Alive

Alive est un livre comme j’en ai lu de peu. Il vous coupe le souffle et je ne lui trouve aucun défaut. L’intrigue rondement menée par Scott Sigler nous mène du début de ce premier tome à la toute dernière phrase

Avis par Laurapassage

Alive
p

Titre : Alive Achetez sur Amazon
Auteur : Scott Sigler
Editeur : 
Lumen
Genre : 
Young Adult, Suspens, Dystopie
Date de parution : 
11/02/2016
Pages : 
462
Prix : 
15€00
Résumé : 
« J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. » Em se réveille dans le noir, seule, entravée, dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. C’est le jour de son anniversaire, elle a douze ans et… c’est tout. Elle ne se rappelle pas comment elle s’appelle, ce qu’elle a fait la veille ou à quoi ressemble le visage de ses parents. Elle ne comprend pas du tout ce qui se passe. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont toujours en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage. La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – ils ont en fait tous dix-sept ans – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Sont-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout, qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, et comment sont-ils arrivés là ?

« Si tu prends la fuite, l’ennemi se lancera à tes trousses. Pour recouvrer la liberté, il te faudra le tuer. »

 

Alive fait parti des dernières sorties des éditions Lumen et comme je l’ai dit, cette maison d’éditions ne se trompe pas sur les livres qu’elle choisi qui se montrent toujours extrêmement bons.

A la fin du livre, Scott Sigler met en garde tous les chroniqueurs sur son livre en leur demandant de ne pas spoiler son histoire pour les prochains lecteurs. Adepte de la chronique sans spoiler (j’essaye un maximum en tout cas), je ne vais pas déroger à mon avis. Et pourtant, ce livre est un mystère à lui-même quand on l’ouvre car on n’a vraiment aucune idée de ce qu’on va y trouver. Le seul indice que je vous donnerai, également dévoilé par Lumen sur Facebook,  sera qu’Alive nous plonge dans un immense escape game plus réaliste et bouleversant que jamais.

Dans Alive, nous faisons tout d’abord la connaissance d’Em, une jeune fille qui a 12 ans mais un physique de 17 ans. Elle ne sait rien. Elle apparaît comme une fille sûre d’elle face aux autres mais à l’intérieur, c’est le chaos. Elle doute de tout. Qui est-elle ? Où est-elle ? Et qui sont réellement les adolescents qui composent le groupe qu’elle dirige ? Doit-elle leur faire confiance ? Vont-ils la suivre et l’écouter quoi qu’il arrive ? Elle oscille dans ses pensées tourmentées et reste toujours partagée sur son rôle de leader. Elle veut guider les autres mais en abuse-t-elle ? Comment peut-elle se faire respecter ?

Tout le long de livre, les questions s’accumulent et les informations sont délivrées au compte-goutte. Scott Sigler abuse de suspens dans Alive, faisant grimper notre tension au fur et à mesure des pages. Les révélations distillées nous permettent de nous garder en haleine et les tourments des personnages nous prennent aux tripes. L’évolution de leurs esprits et de leurs corps, les menant à l’apogée de la puberté, avec les désirs, les colères, les questions, les attirances. Ils traversent l’adolescence alors qu’ils n’y étaient pas préparés.

Le lecteur se met à la place d’Em et se retrouve perdu, on ne sait rien et pourtant, il faut retenir toutes les informations qui arrivent. L’auteur reste flou sur certains aspects du décor ou des objets et l’on doit faire marcher notre imagination dans ce monde inconnu. Car personne ne sait où ces adolescents se trouvent. En plus, il n’y a aucun notion du temps et tous les repères se retrouvent ainsi chamboulés. Et c’est seulement à 75 pages de la fin, que La révélation arrive, après toutes les épreuves mentales et physiques que les personnages ont traversé et que l’on réalise l »imagination qu’a pu avoir Scott Sigler en nous emmenant dans cette aventure hors du commun ponctuée de peines, de doutes, de peurs et aussi d’attentions.

« Attaquer, toujours attaquer ! En cas de doute, passer à l’attaque, ne jamais laisser à l’ennemie le temps de récupérer. »

 

Alive est un livre comme j’en ai lu de peu. Il vous coupe le souffle et je ne lui trouve aucun défaut. L’intrigue rondement menée par Scott Sigler nous mène du début de ce premier tome à la toute dernière phrase et j’attend impatiemment de découvrir la suite de ces adolescents que l’on hâte d’apprendre à connaître !

  • Histoire 95%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 90%
  • Emotions 75%
  • Originalité 100%
  • Suspense 100%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
NIL

0 I like it
0 I don't like it

10 Comments

  1. Je suis fortement intrigué ! Comme tu dis, les éditions Lumen publient des perles, de ce que j'ai pu entendre ^^ Du coup, presque tous leurs romans me tentent :)

  2. Ah pas d'ennui comme moi vers le milieu ? :(

  3. Il me faut vraiment ce roman.

  4. Whaaaa tu me donnes encore plus envie de lire ce roman maintenant que j'ai lu ta chronique! ❤

Laissez moi un commentaire