I

Fear the Walking Dead - Saison 1 Episode 1

Les bases posées et l’ensemble convaincant, la série se révèle prometteuse pour les prochains épisodes en attendant le choix de la direction du scénario.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Fear the Walking Dead
Créateur : Robert Kirkman, Dave Erickson
Acteurs : Cliff Curtis, Kim Dickens, Alycia Debnam-Carey, Frank Dillane…
Genre : Drame, Epouvante-Horreur
Format : 63 minutes (pilote)
Résumé : Madison est conseillère d’orientation dans un lycée de Los Angeles. Depuis la mort de son mari, elle élève seule ses deux enfants : Alicia, excellente élève qui découvre les premiers émois amoureux, et son grand frère Nick qui a quitté la fac et cumule les problèmes. Ils n’acceptent pas vraiment le nouveau compagnon de leur mère, Travis, professeur dans le même lycée et père divorcé d’un jeune adolescent. Autour de cette famille recomposée qui a du mal à recoller les morceaux, d’étranges comportements font leur apparition…

Fear the Walking Dead
Il y a trois mois, je ne connaissais que de nom la série The Walking Dead sans pour autant en avoir un seul épisode. J’ai décidé de remédier à cela et j’ai enchainé les 5 saisons d’affilée. Alors, quand j’ai appris qu’une nouvelle série sortait dans le même univers, j’ai entendu avec impatience le premier épisode de Fear the Walking Dead.

Fear the Walking Dead

Dans ce premier épisode de Fear the Walking Dead, nous découvrons de tous nouveaux personnages et le début de la contamination. Les héros s’avèrent être les membres d’une famille recomposée (on vire au cliché) : le beau-père (Travis Manawa joué par Cliff Curtis) dont le fils Chris ne veut plus entendre parler, la maman (Madison Clark interprété par Kim Dickens) sur tous les fronts avec sa fille parfaite Alicia qui se plaint constamment et son fils junkie Nick. Comme dans The Walking Dead, on se rend compte que les personnages vont à la fois être détestables et attachants. Les héros de Fear the Walking Dead, effectivement caricaturaux, vont apprendre à découvrir les rôdeurs. Pour autant, les acteurs jouent bien leurs rôles et il n’y a rien à redire là-dessus.

Le pilote de Fear the Walking Dead sert d’introduction. Le rythme n’y est pas forcément soutenu mais l’ambiance reste représentative de la série (si et je pense que ce sera le cas, on reste dans un état d’esprit quasi similaire à sa soeur ainée). Comme on peut s’en douter, le gouvernement essaye de cacher l’épidémie, la police et l’armée de contenir ses effets. Mais forcément, la situation va leur échapper. Les odeurs sont bien amenés, ni pas assez ni trop présents sachant que l’épidémie en est à ses débuts.

Fear the Walking Dead

L’épisode dure une heure mais on ne voit vraiment pas le temps passer. La réalisation s’amuse avec le téléspectateur en jouant sur la découverte des personnages en laissant parfois un temps d’attente pour découvrir si la personne est encore vivante ou transformée en rôdeur.

Les bases posées et l’ensemble convaincant, la série se révèle prometteuse pour les prochains épisodes en attendant le choix de la direction du scénario.

Fear the Walking Dead

Une grosse mention spéciale à Frank Dillane qui interprète parfaitement le rôle de Nick, le fils toxicomane.

  • Scénario 85%
  • Ambiance 90%
  • Personnages 80%
  • Visuel 90%
  • Sonore 85%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
The Walking Dead

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This