La vérité sur Alice

 La vérité sur Alice apporte un oeil nouveau et inédit dans le monde livresque Young Adult sur l’harcèlement scolaire et le slut-shaming. Une belle audace de la part de Jennifer Mathieu avec son premier ouvrage publié en France.

Avis par Laurapassage

p

Titre : La vérité sur Alice Achetez sur Amazon
Auteur : Jennifer Mathieu
Editeur : 
Pocket Jeunesse
Genre : 
Young Adult
Date de parution : 
04/02/2016
Pages : 
224
Prix : 
16€90
Résumé : 
Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue. Alice Franklin est une traînée. Tout le monde le sait. C’est forcément vrai puisque c’est écrit partout sur les murs du lycée. On dit qu’elle a couché avec deux garçons d’affilée… Tout le monde a sa vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, son admirateur secret… Quelle sera la vôtre ?

« Les gens ne deviennent pas méchants et vicieux de jour au lendemain. Ce n’est pas dans la nature humaine. Mais laissez-leur un temps d’adaptation et ils sont capables du pire. »

La vérité sur Alice, avec une couverture étonnante et traitant du slut-shaming (harcèlement d’une personne, rumeurs et agressivité envers une personne dont l’allure ou le comportement serait jugé provocant ou trop ouvert sexuellement) me faisait de l’oeil depuis sa sortie.

Nous découvrons, à travers le témoignage de 4 personnes, La vérité sur Alice qui est considérée comme une trainée par l’ensemble du lycée et les raisons d’un tel acharnement sur l’adolescente. Les 4 adolescents sont tous des caricatures de lycéens américains comme on en trouve dans la plupart des récits Young Adult. On découvre alors dans ce livre plusieurs clichés : Elaine la fille populaire, Brandon sa copie masculine, Josh le meilleur ami de BrandonKelsie l’ancienne looseuse qui cherche à devenir populaire, Kurt l’intello en marge des autres et Alice la victime de rumeurs.

Jennifer Mathieu n’hésite pas un instant, dans La vérité sur Alice, à appuyer l’histoire sur le jugement, l’injustice et la manipulation. Utilisant un langage approprié pour les adolescents, l’auteure use parfois un peu trop de vulgarité pour certains personnages mais qui reste supportable tout au long du récit. Elle se lancera aussi sur des thèmes plus difficiles à traiter, comme l’homosexualité et l’avortement qui restent très vagues et  peu approfondis. Je trouve dommage d’avoir seulement survolés et donc peu développés ces sujets importants et totalement d’actualité dans le monde adolescent de notre époque.

Tout au long de l’histoire, Jennifer Mathieu nous présente les causes du harcèlement à l’école, ce qui l’a déclenché, mais malheureusement, elle ne montre à aucun moment les conséquences psychiques sur la personnes concernées, n’apportant pas le point de vue d’Alice, la victime. Nous ne savons donc pas ce que ressent Alice pendant tout ce temps. Dans La vérité sur Alice, l’auteure a fait le choix que les adolescents se mentent tous entre eux mais aussi, et surtout, à eux-mêmes, ce que j’aurai pu apprécier si cela n’avait pas concerné l’ensemble des personnages. L’histoire longiligne et le manque de suspens avec des cliffhangers, et malgré une chronologie disparaître, La vérité sur Alice se révèle comme un livre sans rebondissement.

Pour autant, cette lecture facile et rapide de La vérité sur Alice apporte un oeil nouveau et inédit dans le monde livresque Young Adult sur l’harcèlement scolaire et le slut-shaming. Une belle audace de la part de Jennifer Mathieu avec son premier ouvrage publié en France.

  • Histoire 90%
  • Ecriture 90%
  • Personnages 80%
  • Emotions 75%
  • Originalité 95%
  • Suspense 40%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Tous nos Jours Parfaits

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!