Genesis - Tome 1 - Le défi des étoiles

Le défi des étoiles, premier tome de Genesis, m’a agréablement surprise par son univers développé et ses personnages attachants. Claudia Gray a su en fait un livre de science-fiction Young Adult prenant du début à la fin, avec une profondeur présente dans chacun des rebondissements présents. 

Avis par Laurapassage

Genesis - Tome 1 - Le défi des étoiles
p

Titre : Genesis – Tome 1 – Le défi des étoiles Achetez sur Amazon
Auteur : Claudia Gray
Editeur : 
Castelmore
Genre : 
Young Adult, Science-fiction
Date de parution : 
17/05/2017
Pages : 
444
Prix : 
16€90
Résumé : 
Noemi Vidal se bat pour l’indépendance de la planète Genesis, une ancienne colonie de la Terre, dans une guerre qui oppose depuis des années son peuple et les armées de robots terriens…
Lors d’une attaque-surprise, Noemi se réfugie dans un vaisseau abandonné où elle rencontre Abel, le prototype le plus sophistiqué jamais conçu. Abel devrait être son ennemi juré… mais la programmation de celui-ci l’oblige à obéir aux ordres de Noemi. Même si cela implique de combattre son propre camp, il devra l’aider à sauver Genesis.
Tandis qu’ils traversent la galaxie, Noemi comprend qu’Abel est plus qu’un robot… et ce qu’Abel ressent dépasse toutes les limites de la programmation.

 

Grâce à Netgalley et Castelmore, j’ai pu découvrir Le défi des étoiles, premier tome de la saga Genesis qui me tentait énormément, malgré le peu de médiatisation dont il a bénéficié. Et je peux vous dire qu’il ne faut surtout pas passer à côté de cette pépite que nous offre Claudia Gray.

 

« Comme tous les mécas, Abel a été conçu pour endurer la colère humaine sous ses formes aussi bien physique qu’émotionnelle. Pourtant, il se sent troublé. Tendu. Inquiet, même. »

 

 

Le défi des étoiles, premier tome de Genesis se concentre sur deux personnages principaux, mais c’est avant tout de Noemi dont il est question. Cette adolescence n’a pas eu de chance et s’est ainsi forgé un caractère de feu et une carapace résistante à toute épreuve. En effet, elle s’est mis en tête que sa vie vaut beaucoup moins que celle des autres tout simplement parce qu’elle n’est pas sociable, politiquement correcte et qu’elle n’a plus personne qui l’attend sur sa planète. Elle fait pourtant preuve d’intelligence, de discernement, de tolérance et d’un sang froid sans pareil, des qualités non négligeables en tant de guerre. Persuadée qu’une entente avec les ennemis terriens de Genesis est impossible, elle ne voit qu’une seule solution : les combattre coûte que coûte, oubliant jusqu’à sa propre réflexion et se basant uniquement sur ce qui lui a été dit et répété depuis son enfance. Mais tout change lorsqu’elle rencontre Abel, le robot le plus sophistiqué qui puisse exister. De part sa programmation, il obéit à Noemi, même si cela va à l’encontre de ce pourquoi il a été créé. Le meca se révèle énervant, touchant, parfois drôle, forcément super intelligent et impressionnant. Le découvrir au fil des pages a été un réel plaisir, creusant petit à petit dans sa programmation et tout autour.

Genesis est la première planète colonisée par la Terre, celle qui offre le plus de possibilités et de similarités. Car les humains, bien à l’image de notre époque actuelle, ont détruit leur planète, usé ses ressources, pollué toutes ses terres et ses eaux, entrainé un climat hostile, créé une planète où ils ne peuvent plus vivre. Voilà vers quoi nous nous dirigeons et Claudia Gray l’a intelligemment présenté dans ce premier tome. C’est ainsi qu’aux côtés de Noemi et Abel, nous parcourons les différentes planètes, aux climats et à la nature et la composition variés et aux buts multiples selon la caste de chacun. Car plutôt que de ne pas reproduire le problème qui cause la perte de leur planète, les hauts dirigeants de la Terre mettent encore et toujours en avant les classes sociales ou les prédispositions de certains pour déterminer leur avenir, quitte à continuer encore et encore à détruire et épuiser les planètes colonisées. J’ai particulièrement apprécier de découvrir les différentes planètes, leurs habitants et surtout leur point de vue sur Genesis. La science-fiction, avec tout ce qu’elle englobe comme voyages interplanétaires, vaisseaux, technologies avancées et conséquences de la vie actuelle, fonctionne à la perfection tout en étant adaptée à un public Young Adult.

 

« C’est une faille de sa programmation. Cela signifie qu’il a été honnête avec elle concernant ses limites. Il va vraiment l’accompagner jusqu’au bout ; avec ou sans elle, il mettra son plan à exécution. Noemi peut lui faire confiance. »

 

 

Claudia Gray nous raconte son histoire avec une écriture simple, parsemé de termes de science-fiction qu’elle explique avec détails et surtout avec une fluidité addictive. Elle ne s’embarrasse pas de longues descriptions qui peuvent lasser dans le genre et se concentre sur l’action, présente tout du long du livre, disséminée au fil des chapitres. Dans Le défi des étoiles, premier tome de la saga Genesis, elle évoque surtout le bien et le mal. Les habitants de Genesis sont-ils égoïstes ou protecteurs et gardiens de leur planète ? À travers différents personnages issus des autres planètes colonisées par la Terre, les points de vue de chacun sont expliqués afin de montrer qu’il n’existe pas un seul idéal, mais des vies très variées. Ces nombreuses rencontres sont bien sûr présentes pour faire ouvrir les yeux à Noemi, lui montrer que des vies sont en jeu, que les choix des habitants de Genesis ont des conséquences pour les autres terriens, qu’il existe de nombreuses possibilités, mais qu’aucune d’elle n’apportera toute la satisfaction souhaitée. Elle se fait ainsi son propre avis, se rend compte que le bien et le mal se mélange parfois, pas aussi éloignés qu’on pourrait le croire et cela lui apporte un nouveau regard sur sa planète, sa vie, son compagnon de voyage Abel… Et je peux vous dire qu’en plus, Claudia Gray ne tomberai pour rien au monde dans le niais avec son final haletant et prometteur pour la suite.

 

« Noemi se rappelle que le corps n’est qu’une coquille et que seul compte l’esprit. Mais elle ne peut s’empêcher de penser que c’est la plus belle coquille qu’elle a jamais vue. »

 

 

Le défi des étoiles, premier tome de Genesis, m’a agréablement surprise par son univers développé et ses personnages attachants. Claudia Gray a su en fait un livre de science-fiction Young Adult prenant du début à la fin, avec une profondeur présente dans chacun des rebondissements présents.

  • Histoire 75%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 100%
  • Emotions 85%
  • Originalité 95%
  • Suspense 90%

MA NOTE :

 

Pour ceux qui ont aimé :
Marquer les ombres

 

0 I like it
0 I don't like it

7 Comments

  1. Il me tente tellement celui là !!!

  2. Oula il me tente beaucoup celui-ci.

  3. Belle chronique ! Ce livre me tentait déjà beaucoup et maintenant, il me tente encore plus :)

  4. Il m'intéresse de plus en plus, j'espère le découvrir un de ces jours, merci pour cet avis qui le rend hyper intéressant.

  5. Il ne me tente pas énormément, sachant que la SF et les histoires sur d'autres planètes ne sont pas à 100 % ce qui me plaît :-/

  6. Il me tente bien aussi! Surtout que j'avais bien aimé "Marquer les ombres"!!

Laissez moi un commentaire