Landon - Tome 2 - Between

Between, à l’inverse de Landon qui ne m’avait pas du tout convaincu, m’a tenu en haleine tout au long de ma lecture et même si l’histoire est prévisible et parfois clichée, Anna Todd nous offre une vraie romance comme elle sait le faire, avec des scènes coquines, des déchirements et un beau happy-end.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Landon – Tome 2 – Between Achetez sur Amazon
Auteur : Anna Todd
Editeur : 
Hugo Roman
Genre : 
Romance
Date de parution : 
03/11/2016
Pages : 
560
Prix : 
17€00
Résumé : 
Entre Dakota et Nora, le c ur de Landon balance. Il est déchiré par ces hésitations. Dakota, sa petite amie de toujours, qui lui rappelle tant de bons souvenirs et qui l’a écarté sans ménagement en arrivant à New York, réapparait chaque fois qu’il commence à essayer de l’oublier avec une autre. Nora, la secrète et pulpeuse colocataire de Dakota, à la sensualité si évidente, l’attire comme un fruit inconnu et défendu. Ces deux filles ont un lourd passé qui pourrait bien remonter à la surface et bousculer la relation que Landon entretient avec elles. De secrets de famille douloureux en drames et en événements déstabilisants, la vie de Landon pourrait bien faire des grands huit et changer totalement la façon de vivre de ce garçon si généreux de son coeur… et de son corps. Quelle femme pourra conquérir Landon et lui permettre de vivre l’avenir qu’il veut se construire, la famille dont il rêve et le bonheur sentimental et physique auquel il aspire si profondément ? Happy end, ou pas ?

Alors que le premier tome Landon ne m’avait pas du tout convaincu pour de nombreuses raisons, je voulais quand même lire Between pour ne pas rester sur une mauvaise impression (ce qui m’arrive peu pour les livres Hugo Roman) et terminer le cycle After d’Anna Todd et j’ai eu raison, puisque ce deuxième tome est largement au-dessus du premier.

 

« J’ai lu pas mal de romans d’amour et j’ai toujours trouvé idiot qu’un corps d’homme puisse, comme par magie, réduire le cerveau d’une femme en bouillie. »

 

 

Dans le premier tome, nous suivions les déboires de Landon depuis son arrivée à New-York et surtout avec deux jeunes filles : Dakota son ex et Nora l’amie de Tessa. Et même si Between se passe de suite après, Landon m’a paru vraiment plus mature. Enfin, il ne se préoccupe plus de « je lis Harry Potter, je vais faire pipi, les tableaux du couloirs sont beaux » et il se concentre enfin sur l’essentiel : sa vie amoureuse ! Et il ne s’arrête pas là puisque plutôt que de ne penser qu’au bonheur d’autrui, il agit enfin pour son plaisir à lui. Il était temps ! Autant Hardin énervait par son égoïsme, autant Landon agaçait par son dévouement. A côté, Dakota reste la même peste qu’elle a toujours été en manipulant Landon parce qu’il est à lui et qu’elle peut en faire tout ce qu’elle veut. Nora, quant à elle, pense avant tout à lui et se dit qu’il serait bien qu’une personne lui permette de vivre comme il en a envie (enfin tant que ça n’implique pas de dévoiler ses secrets).

Comme je vous le disais, plusieurs choses m’avaient profondément déçue dans le premier tome. Mais dans Between, fini les incohérences qui se répètent, fini Landon qui pense trop et n’agit jamais et fini le fait de rabâcher le fait qu’il habitue Brooklyn. Alors bien sûr, l’histoire n’est pas exempte de clichés. On se doute dès les premières pages la fin du livres, mais en même temps, je crois que si Anna Todd n’avait pas fait ce choix, une armée de fans aurait signer une pétition pour changer l’histoire ! De plus, tout le tome se base sur les non-dits. Car sans les secrets qui se trament depuis le début – et qui selon moi ne méritent aucunement d’être cachés – il aurait suffit de 100 pages plutôt que deux tomes. Ça semble logique, comme dans beaucoup de romance, qu’on trouve un tel prétexte pour que la relation amoureuse n’aboutisse pas dès les premières pages du livre.

 

« – J’ai confiance en toi. Je ne fais confiance à personne d’autre sur cette planète, pas de la manière dont j’ai confiance en toi et ça me terrifie parce que je te connais à peine… et que tu ne me connais pas du tout. »

 

 

Mais comme à son habitude, Anna Todd arrive à nous tenir en haleine. Impossible de lâcher Between une fois que vous le commencez. Plus adulte, plus mature et plus sexuel à l’image d’After, on découvre enfin dans ce tome des jeunes adultes qui se désirent, se déchirent, se confient l’un à l’autre, se font confiance, s’apprivoisent et qui s’aiment. Et même si l’auteure use de facilités en réutilisant des codes présents dans ses autres livres, c’est le genre d’histoire, le genre de romance que l’on lire et surtout dévorer ! Ce n’est peut-être pas de la grande littérature, mais en refermant Between, j’étais ravie de ma lecture qui m’a permit de passer un très bon moment.

 

« Le temps fait partie des éléments incontournables que les humains ne peuvent contrôler. Une chose parmi tant d’autres, en fait. En tant qu’être humains, nous sommes obsédés par le temps et le fantasme de pouvoir un jour le manipuler. »

 

 

Between, à l’inverse de Landon qui ne m’avait pas du tout convaincu, m’a tenu en haleine tout au long de ma lecture et même si l’histoire est prévisible et parfois clichée, Anna Todd nous offre une vraie romance comme elle sait le faire, avec des scènes coquines, des déchirements et un beau happy-end.

  • Histoire 75%
  • Ecriture 85%
  • Personnages 85%
  • Emotions 80%
  • Originalité 70%
  • Suspense 65%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Landon – Tome 1

0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Je ne compte pas le lire puisqu'After ne me tente pas. Même si cela peut se lire indépendamment, je pense, je n'ai même pas envie de tester x)

    • Ah bah c'est sûr que si After te tente pas, ne te lance pas dans l'histoire de Landon, ça ne vaut pas le coup !

Laissez moi un commentaire