Le langage des fleurs

Le langage des fleurs est une histoire d’amour à la fois douce et torturée, passionnée et réfléchie. De part son écriture fluide et prenante, Erika Boyer saura assurément convaincre les lecteurs de romance, avec ses rebondissements et révélations à couper le souffle.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Le langage des fleurs Achetez sur Amazon ou en ePub sur Lulu
Auteur : Erika Boyer
Editeur : 
Auto-édité
Genre : 
Romance, Contemporain
Date de parution : 
21/06/2017
Pages : 
315
Prix : 14€90
Résumé : 
Rose est dans une relation amoureuse qui ne la satisfait pas mais à laquelle elle ne parvient pas à mettre un terme. Elle supporte le comportement souvent abusif de son petit ami et se concentre sur ce qui a de l’importance pour elle, à savoir, la boutique qu’elle a héritée de son père. Mais le beau Ethan va venir mettre son coeur à l’envers et chambouler le faible équilibre de sa vie. Rose se laissera-t-elle cueillir par ce bel inconnu tatoué au charme indéniable ? Arrivera-t-elle enfin à se libérer de cette relation sans amour qui la lie à un homme dont elle pense être redevable ? Une chose est sûre, l’été s’annonce plein de promesses et les mystérieuses livraisons de fleurs dont la jeune femme est gratifiée seront aussi surprenantes que réconfortantes.

Lorsque Erika Boyer m’a proposée de lire en avant première son nouveau roman Le langage des fleurs, vous vous doutez bien que j’étais plus qu’enthousiaste et flattée. Son premier livre, Pardon, traitait d’un sujet encore tabou, l’inceste, et m’avait profondément touchée. Plus léger, bien qu’aussi torturé et profond, Le langage des fleurs est une romance qui plaira sans nul doute à tous les adeptes du genre !

« Je lève les mains en l’air en signe de reddition et recule d’un pas. Je fais demi-tour et m’apprête à regagner la plage mais je m’arrête presque aussitôt avant de me retourner vers elle. Ses beaux yeux sont toujours sur moi et, dans un sourire, je déclare « J’aime tes épines, Rose, mais un jour tu me laisseras te cueillir ». L’été ne sera peut-être pas si ennuyeux, après tout. »

Le langage des fleurs nous fait entrer dans la vie de Rose, une jeune femme qui tient sa propre boutique dans une station balnéaire. Marquée par la vie, elle ne sait plus vraiment ce qu’est le bonheur et manque grandement de confiance en elle, sauf dans son commerce qu’elle tient avec plaisir et passion. Pour le reste, c’est une autre affaire puisqu’elle entretient une relation avec un homme qui ne lui convient pas, plus par habitudes que par amour. Heureusement l’été arrive et elle retrouve Stecy, amie et vendeuse depuis quelques années. Plus que complices le temps de la saison, elles profitent au maximum des quelques semaines ensemble. Également soutenue par Lucas, un membre de sa famille, Rose vit pour son travail et ses amis, se cachant ainsi les problèmes de sa vie amoureuse. Jusqu’au jour où Ethan débarque, mystérieux et au physique ravageur et que l’attraction entre devient plus forte que la raison.

Alors que Pardon se concentrait sur un sujet difficile à aborder où toute l’attention du lecteur se focalisait dessus, Le langage des fleurs révèle Erika Boyer. Il serait prétentieux de dire que je la connais personnellement, mais, comme vous le savait peut-être, le blog Plume Bleue est un de mes préférés et c’est tout naturellement que nous discutons régulièrement sur les réseaux sociaux. C’est ainsi que je peux vous dire que Le langage des fleurs ressemble à son auteure. On y perçoit ainsi ses influences telles que Colleen Hoover, Jay Crownover ou Brittainy C. Cherry, des traits de sa personnalité comme les tatouages et on sent bien son amour pour les romances du genre. L’écriture d’Erika Boyer, avec sa pointe poétique, s’en voit d’ailleurs plus fluide, naturelle et aboutie que dans son premier roman. Aussi, je vous le dis, à tous ceux qui aiment les romances Hugo Roman (soft côté sexe), Harlequin ou J’ai lu, vous allez adorer ! Appréciant le genre, mais n’en étant pas une de ses plus grandes fans, j’ai moi-même été prise dans l’engouement de cette histoire prenante, n’arrivant pas à la lâcher avant la fin !

« Je ne suis pas comme mon père. Lui était profondément gentil et bienveillant, moi je fais juste semblant parce que je veux lui ressembler. »

Car, à l’image de son auteure favorite Colleen Hoover, Erika Boyer nous offre un récit avec des personnages tourmentés. Bien que je ne cache que la richesses de problèmes de ce genre de romance ne fonctionne pas toujours avec moi, l’histoire tient la route et ses personnages deviennent de plus en plus attachants au fil des pages tout en gardant une crédibilité évidente. Leurs chemins se retrouvent entremêlés, autant pour leur plus grand plaisir que par malheur. Les rebondissements sont nombreux et pas une seconde de répit n’est accordé aux lecteurs. À chaque chapitre, une révélation vient enrichir de nouveau le récit ce qui le rend encore plus addictif. De plus, la narration alternant les points de vues de Rose et d’Ethan permet une immersion complète dans leurs vies et leurs ressentis, permettant ainsi d’être touché par ces deux personnages principaux qui ne vivent définitivement pas leur rencontre de la même manière. Et je peux vous le dire, le retournement final m’a laissé sans voix tellement je ne m’y attendais pas !

« Que la folie me gagne, je me préfère fou dans ses bras que sain d’esprit loin d’elle. »

Le langage des fleurs est une histoire d’amour à la fois douce et torturée, passionnée et réfléchie. De part son écriture fluide et prenante, Erika Boyer saura assurément convaincre les lecteurs de romance, avec ses rebondissements et révélations à couper le souffle.

  • Histoire 90%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 90%
  • Emotions 90%
  • Originalité 90%
  • Suspense 95%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Confess

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!