Frappe-toi le coeur

Frappe-toi le coeur a été un véritable coup de coeur pour moi, me permettant de retrouver la plume aussi loufoque que criante de vérité d’Amélie Nothomb, mettant un point d’honneur à évoquer ces tabous corrosifs comme que la jalousie.

Avis par Laurapassage

Frappe-toi le coeur

Amélie Nothomb

Albin Michel


Contemporain
23/08/2017 – 180 pages – 16€90
« Frappe-toi le coeur, c’est là qu’est le génie », Alfred de Musset.


Chaque année, pour la rentrée littéraire, je n’ai qu’une sortie en tête, le dernier livre d’Amélie Nothomb. Me décevant parfois, me comblant souvent, ces publications chez Albin Michel ne me laissent jamais indifférente. En 2017, avec Frappe-toi le coeur, c’est un Grand Cru que j’ai découvert.

« Il apparaissait maintenant à Diane que le mépris était pire que la haine. Celle-ci est si proche de l’amour, quand le mépris lui est étranger. »

 

Dans Frappe-toi le coeur, il est question de Diane, de sa vie, de sa relation avec famille et de ses rencontres. Au premier abord, elle a tout pour elle. Elle est divinement belle, très intelligente et a des parents eux-aussi gâtés par la génétique. Mais sa mère, Marie, s’est toujours délectée de la jalousie des autres, qui voyaient en elle la femme parfaite. Personnage pour le moins détestable, elle voit la naissance de Diane comme la fin de sa merveilleuse vie, au profit d’une existence ordinaire non souhaitée. Elle ne vit que par le regard des autres et lorsque celui-ci ne se dirige plus vers elle, mais vers sa progéniture, elle ne peut que la jalouser à son tour. Les hommes, peu influents et pas vraiment à la hauteur dans la vie de Diane, ne sont que très peu présents dans l’histoire et c’est avant tout sur les différentes femmes qui la forgeront qu’elle se concentre. C’est entre mère, grand-mère, meilleure amie, soeur, mentor et double, que la personnalité de Diane va se façonner au fil des ans.

Frappe-toi le coeur se concentre essentiellement sur un seul thème, la jalousie. Et c’est à travers ce sentiment qu’elle subit, que nous suivons l’évolution de Diane. Emotion corrosive, elle s’insinue sans prévenir chez les gens, qui ne comprennent souvent pas pourquoi l’attention n’est plus dirigée vers eux. Amélie Nothomb nous l’explique et nous le montre avec la triste réalité des parents toxiques sous toutes ses formes. Elle n’hésite d’ailleurs pas à les mettre en opposition à d’autres, qui ne cherchent que le bonheur des personnes qui comptent pour eux. Toujours aussi tranchante et cruelle, l’auteure n’a de cesse de nous montrer des aspects de la vie réelle dont on préfèrerait se passer, quitte à porter des oeillères pour les oublier. Et pourtant, son lecteur espère à chacun de ses livres, que les personnages meurtris dans ses histoires arrivent à trouver la voie du bonheur et de l’apaisement.

« Pour instaurer son règne, la jalousie n’a aucun besoin d’un motif. »

 

Le premier livre que j’ai lu d’Amélie Nothomb était Métaphysique des tubes, ouvrage qui m’a tout simplement rendue accro à l’auteure. Pour mon plus grand plaisir, j’y ai retrouvé ici sa patte, donnant vie te conscience aux enfants et leur accordant des pensées d’adultes. Comme d’habitude, si vous connaissez le phénomène, Frappe-toi le coeur ne déroge pas à la règle de la couverture mettant en avant l’auteure et le résumé se réduisant à une courte citation. C’est ainsi qu’à sa sortie, le lecteur ne sait réellement quel sujet sera à l’honneur dans le livre, se fiant uniquement à la signature de l’auteure. Avec Frappe-toi le coeur, Amélie Nothomb nous livre une nouvelle fois un récit prenant qui se dévore d’une traite. Cependant, je n’ai pas eu cette impression de trop peu comme il m’a été donné de ressentir dans certains de ses derniers romans. L’histoire est complète et rien n’avait besoin d’être ajouté ou développé.

« L’enfer est pavé de bonnes intentions ; semblablement les intentions les plus mesquines peuvent être à l’origine de joies sincères. »

 

Frappe-toi le coeur a été un véritable coup de coeur pour moi, me permettant de retrouver la plume aussi loufoque que criante de vérité d’Amélie Nothomb, mettant un point d’honneur à évoquer ces tabous corrosifs comme que la jalousie.


  • Histoire 95%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 95%
  • Emotions 85%
  • Originalité 100%
  • Suspense 90%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :

Riquet à la houppe


En voir plus :
– D’autres chroniques : Livraddict / Babelio / Goodreads
– D’autres citations : Babelio


Photos Instagram :

Frappe-toi le coeur
Frappe-toi le coeur
1 I like it
0 I don't like it

3 Comments

  1. Je n'ai lu que Les Combustibles de Nothomb, que j'avais bien aimé, mais ce nouveau roman me donne envie !

  2. Je n'ai lu qu'un seul livre d'Amélie Nothomb, Anthéchrista et j'avais bien aimé. Ton avis donne clairement envie de retenter l'expérience avec l'auteure.

  3. Oh je l'avais découvert avec Métaphysique des tubes aussi. Je les ai quasi tous lus, mais je persiste à attendre le poche (bon des fois je le lis à la médiathèque avant^^). Cette année, il a l'air particulièrement bien ! C'est vrai que des fois, on reste sur notre faim, tant mieux si ce n'est pas le cas ici. :)

Laissez moi un commentaire