Cell 7

Cell 7 est une dystopie qui nous permet de remettre en question les dérives vers lesquelles notre société peut se diriger et Kerry Drewery nous y montre à la perfection ce que l’asservissement de l’argent sur la société, la technologie et la surmédicalisation pourraient faire dans le futur.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Cell 7 Achetez sur Amazon
Auteur : Kerry Drewery
Editeur : Hachette Romans
Genre : 
Young Adult, Dystopie
Date de parution : 
28/09/2016
Pages : 
380
Prix : 
18€00
Résumé : 
On vient de l’apprendre : Jackson Paige, l’ancienne vedette de télé-réalité, a été assassiné. La coupable, restée sur les lieux du crime, a déjà tout avoué. Il s’agit de Martha Honeydew, seize ans. En vertu de la loi des Sept Jours de Justice, Honeydew a été placée en détentioin dans la Cellule 1 du couloir de la mort. C’est la première adolescente à être jugée par le système Chacun Sa Voix, dans lequel c’est vous, chers téléspectateurs, qui décidez du sort des accusés. Chaque jour, elle avancera d’une cellule, vers la Cellule 7, où votre vote déterminera si oui ou non elle doit être exécutée. 21 millions de jurés. 1 prévenue. 7 jours pour revenir sur ses aveux. La vie ? La mort ? à vous de juger !

Quand j’ai lu le résumé de Cell 7 de Kerry Dewrery, une des sorties de septembre chez Hachette Romans, il m’a fait pensé à Acide Sulfurique d’Amélie Nothomb. Après ma lecture, je le trouve aussi dans la même lignée qu’IRL d’Agnès Marot, une dystopie à faire peur. Merci à NetGalley de m’avoir permis de le lire.

 

« A vous broyer l’âme. Vous étouffer la cervelle. Vous dévorer l’espoir. Vous rendre dingue. »

 

 

Dans Cell 7, nous suivons Martha, arrêtée pour meurtre et qui va être jugée par les téléspectateurs afin de savoir si elle doit être exécutée. A 16 ans, elle se montre forte et déterminée dans ses choix, quitte à subir la peine capitale. Loin d’avoir été aidée par le destin, elle décide de mettre sa vie en jeu pour défendre ses idées, tout en endurant les conséquences psychologiques que cela peut avoir sur elle. Elle se retrouve épaulée par Eve, sa conseillère ancienne avocate, une quadragénaire des beaux quartiers qui a, elle aussi, subi les dérives de ce nouveau système judiciaire. En quête d’informations, elle ne se laissera pas abattre et gardera sa volonté jusqu’au bout.

Mélange de la dernière semaine d’un condamné et de Big Brother, Cell 7 se compose de points de vue différents qui apportent une vision globale de la situation. Avec celui de Martha, Kerry Drewery, de sa plume particulière et pertinente, arrive à transcrire le désespoir et la folie de la jeune fille qui reste pourtant sur ses positions. Le point de vue d’Eve nous permet de comprendre en détails du crime en nous apportant les preuves et les raisons. Quant à l’émission de télé-réalité, on y découvre les failles et le vice de cette manière de juger les criminels.

 

« Puise dans ton amour pour me laisser partir. »

 

 

Kerry Drewery arrive à nous montrer comment les classes sociales, la corruption et la manipulation mêlés à la télé-réalité peuvent rendre la société inhumaine et impitoyable. Et en nous dévoilant au fil des pages les informations nécessaires aux lecteurs à la compréhension de l’ensemble de la situation, l’auteure nous permet de nous attacher de plus en plus aux personnages. Pour autant, le final ne manque pas de révélations et cette fin ouverte permet à la fois de s’imaginer une suite, mais aussi de clôturer un chapitre de la vie des protagonistes.

 

« Ce qui m’intéresse, c’est la justice pour tous. Pour les victimes et leur famille ; mais aussi pour les accusés. »

 

 

Cell 7 est une dystopie qui nous permet de remettre en question les dérives vers lesquelles notre société peut se diriger et Kerry Drewery nous y montre à la perfection ce que l’asservissement de l’argent sur la société, la technologie et la surmédicalisation pourraient faire dans le futur.

  • Histoire 85%
  • Ecriture 85%
  • Personnages 90%
  • Emotions 85%
  • Originalité 90%
  • Suspense 100%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
IRL

0 I like it
0 I don't like it

4 Comments

  1. D'habitude, ce genre d'histoire ne me tente pas du tout mais là, j'ai bien envie de découvrir ce livre. Ce principe de téléréalité m'intrigue alors ce livre me tente.

    • C'est le genre de thème à double tranchant, mais là, le mélange de "thriller" young adult, télé-réalité et semaine du condamné est vraiment très bon !

  2. Depuis que j'ai vu la chronique de BettieRose Books, j'ai vraiment envie de le découvrir :p

    • Il est clair que je te le conseille, surtout toi qui apprécie les policiers, sachant qu'il y a tout de même une enquête dans l'histoire, Cell 7 pourrait vraiment te plaire !

Laissez moi un commentaire