Diabolic - Tome 1

Diabolic est un gros coup de cœur grâce à son univers si futuriste par des aspects et pourtant pas si éloigné du notre dans sa politique aux allures menaçantes. S. J. Kincaid a su mettre en avant Némésis, son héroïne aussi sanguinaire que sensible.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Diabolic – Tome 1 Achetez sur Amazon
Auteur : S. J. Kincaid
Editeur : 
Bayard Jeunesse
Genre : 
Young Adult, Science-fiction
Date de parution : 
03/05/2017
Pages : 
586
Prix : 
17€90
Résumé : 
« Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l’homme le plus robuste, des muscles d’acier capables de traquer n’importe quelle créature. Pourtant, lorsqu’il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne ». Un Diabolic n’est pas humain. Un Diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne. Un Diabolic n’existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d’autres.

Parmi les nombreuses parutions de mai 2017, Diabolic faisait partie de celles que j’avais repéré bien à l’avance. Une fois n’est pas coutume, entre son résumé et sa couverture, j’étais plus qu’intriguer par le roman de S. J. Kincaid. Il faisait d’ailleurs partie de là box Mille et un livres de ce mois-là que je vous conseille énormément. Alors quand les éditions Bayard me l’ont envoyé, j’étais aux anges.

« Vous connaissiez votre but dans la vie. Et maintenant, vous ne savez plus où vous allez. Vous devez affronter la question qui se pose à nous tous : quel chemin dois-je prendre ? Que dois-je faire ensuite ? C’est terrifiant de se rendre compte que ce sont nos propres décisions qui façonnent notre destin. »

Némésis est une Diabolic. Elle est née pour protéger une seule personne : Sidonia. Programmer pour l’aimer elle et uniquement elle, elle ne vit que par elle, pour elle, en fonction d’elle et rien d’autre ne compte. Elle ne s’autorise aucun répit, s’entraînant chaque jour pour améliorer ses forces, ses réflexes et ses techniques de combat. Elle n’a aucun scrupule même si la peur la ronge au plus profond d’elle. L’idée de perdre Sidonia lui est insupportable et la jeune fille n’aide pas toujours à la rassurer. Car Sidonia ferait aussi tout pour Némésis, mais son sale caractère lui joue parfois des tours. Elle est impulsive et un peu trop gâtée pour vraiment comprendre les risques qu’elle encourt dans sa vie de fille de sénateur. Pour autant, elle se montre très intelligente et finit par apprendre de ses erreurs, toujours dans le but de protéger Némésis à sa manière. Bien que l’une est humaine et l’autre une création à la génétique modifiée, leur amitié est plus forte que tout. Même quand elles se retrouvent séparées, elles restent connectées. Bien sûr, elles vont devoir affronter de nombreuses péripéties et Némésis croisera alors la route du mystérieux Tyrus, le successeur de l’empereur…

De prime abord, les presque 600 pages peuvent faire un peu peur et pourtant, Diabolic se dévore. Entre la tension constante qui s’amplifie au fil des pages, la découverte de Némésis, les manigances et manipulations qui sont monnaie courante à la cour, les personnages atypiques et indignes de confiance, et les relations particulières et perfides, le lecteur ne s’ennuie pas une seule seconde. S. J. Kincaid a créé un univers très complet, aux aspects si variés qu’un seul tome ne pouvait bien sûr pas suffire, comme initialement prévu. Les classes sociales sont toutes représentées même si l’histoire se déroule là où les hauts placés dirigent. Il peut parfois être un peu dur de saisir qui sont les alliés et les ennemis tellement de nombreux points sont à prendre en compte et les apparences souvent trompeuses. C’est un futur innovant, surprenant et finalement pas si différent par certains aspects que propose S. J. Kincaid. L’espace y est aussi décrit, souvent avec parcimonie, mais suffisamment afin que les détails essentiels au récit soit assimilé. L’auteure sait délivrer les informations avec justesse, sans embrouiller le lecteur avec une surcharge de données et la lecture se retrouve ainsi prenante jusqu’à la fin qui apporte une première conclusion à l’histoire.

« Je savais que la plupart des planètes n’offraient pas les conditions optimales pour la vie humaine. Peu d’entre elles fonctionnaient en autarcie, et la plupart dépendaient de ressources acheminées par l’espace – dont la grandiloquie avait la maîtrise absolue –, et de matériel prêté par cette aristocratie. C’est donc uniquement pour survivre que les excédents étaient contraints à servir la noblesse. »

Mais ce qui m’a énormément plu, c’est évidemment l’évolution de Némésis et la compréhension petit à petit de la nature des Diabolic. À travers ce premier tome, le lecteur découvre sa vie, entièrement dédiée à Sidonia. Seulement, quand Némésis se retrouve à la cour, elle perd tous ses repères et doit jouer l’humaine. Alors qu’elle a, de base, bien plus l’air d’un robot garde du corps, elle devient au fil des pages une héroïne courageuse, forte et au grand coeur. Elle se bat envers et contre tout pour arriver à ses fins, sans jamais oublier son double-jeu. Et pourtant, son caractère prend souvent le dessus, lui attirant les bonnes grâces de certains et les foudres des autres. Némésis se cherche tout du long du livre, sans savoir vraiment ce qu’elle est capable d’être et en ayant peur de ce qu’elle peut devenir. Ainsi, elle met en avant ses talents physiques, politiques et sa logique sans faille. De sauvage à douce, le lecteur ne cesse de se demander si sa programmation de Diabolic prendra le dessus sur sa propre personnalité, et si l’inverse est possible ! Entourée de personnes influentes, mais aussi de relations qu’elle devrait éviter, elle doit ainsi déterminer ses priorités et savoir ce qu’elle veut vraiment, pour elle et pour les autres, une notion qu’elle n’a pas eu l’habitude de prendre en compte.

« Avez-vous déjà observé un tigre ? Je vous parle des vrais spécimens, de ceux que l’on trouve au Chrysanthème. Pas des espèces de gros matous que nous avons ici. Ils sont tout en muscles et possèdent une mâchoire assez puissante pour broyer l’homme le plus robuste, et pourtant, lorsqu’ils traquent leur proie, lorsqu’ils chassent… leur force immense leur confère plus de grâce que n’en ont les plus délicates des créatures. Ça c’est Némésis. »

Diabolic est un gros coup de cœur grâce à son univers si futuriste par des aspects et pourtant pas si éloigné du notre dans sa politique aux allures menaçantes. S. J. Kincaid a su mettre en avant Némésis, son héroïne aussi sanguinaire que sensible.

  • Histoire 95%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 100%
  • Emotions 90%
  • Originalité 95%
  • Suspense 90%

MA NOTE :

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!