La déferlante - Tome 1

 

La déferlante est un livre court mais intense, qu’on arrive pas à lâcher une fois commencé. Michael Buckley arrive à tempérer la romance qui ne prend pas trop de place dans l’histoire et à mêler avec brio la vie quotidienne et l’imaginaire.

Avis par Laurapassage

p

Titre : La déferlante Achetez sur Amazon
Auteur : Michael Buckley
Editeur : 
Pocket Jeunesse (PKJ)
Genre : 
Young Adult, Fantastique, Romance
Date de parution : 
07/04/2016
Pages : 
384
Prix : 
17€90
Résumé : 
Trente mille créatures inquiétantes surgies de la mer : les Alphas.
Veulent-elles nous envahir ou fuient-elles un danger terrifiant ?
Lyric, une humaine, et Fathom, le prince des Alphas, doivent absolument s’entendre pour sauver l’humanité.

Attirée par le cours résumé de La déferlante et par son intrigante couverture, cette sortie de Pocket Jeunesse m’a réservé de nombreuses et très bonnes surprises.

« Sois prudente, et n’oublie pas de respirer. »

Michael Buckley fait le choix de nous plonger progressivement dans l’intrigue de La Déferlante en introduisant d’abord le personnage principal, Lyric, une jeune adolescente très attachante. La plaçant dans sa vie de tous les jours, nous allons apprendre à la connaître, la découvrant courageuse et prête à aider ceux qu’elle aime malgré son fort caractère. Petit à petit, le fantastique font son apparition dans l’histoire. C’est ainsi que les Alphas, ces créatures de l’eau partageant des traits humains une fois sur terre, nous sont présentés par leur arrivée et leur impact sur la vie quotidienne des humains.

Tout au long de La déferlante, l’auteur arrive à mêler avec adresse la vie « normale », avec ses joies et ses peines et la nouvelle, celle où les Alphas existent. C’est ainsi que Lyric se trouve accompagnée de Bex, sa meilleure amie qui tentent, malgré ses nombreux problèmes, de toujours garder le sourire. Toutes les deux inséparables, elles partagent une existence qui peut se montrer très dure, que ce soit avec l’une ou avec l’autre, nous révélant à quel point la vie n’a pas besoin de fantastique pour mettre à l’épreuve leur bonheur.

« Les alphas sont ici, jeunes gens, et nous offrent une opportunité qu’aucune autre génération au monde n’a encore jamais eu : celle de communiquer avec une espèce entierement nouvelle, dotée d’une culture millénaire. Ils ont une langue, des arts et des sciences qu’aucun homme n’a jamais connu. »

A côté des deux filles, les Alphas nous sont exposés comme un peuple complexe et réfléchi de par leurs différentes espèces, leur langage et leurs coutumes. C’est ainsi que La déferlante traite avec habileté le racisme et la xénophobie par le rejet de ces créatures inconnues, accompagnée ci et là de la tolérance de certains. Quant à Fathom, le deuxième personnage principal et prince des Alphas, il apparaîtra comme un adolescent mystérieux, partagé entre ses devoirs envers son père le prime, son image vis-à-vis de ses semblables et son envie de découvrir les facettes de la race humaine.

Riche en rebondissements, La déferlante est un livre court mais intense, qu’on arrive pas à lâcher une fois commencé. Michael Buckley arrive à tempérer la romance qui ne prend pas trop de place dans l’histoire et à mêler avec brio la vie quotidienne et l’imaginaire. Un véritable coup de coeur pour ce premier tome.

  • Histoire   100%
  • Ecriture   95%
  • Personnages   95%
  • Emotions   90%
  • Originalité   95%
  • Suspense   90%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Forget Tomorrow

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!