Le Parfum de la Trahison

Le Parfum de la Trahison m’a autant captivée que le premier tome grâce à son héroïne toujours si attachante. Erin Beaty nous passionne une nouvelle fois avec des tromperies, des complots militaires et des destins plus qu’incertains.

Avis par Laurapassage

Le Parfum de la Trahison

Erin Beaty

Lumen


Le Parfum de la Trahison

Fantasy, Young Adult, Romance
11/10/2018 – 546 pages – 16€00
Faites tomber les masques… sans jamais abaisser le vôtre !
Ayant prouvé sa valeur en tant qu’espionne et entremetteuse prodige, Sage Fowler est désormais bien introduite dans la haute société grâce à son titre de préceptrice des filles du roi. Quand elle apprend qu’une expédition secrète se prépare, elle saisit cette chance de servir une fois de plus son royaume – et de retrouver par la même occasion l’homme qui est désormais son fiancé, le capitaine Alexander Quinn. Chargée de l’éducation du prince Nicholas, elle observe avec beaucoup d’intérêt la toute nouvelle unité d’élite. Mais l’audace de la jeune fille n’est pas du goût d’Alexander, et leurs relations s’enveniment…
Quand le capitaine, poussé par des raisons connues de lui seul, franchit la frontière voisine au risque de créer un grave incident diplomatique, tout bascule. Sage n’a plus le choix : avec pour seules ressources son don pour les langues et une connaissance approfondie de l’adversaire acquise à la capitale en qualité d’espionne personnelle de la reine, elle doit trouver le moyen d’éviter une nouvelle guerre…
Identités secrètes, machinations politiques et jeu de dupes passionné, Le Parfum de la trahison nous entraîne cette fois-ci en territoire hostile dans une sarabande infernale. Le talent de conteuse d’Erin Beaty vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page !


La Couleur du Mensonge avait été un coup de coeur et j’attendais forcément avec impatience sa suite, Le Parfum de la Trahison de Erin Beaty. Un grand merci aux éditions Lumen pour l’envoi.

« Alex lui avait un jour avoué qu’il craignait par-dessus tout que le nombre de vies qu’il avait prises au combat l’ait transformé en monstre. À l’époque, elle lui avait assuré qu’il n’en était rien, mais, quand elle eut enfin identifié l’expression du prince, elle comprit mieux les craintes du capitaine. Nicholas avait peur d’elle. Il la dévisageait comme s’il voyait en elle un être sanguinaire. Qui sait ? Peut-être avait-il raison. »

 

Nous retrouvons Sage Fowler, cette héroïne imparfaite et pourtant si intelligente. Son entêtement frappe toujours autant, mais force est de constater une nouvelle fois qu’elle se trompe rarement. Ainsi, son instinct et ses connaissances font d’elle une alliée militaire indispensable. Alexander Quinn, son fiancé, affiche de son côté une nouvelle facette de sa personnalité. Bien qu’il se montrait attentif et attentionné dans le premier tome, dans Le Parfum de la Trahison, il devient presque trop protecteur envers sa promise. Clare refait aussi son apparition et de nouveaux personnages fort intéressants et développés interviennent au fil de l’histoire.

Alors que La Couleur du Mensonge se concentrait avant tout sur l’intrigue de l’histoire centrée sur le mensonge, Le Parfum de la Trahison se focalise sur… la trahison. Entre tromperies et mystères, Erin Beaty ne change pas de recette pour ce deuxième tome. On ne s’ennuie pas une seconde, mais point de grande révélation ici. L’autrice met l’accent sur le suspens concernant le sort de ses deux personnages principaux et de ceux qui les entourent, les protégeant parfois malgré eux. Mais ce qui m’a le plus tenu en haleine, c’est évidemment toutes les stratégies militaires exposées et mises en avant.

« La préceptrice n’avait pas dit toute la vérité à la reine. Si s’exercer à manier l’épée lui permettait en effet de se sentir plus proche de son fiancé absent, son désir de devenir une meilleure combattante était en réalité bien plus ancien. […] Elle aurait d’ailleurs certainement fini par voler de ses propres ailes après quelques années si au cours de l’été précédent, à Tegann, tout n’avait pas changé. Elle s’était alors soudain sentie impuissante et vulnérable comme jamais. »

 

En terminant le premier tome, j’avais peur que l’autrice ne trouve pas un avenir pour Sage à la hauteur de ce qu’elle avait déjà vécu. Au fil des pages, j’ai constaté que mes inquiétudes n’avaient clairement pas lieu d’être. Le Parfum de la Trahison démarre lui aussi lentement et sûrement pour monter en puissance tout au long du récit. Les courts chapitres se succèdent et je suis toujours en admiration face à l’écriture (et traduction) d’Erin Beaty. Elle a su à chaque rebondissement me passionner par la profondeur, les subtilités et la dimension de son couple phare et de Sage Fowler en particulier. Je salue d’ailleurs encore une fois l’autrice pour les différentes représentations des femmes qu’elle affiche une nouvelle fois dans son histoire.

« Je ne peux pas remplir mon rôle de capitaine correctement si je dois veiller sur toi. »

 

Le Parfum de la Trahison m’a autant captivée que le premier tome grâce à son héroïne toujours si attachante. Erin Beaty nous passionne une nouvelle fois avec des tromperies, des complots militaires et des destins plus qu’incertains.


  • Histoire 90%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 95%
  • Emotions 85%
  • Originalité 85%
  • Suspense 95%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :

La Couleur du Mensonge


En voir plus :
– D’autres chroniques : Livraddict / Babelio / Goodreads
– D’autres citations : Babelio


Photos Instagram :

Le Parfum de la Trahison m'a autant captivée que le premier tome grâce à son héroïne toujours si attachante. Erin Beaty nous passionne une nouvelle fois avec des tromperies, des complots militaires et des destins plus qu'incertains.
Le Parfum de la Trahison m'a autant captivée que le premier tome grâce à son héroïne toujours si attachante. Erin Beaty nous passionne une nouvelle fois avec des tromperies, des complots militaires et des destins plus qu'incertains.
Le Parfum de la Trahison m'a autant captivée que le premier tome grâce à son héroïne toujours si attachante. Erin Beaty nous passionne une nouvelle fois avec des tromperies, des complots militaires et des destins plus qu'incertains.
1 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Cette saga me tente énormément. Il faut absolument que je m'achète le tome 1 :)

Laissez moi un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.