Calendar Girl - Mars

Avec Calendar Girl – Mars, Audrey Carlan arrive à faire passer de beaux messages tout en continuant à faire évoluer son héroïne vers la vraie femme qui s’assurera entièrement.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Calendar Girl – Mars Achetez sur Amazon
Auteur : Audrey Carlan
Editeur : 
Hugo Roman New Romance
Genre : 
Romance
Date de parution : 
02/03/2017
Pages : 
160
Prix : 
9€95
Résumé : 
Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma.
Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Si vous n’avez pas lu mes précédentes chroniques de la saga, je me suis lancée dans Calendar Girl – Janvier par curiosité et j’ai tout bonnement vraiment apprécier ce premier tome d’Audrey Carlan. Puis, avec Calendar Girl – Février, j’ai été déçue, autant par le comportement de Mia que par le personnage d’Alec qui ne m’a pas du tout convaincu. Mais je tenais à découvrir la suite de la saga publiée chez Hugo Roman et bien a pris car j’ai adoré Calendar Girl – Mars.

« Je ne devrais pas m’énerver, mais je ne peux m’en empêcher. C’est comme si toute ma frustration avait soudain décidé de jaillir. »

Dès que j’ai lu les extraits de Calendar Girl – Mars, j’ai su à peu près à quoi m’attendre. Mia ne change pas, elle garde son courage et sa determination. Elle montre dans ce tome de belles valeurs face à son nouveau client, mais d’un autre côté, elle veut toujours autant profiter de son année. J’ai vraiment du mal avec ce point là de son personnage tout simplement parce qu’elle oscille entre ses sentiments pour Wes et son envie de coucher avec tout le monde. Je ne dis pas que c’est incompatible, mais il est difficile de concevoir leur relation qui prend de plus en plus d’ampleur niveau émotions et de voir Mia vouloir sauter sur tous les mecs. Quand à son client, Tony, c’est quelqu’un de particulièrement attentif aux autres et à leurs regards et qui, du coup, en oublie le principal. Aussi, sa famille et Hector apporté chacun leur touche à ce mois totalement différent des deux premiers.

L’histoire de Calendar Girl – Mars se concentre avant tout sur Tony, le client de Mia. Alors que dans les deux précédents tomes, Wes et Alec ont permis à Mia de s’accepter davantage et d’avancer vers un avenir incertain avec un nouveau client chaque mois, dans ce troisième volet, c’est l’effet inverse et c’est Mia qui va aider Tony. Rien que par sa présence et quelques phrases, elle sait être à son écouté et être de bons conseils. Et même s’il a la tête dure et des convictions qu’il ne veut pas remettre en question, elle finit par arriver à lui ouvrir les yeux. Et en même temps, elle réalise elle-même qu’elle devrait un peu plus suivre ce qu’elle lui dit.

« J’ai vingt-quatre ans et j’ai enfin vu la perfection masculine. – Doux Jésus, je murmure. Je crois qu’un filet de bave coule sur mon menton. Wes et Alec sont tous les deux magnifiques. Or, la beauté d’Anthony Fasano est au-delà de tout entendement. Il est immense, une véritable armoire à glace. »

La belle morale de ce tome, qui fait d’ailleurs que je l’ai encore plus apprécié que Calendar Girl – Janvier, est qu’il faut toujours se battre pour ceux qu’on aime, qui compte le plus pour nous, en faire notre priorité et être heureux ensemble. Ce mois nous montre à quel point il n’est pas toujours simple de comprendre réellement ce que l’on veut, mais que ce n’est pas en ignorant les problèmes et en ne faisant rien pour changer qu’on arrive à ses fins, en l’occurrence le bonheur. J’ai vraiment aimer les valeurs évoquées dans ce tome qui rattrape la désillusion de Février et j’espère que Mia recroisera ces personnages par la suite.

« Je relis le message une bonne dizaine de fois, hésitant entre deux possibilités qui s’offrent à moi. Je peux l’ignorer et attendre d’être moins fatiguée sur un plan émotionnel ou alors je peux l’appeler et laisser la voix de Wes ôter toute la culpabilité que je ressens. »

Avec Calendar Girl – Mars, Audrey Carlan arrive à faire passer de beaux messages tout en continuant à faire évoluer son héroïne vers la vraie femme qui s’assurera entièrement.

  • Histoire 90%
  • Ecriture 90%
  • Personnages 95%
  • Emotions 95%
  • Originalité 90%
  • Suspense 95%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Calendar Girl – Janvier

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!