Illuminae - Tome 2 - Dossier Gemina

Le Dossier Gemina, deuxième tome de la saga Illuminae, se place à la hauteur de son prédécesseur grâce au renouvellement de sa mise en page et de ses personnages tout aussi attachants. Amie Kaufman et Jay Kristoff innovent avec Hanna et Nik afin de surprendre le lecteur, donnant à l’histoire un tournant inattendu dans un futur intersidéral toujours aussi crédible et menaçant. Les éditions Casterman tiennent là une pépite et l’attente du troisième et dernier tome en 2018 va être insoutenable !

Avis par Laurapassage

p

Titre : Illuminae – Tome 2 – Dossier Gemina Achetez sur Amazon
Auteurs : Amie Kaufman et Jay Kristoff
Editeur : 
Casterman
Genre : 
Young Adult, Science-fiction
Date de parution : 
21/06/2017
Pages : 
620
Prix : 
19€90
Résumé : 
Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant, Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches…

Le premier tome d’Illuminae, Dossier Alexander, avait été un énorme coup de cœur et surtout une découverte étonnante autant par sa mise en page, sa narration si particulière et sa surprenante histoire. Alors forcément, Je n’ai pas pu passer à côté de la sortie du second tome d’Illuminae, Dossier Gemina toujours écrit par Amie Kaufman et Jay Kristoff. Une fois encore, je remercie grandement les éditions Casterman pour cette magnifique lecture.

« Rêver l’impossible : une quête de chaque instant. »

Alors que dans le premier tome, nous suivions Ezra et Kady, un nouveau duo de choc prend place dans le Dossier Gemina. Hanna est une jeune fille gâtée, ou en tout cas, c’est ce qu’elle laisse paraître. Son père étant le commandant de la station Heimdall, sa réputation la précède. Jolie fille, cela ne l’empêche pas de prendre exemple sur son paternel, autant dans son apprentissage des méthodes de combats que celles de stratégie. Elle sait ce qu’elle veut et ne baisse jamais les bras, même quand ses émotions la submergent. C’est une battante qui surmonte coûte que coûte toutes les épreuves qui se dressent face à elle. À ses côtés se trouve Nik, un adolescent malfrat qui ne cache pas son attirance pour son acolyte. Lui aussi donne une impression totalement différente de ce qu’il est vraiment. Tel un bad boy avec ses tatouages, truander est une habitude, un travail et même une organisation familiale. Et pourtant, se cache au fond de lui un adolescent avec des blessures profondes et un grand coeur. Sans parler de la petite cousine de Nik, jeune geek à la vie pas si facile, mais qui est loin de se laisser abattre !

Loin d’être une répétition du premier tome, le Dossier Gemina innove à la fois dans ses personnages et dans son histoire. Les événements prennent un tournant étonnant qui laisse pantois. Les retournements de situations sont extrêmement nombreux et permettent au livre de garder un rythme haletant tout du long. C’est encore une fois dans une course contre le temps que nous embarquent les deux auteurs avec l’enquête mise en place dans le Dossier Alexander qui prend encore en ampleur. Mais en plus, ce deuxième tome met en avant une chasse à l’homme éprouvante où les rôles de chacun ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Il ne faut toujours pas se dire aux apparences et les personnalités parfois déroutantes des protagonistes le prouvent bien. Hanna et Nik, à l’image de Kady et Ezra doivent se surpasser et surtout, repousser leurs limites pour survivre. Et pour ceux qui auraient peur que l’histoire ne soit pas du tout liée à celle du premier tome, rassurez-vous, la connexion entre les deux est particulièrement bien réalisée et devrait même vous surprendre, l’Hypatia n’a pas dit son dernier mot !

« Donnelly, H : C’est trop loin et c’est trop dangereux. On cherche des réponses avant d’agir. C’est la règle. Connais-toi toi-même, connais ton ennemi, et jamais tu ne connaîtras le danger. Merrick, J : Quoi ? Donnelly, H : Sun Tzu. Merrick, J : Hanna, ce n’est pas le moment de sortir des citations de stratégistes de guerre morts depuis des milliers d’années. Donnelly, H : Mon père répondrait qu’au contraire, c’est pile le moment. Sois malin et emprunte le savoir à ceux qui s’y connaissent. »

Alors forcément, le Dossier Gemina se démarque comme le précédent volet par sa mise en page atypique, soignée et innovante. Ainsi, ce nouveau dossier propose des fichiers inédits dans leur composition et s’ajoute à cela les magnifiques dessins de Marie Lu qui ajoute une touche encore plus personnelle. Amie Kaufman et Jay Kristoff surprennent une nouvelle fois par leur écriture aux formes diverses selon le narrateur, diversifiant la lecture et la rendant toujours plus prenante. L’humour n’a pas non plus disparu, bien au contraire, et s’associe à la perfection des émotions transmises par les ressentis des personnages. Ils sont d’ailleurs si nombreux qu’il est étonnant de voir à quel point on les identifie tous sans problème grâce à des caractères, des fonctions et des manières de s’exprimer complètement différents. Une imagination sans limite de la part des auteurs qui reste pour autant cohérente dans son ensemble, même qu’il est question de notions plus poussées de science-fiction, sur un espace que nous ne comprenons pas toujours totalement à notre échelle. Car ce n’est pas une surprise que de vous dire que cet aspect de l’histoire est une nouvelle fois poussé à son paroxysme !

« Attendez, il m’arrive un truc bizarre… je crois que c’est un sourire. »

Le Dossier Gemina, deuxième tome de la saga Illuminae, se place à la hauteur de son prédécesseur grâce au renouvellement de sa mise en page et de ses personnages tout aussi attachants. Amie Kaufman et Jay Kristoff innovent avec Hanna et Nik afin de surprendre le lecteur, donnant à l’histoire un tournant inattendu dans un futur intersidéral toujours aussi crédible et menaçant. Les éditions Casterman tiennent là une pépite et l’attente du troisième et dernier tome en 2018 va être insoutenable !

  • Histoire 95%
  • Ecriture 100%
  • Personnages 95%
  • Emotions 90%
  • Originalité 100%
  • Suspense 95%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Illuminae – Tome 1 – Dossier Alexander

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!