète. Autant vous le dire tout de suite, même si les protagonistes mûrissent dans Alight, ce second tome, leurs comportements restent en phase avec ceux de Alive. Em reste une jeune fille dominatrice partagée entre sa propre nature tolérante et compréhensive et celle de sa créatrice, aussi machiavélique que dangereuse. Elle s’accompagne toujours de Bishop, le soldat à l’état pur, d’O’Malley, son plus fidèle conseiller et soutien, de Spingate et Gaston, plus proches que jamais et d’Aramovski, dont les croyances ne font que croitre. Entourés d’une dizaine d’autres adolescents et d’une centaine d’enfants de 12 ans, ils vont devoir apprendre à vivre dans un nouvel environnement.

Comme pour le premier tome, Alight se compose de révélations successives et je ne peux trop en dire pour ne pas vous spoiler. Le livre tourne autour de cette nouvelle planète, Omeyocan. Est-elle habitée ? De quoi vont-ils pouvoir se nourrir ? Quels sont les dangers ? Les adultes resteront-ils sur le Xolotl ? Et tous les sujets de la science-fiction et de la dystopie Young Adult y sont évoqués : maladies, classes sociales, pouvoir, amour, amitié, confiance, guerre, peur, violence, technologie, histoire…

« Des guerriers de douze ans. Bien qu’ils aient élevés pour ça, ils n’ont pas l’apparence de soldats. Ils ressemblent à des poupées, habillées pour jouer à la guerre. »

Encore une fois, Scott Sigler n’épargne pas ses personnages. Ajoutant à leur vie déjà compliquée d’enfants de 12 ans vivants dans le corps d’adolescents qui doivent faire face à de nouvelle découvertes et à une planète hostile, leurs hormones vont aussi être mises à rude épreuve. Dans Alight, les personnalités s’affinent et les protagonistes ne sont pas au bout de leur peine avec cet épilogue surprenant qui annonce une suite pleine de rebondissements.

« Je suis le vent… Je suis la mort. »

Proche du coup de coeur, Alight nous coupe autant le souffle que le premier tome et Scott Sigler arrive, à chaque chapitre, à introduire de nouveaux rebondissements nous tenant en haleine de la première à la dernière page sans aucun temps mort.

  • Histoire 95%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 90%
  • Emotions 80%
  • Originalité 100%
  • Suspense 100%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Alive

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!