L'arche de Noël et autres contes

Romain Sardou possède un véritable don pour conter la magie de Noël et c’est avec brio qu’il conclu son cycle d’histoires sur le sujet avec L’arche de Noël et autres contes.

Avis par Laurapassage

p

Titre : L’arche de Noël et autres contes Achetez sur Amazon
Auteur : Romain Sardou
Editeur : Pocket
Genre : 
Conte, Noël
Date de parution : 
05/11/2009
Pages : 
124
Prix : 
Occasion uniquement
Résumé : 
Londres, hiver 1858. Amory, un garçon de huit ans, porte des seaux d’eau à travers les rues glacées. Pour survivre, l’orphelin doit assurer l’entretien des abreuvoirs dans un quartier élégant de la capitale. Le soir, Amory se réfugie dans les combles d’un club très select. Là, il a chaud, se sent en sécurité, et peut sommeiller en écoutant les conversations des lords et des baronnets… Un jour, pourtant, des éclats de voix le réveillent : un brave homme, brandissant un grimoire auquel il semble attacher le plus grand prix, subit les invectives des notables déchaînés. Le sujet ? les fées, les lutins, tous les êtres magiques, et leur subite disparition, mille ans plus tôt…

Après Une seconde avant Noël et Sauver Noël de Romain Sardou, je ne pouvais que lire L’arche de Noël et autres contes. Publié aux éditions Pocket, c’est la suite (toujours indépendante, donc aucune obligation d’avoir lu les autres avant) des deux premiers contes sur Noël composée de quatre histoires.

« J’avais tourné la page sur tant de choses. Je ne voyais pas ce qui pouvait rompre le charme paisible dans lequel je baignais depuis qu’Olivier était entré dans ma vie. »

La première nouvelle de L’arche de Noël et autres contes nous raconte comment les êtres magiques se sont décidés à déserter la Terre. L’histoire se concentre sur trois personnages importants. D’abord Eliot Doe, le fameux conteur déjà rencontré dans Sauver Noël qui tente de démontrer, tout au long du récit, en quoi le Père Noël et les créatures fantastiques existent vraiment. Ensuite, nous suivons Silas, le héros de l’histoire d’Eliot Doe qui, en tant qu’être humain tout ce qu’il y a de plus normal, a un lien tout particulier avec les fameux êtres magiques. Pour finir, le petit Amory Bolton, d’abord spectateur de toute cette histoire, va devoir jouer un rôle indispensable dans la croyance de la magie. Et le message de ce premier conte est bel et bien là : comment perpétuer la magie dans un monde où les créatures fantastiques ne sont plus que des légendes en train de disparaître ?

Le deuxième conte, Les petites espérances de Duane Reilly, n’est pas directement lié à Noël, mais plutôt à la nature de chacun. Effectivement, Duane Reilly devient orphelin suite à une période de famine. Dans son périple, il rencontre Julian Conduitt. Les deux garçons sont à la fois semblables sur de nombreux points, comme celui d’être seuls et de n’avoir d’autres choix que de tenter de s’en sortir par eux-mêmes, mais aussi très différents. Duane Reilly représente la bonté. C’est un éternel optimiste qui ne voit que le bon en chaque chose. Au contraire, Julian Conduitt se méfie de tout et quitte à survivre, autant utiliser tous les moyens à sa disposition, même les plus mauvais. Mais le récit nous explique que deux chemins différents peuvent très bien mener à la même conclusion et qu’au final, leurs différences n’opposent pas forcément deux personnes.

« Chaque décision imposait des pertes, d’abandonner des morceaux de sa vie derrière soi. »

Pour finir, L’arche de Noël et autres contes contient deux autres nouvelles. D’abord Noël à Coldbath Fields nous raconte l’histoire de Barnabas Witham qui, suite à une succession de coïncidences imprévues, va vivre une mésaventure toute particulière. Mais le plus étonnant, c’est que dans son malheur et surtout grâce aux croyances de ses enfants en la magie de Noël, il va les comprendre et perpétuer lui aussi la croyance de Noël. Et enfin, le dernier conte, La fessée du Père Noël, nous parle de deux personnages bien connus dans les légendes de Noël et qui ont grandement aidé à rendre populaire le Père Noël : Saint Nicolas et le père Fouettard. Et la petite apparition d’Harold Gui n’est pas pour nous déplaire !

« L’aboutissement d’un deuil normal n’est en aucune façon l’oubli du disparu, mais l’aptitude à le situer à sa juste place dans une histoire achevée, l’aptitude à réinvestir pleinement les activités vivantes, les projets et les désirs qui donnent de la valeur à l’existence. »

Romain Sardou possède un véritable don pour conter la magie de Noël et c’est avec brio qu’il conclu son cycle d’histoires sur le sujet avec L’arche de Noël et autres contes.

  • Histoire 85%
  • Ecriture 90%
  • Personnages 80%
  • Emotions 80%
  • Originalité 95%
  • Suspense 85%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Sauver Noël

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!