Gardiens des cités perdues - Tome 3 - Le Grand Brasier

Shannon Messenger arrive une nouvelle fois à totalement me convaincre avec Le Grand Brasier, le troisième tome de Gardiens des cités perdues, m’entrainant dans une histoire où ses héros traversent des aventures trépidantes et constructives.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Gardiens des cités perdues – Tome 3 – Le Grand Brasier Achetez sur Amazon
Auteur : Shannon Messenger
Editeur : 
Lumen
Genre : 
Young Adult, Fantastique, Jeunesse
Date de parution : 
05/11/2015
Pages : 
597
Prix : 
15€00
Résumé : 
Sophie Foster n’a décidément pas le temps de souffler ! Silveny, qu’elle a aidé à placer en sécurité au Sanctuaire, y subit les attaques inexpliquées d’une autre alicorne. Le Conseil envoie donc la jeune fille, accompagnée de Keefe, vérifier ce qui cloche. Mais leur première tentative les emmène jusqu’à la maison où Sophie a grandi, en Californie, où ils trouvent un message codé laissé à son intention par le Cygne Noir. C’est le début d’un tourbillon de révélations et de rebondissements qui va emmener Sophie des couloirs inquiétants du manoir où vit la famille de Keefe aux montagnes de l’Himalaya où se niche un Sanctuaire prodigieux peuplé de dinosaures, salamandres, centaures et autres sasquatch, en passant par les cellules sordides de la prison secrète des elfes, Exil. La fantaisie et l’inventivité de Shannon Messenger font de nouveau des étincelles ! Retrouvez Sophie dans le troisième tome de la série Gardiens des Cités perdues, où le mystère s’épaissit autour de sa naissance et le monde magique des elfes se colore d’une teinte plus sombre.

Après un deuxième tome à la hauteur du premier, je ne pouvais pas m’arrêter en si bon chemin dans cette merveilleuse saga qu’est Gardiens des cités perdues.

« J’aimerais pouvoir t’offrir un monde parfait, éblouissant et sûr, à l’image du nôtre – du moins je le croyais…(Il secoua la tête.) J’ai compris que nous ne sommes pas définis par notre monde : c’est l’inverse. J’espère que tu empliras le tien d’autant de lumière et de bonheur que possible. »

J’ai donc retrouvé avec plaisir la jeune Sophie quelques semaines après la fin de Exil. Dès le début, Shannon Messenger arrive à nous re-situer l’histoire. Ainsi, Sophie est de nouveau entourée par ses amis. Toujours très proche de Keefe, l’empâte fanfaron qui va devoir affronter de nouvelles épreuves, tant physiques que psychologiques, Sophie souffrira elle aussi tout au long de ce tome. Plus proche de ses parents adoptifs, elle va leur accorder sa confiance, autant pour ses aventures que sur des informations les concernant. Dex apprendra le pouvoir de son don qui s’avèrera aussi bon que mauvais et Biana évoluera aussi, prenant une place plus importante dans leur groupe. Quant à Fitz et Sandor, le premier entretiendra un nouveau lien encore plus fort avec Sophie et le second, toujours aussi drôle et protecteur arrivera à nous tirer quelques larmes.

Une fois encore pour Gardiens des cités perdues, Le Grand Brasier m’a fait passer par une multitudes d’émotions et je n’ai pas réussi à le lâcher avant de le finir. Comme pour les autres tomes, la personnalité des héros évoluent au fil des pages et l’alternance entre leur vie normale et leurs mésaventures se fait naturellement et avec harmonie. Les protagonistes, aux caractères et spécificités si différents ne sont pas épargnés et Shannon Messenger ose encore une fois un savant mélange entre l’insouciance de l’enfance et la dureté des péripéties.

« Le courage ce n’est pas l’absence de peur, c’est le fait de les affronter !! »

Et Shannon Messenger nous présente de nouvelles espèces. Les nains et les gnomes sont bien plus présents dans ce troisième tome de Gardiens des cités perdues. De plus, nous découvrons enfin certaines subtilités encore floues jusque là sur les ogres. Pour ce qui est du mystère de la saga, les rebelles se révèlent petit à petit et on comprend de plus en plus leur but. Quant au Cygne Noir, il se montre aussi davantage et le groupe d’adolescents ne se laisse plus mener à la baguette. Au final, on sent ce tome comme un tournant dans la saga, les enfants devenant de très jeunes adultes prêts à prendre part à la révolte.

« Que le doute était un sentiment étrange ! A travers son prisme, la frontière entre ombre et lumière se brouillait pour céder la place à un gris boueux. Chaque élément pouvait avoir une signification… ou ne rien signifier du tout. »

Shannon Messenger arrive une nouvelle fois à totalement me convaincre avec Le Grand Brasier, le troisième tome de Gardiens des cités perdues, m’entrainant dans une histoire où ses héros traversent des aventures trépidantes et constructives.

  • Histoire 95%
  • Ecriture 100%
  • Personnages 95%
  • Emotions 95%
  • Originalité 95%
  • Suspense 95%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Gardiens des cités perdues – Tome 2

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!