Beautiful Bastard

Beautiful Bastard est, selon moi, une romance érotique prenante dès les premières pages et Christina Lauren arrivent, de leurs quatre mains et avec leurs écritures justes et crédibles, à nous transporter dans l’univers de Chloé et Bennett.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Beautiful Bastard Achetez sur Amazon
Auteur : Christina Lauren
Editeur : 
Pocket
Genre : 
Romance Erotique
Date de parution : 
01/01/2014
Pages : 
336
Prix : 
6€95
Résumé :
L’esprit vif, bosseuse et volontaire, Chloé Mills n’a qu’un seul problème, son patron : Bennett Ryan. Exigeant, direct, dépourvu de tact, ou d’une quelconque considération à l’égard d’autrui, il est absolument… irrésistible. Un salaud magnifique. Bennett retourne à Chicago après avoir séjourné en France pour jouer au sein de l’entreprise familiale qu’il dirige, un grand groupe de media, un rôle de premier plan. Rien ne laissait supposer que son assistante, chargée de l’aider à distance lorsqu’il était à l’étranger, puisse se révéler être cette sublime créature, dotée d’une innocence toute provocatrice et absolument exaspérante, avec laquelle il allait désormais devoir travailler chaque jour. Malgré sa réputation, Bennett n’est pas du genre à entretenir une aventure sur son lieu de travail. Mais Chloé est si séduisante qu’il envisage de faire une entorse à la règle – pour ne pas dire, la faire complètement voler en éclats – si c’est le seul moyen pour lui, de la conquérir, de se l’approprier, de la posséder.  Alors que désir et attirance mutuelle ne cessent de croître jusqu’à un point limite, de non-retour, Bennett et Chloé doivent décider exactement ce qu’ils sont prêts à perdre ou à sacrifier, pour continuer à s’auto-posséder, l’un l’autre sans répit.

Trainant dans ma PAL depuis mon swap avec Emzbooksandco en début d’année, Beautiful Bastard est le genre de romance érotique qui se dévore en quelques heures.

 

« C’est très aimable à vous de m’offrir du café quand vous en faites, mademoiselle Mills. Mais si j’avais envie de boire de la boue, j’aurais rempli moi-même mon mug de terre dans le jardin en arrivant ce matin. »

 

 

Dès le début de Beautiful Bastard, j’ai beaucoup aimé Chloé, une jeune femme sérieuse au franc parler qui se bat pour réussir professionnellement. C’est une bosseuse qui prend soin d’elle et qui, travaillant dans une grosse entreprise, s’habille avec classe. Elle s’entend bien avec le grand patron et son fils ainé, mais bien sûr, elle doit collaborer avec le plus jeune, Bennett, qui ne vit que pour la perfection. On sent immédiatement qu’ils ne sont pas si différents, mais que ces deux carriéristes au fort caractère peuvent difficilement s’entendre. Epaulée par ses deux amies, Chloé a eu peu de relations amoureuses, mais elle est loin du personnage de la fille prude. Quant à Bennett, bien qu’il ait la réputation de séducteur, il montre dès le début qu’il possède des valeurs.

Certes, Beautiful Bastard parle de sexe tout du long et la romance tourne clairement autour des rapports physiques entre les deux protagonistes. Seulement, j’ai vraiment apprécié la relation qui se tisse entre eux. Les sentiments apparaissent petit à petit et on sent le rapport de force s’inverser entre Chloé et Bennett. Alors qu’au début, il est le dominant, il va se laisser happer par sa belle en lui donnant la direction de leur relation.

 

« Monsieur Ryan se tient dans l’embrasure de la porte de mon bureau, qui sert de vestibule au sien. Une voix tout sucre tout miel, avec quelque chose qui sonne faux – du miel trop dur, impossible à tartiner. Et des cailloux à la place du sucre. »

 

 

Car les auteures, Christina Lauren, arrivent à décrire les scènes de sexe sans les vulgariser et en plus, elle montrent à la perfection la peur, la colère, la retenue, la jalousie et l’attirance des deux personnages principaux. Leur histoire m’a paru réelle et crédible du début à la fin et elles s’éloignent suffisamment des stéréotypes de la romance érotique pour convaincre le lecteur.

 

« Mes nerfs sont à fleur de peau, entre l’excitation et la colère. J’ai presque une attaque cardiaque en ouvrant la porte. Elle est en train d’arroser une plante, légèrement penchée sur elle dans sa robe-pull gris souris et ses cuissardes. Chaque courbe de son corps est offerte à ma vue. On me veut du mal, là-haut. J’en suis plus que persuadé. »

 

 

Beautiful Bastard est, selon moi, une romance érotique prenante dès les premières pages et Christina Lauren arrivent, de leurs quatre mains et avec leurs écritures justes et crédibles, à nous transporter dans l’univers de Chloé et Bennett.

destockage-pal-duo-600x367

  • Histoire 75%
  • Ecriture 90%
  • Personnages 85%
  • Emotions 85%
  • Originalité 70%
  • Suspense 60%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
After

0 I like it
0 I don't like it

9 Comments

  1. J'aime énormément cette série même si le dernier tome consacré à Nial ne m'a pas plu. Je relirais bien juste pour le plaisir l'histoire de Benett et Chloé.

    • Je ne sais pas si je lirais la suite, mais en tout cas, j'ai beaucoup aimé ce premier tome !

  2. J'attendais avec impatience ta chronique sur ce livre, j'étais curieuse de savoir ce que tu en avais pensé ^^ On partage le même avis, du coup maintenant j'attends de voir si tu aimes la suite (si tu la lis un jour) parce que personnellement j'ai adoré le premier tome mais j'avais de plus en plus de mal avec les autres parce que j'avais l'impression que ça se répétait un peu... Mais comme pour 'After', il faudrait ptet que je reprenne à 0 pour me faire une seconde opinion xD

    • Bah je ne sais toujours pas si je vais lire la suite. Je pense que si je ne trouve rien d'autres à lire, je me lancerai peut-être, mais j'aime bien la finalité du premier tome et souvent, comme tu le dis, ça se répète beaucoup ensuite et au final c'est moins plaisant...

  3. Pour ma part, je n'ai pas du tout le même ressenti que toi puisque c'est ce livre qui m'a fait détester l'érotique dans mes lectures. Je pensais, après cette lecture, que toutes les romances NA étaient de ce style, du coup... En tout cas, je suis contente de m'être rendu compte que non !
    Ma mère a également détester cette histoire. En bref, je n'ai pas du tout aimé ce livre !

    • Il est clair que ce livre contient énormément de scènes de sexe donc forcément, ça limite aussi le public.
      L'avantage c'est que maintenant, il y a beaucoup de romance sans trop d'érotisme, ce qui ajoute encore plus de livres à lire !!!

  4. Je ne suis pas une grande fan de ce genre de livres, mais celui-ci était prenant. Il est vachement mieux que "Cinquante nuances de Grey" ! L'écriture y est beaucoup plus fluide et moins répétitive.

    • Effectivement, tout comme toi, je l'ai trouvé au dessus de 50 nuances de Grey. Les expressions ne sont pas toujours les mêmes et c'est quand même très bien écrit pour de la romance érotique !

Laissez moi un commentaire