I

Comme des bêtes - Cinéma

C’est un agréable moment que l’on passe avec cette nouvelle animation qui fait mourir de rire, mais vous regretterez peut-être que Comme des bêtes ne suit pas « la mode », à l’instar des derniers films Disney qui apportent une véritable trame à l’histoire, font dans l’originalité et nous présentent de belles morales à suivre.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Comme des bêtes
Réalisateurs : Yarrow Cheney, Chris Renaud
Acteurs : Philippe Lacheau, François Damiens, Willy Rovelli, Florence Foresti…
Genre : Animation, Comique
Date de sortie Cinéma : 27 juillet 2016
Résumé : La vie secrète que mènent nos animaux domestiques une fois que nous les laissons seuls à la maison pour partir au travail ou à l’école.

Commes des bêtes

Depuis la premier bande-annonce sortie il y a près d’un an, Comme des bêtes est un dessin animé que je ne pouvais rater pour rien au monde. C’est pourquoi, je suis allée le voir en salles dès sa sortie.

Commes des bêtes

A travers Comme des bêtes, nous découvrons la vie secrète des animaux pendant que leurs maîtres ne sont pas là, et plus particulièrement celle de Max, un Jack Russel, animal de compagnie de Katie. Il vit paisiblement jusqu’à l’arrivée de Duke, un énorme chien avec qui il ne va pas franchement s’entendre. Va s’en suivre une tornade d’évènements où ils vont entrainer leurs amis, Mel le carlin, Chloé la chatte, Buddy le teckel et Gidget le spitz. Bien sûr, d’autres animaux vont leur venir en aide, tous différents les uns des autres et ils en affronteront d’autres, bien décidés à ne rien lâcher. Ne cherchez pas à connaître la personnalité de chacun, on est très loin des animaux aux sentiments très aboutis des dernières productions Pixar et Disney et on reste dans l’humour potache du dessin-animé Les Minions avec leur scénariste commun.

Commes des bêtes

Car à l’instar de Moi, moche et méchant et Les Minions de la même société de production, Comme des bêtes a pour but de vous faire rire et uniquement cela. Et vous aurez droit à tout le panel d’humour connu par tous et déjà-vu : comique de répétition, de gestes, de mots, de non-sens ou de dérision des animaux… Et bien que les situations n’ont rien d’originales, on ne peut s’empêcher d’adhérer à l’humour continu de l’animation. C’est d’ailleurs là que se trouve le deuxième point fort du film avec un aspect totalement réussi. Que ce soit au niveau du montage, du point de vue de la caméra (bien que peu innovante), du design général ou de la musique, tout s’emboite à la perfection pour un rendu visuel des plus réussis.

Commes des bêtes

Là où Comme des bêtes pêche, c’est bien au niveau du scénario. Au vue des bandes-annonces reflétant la vie de nos animaux de compagnie sans nous les humains, les possibilités étaient nombreuses. Mais que neni ! On nous propose une nouvelle aventure sans originalité où il est question de fourrière, de lapin fou furieux, d’alligator dans les égouts, de basset sur roulettes et d’animaux sauveurs là où on ne les attend pas (en théorie). Bref, un remix de L’incroyable voyage, entre autres films… Point de morale dans cette production qui ne se veut que divertissante, déjà-vu et aux tenants et aboutissants bien connus.

Commes des bêtes

J’ai donc passé un agréable moment avec cette nouvelle animation qui m’a fait mourir de rire, mais j’attendais bien plus de Comme des bêtes, à l’instar des derniers films Disney qui apportent une véritable trame à l’histoire, font dans l’originalité et nous présentent de belles morales à suivre.

Commes des bêtes

  • Scénario 40%
  • Ambiance 85%
  • Personnages 70%
  • Visuel 95%
  • Sonore 90%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Zootopie

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!