L'élue - Tome 3 - La sélection

L’élue, comme les deux premiers tomes de Kiera Cass, se révèle encore très addictif, accentuant la dystopie et achevant la trilogie avec brio, bien que la saga subisse de nombreux défauts dès le début de l’histoire.

Avis par Laurapassage

L'élue - Tome 3 - La sélection
p

Titre : L’élue – Tome 3 La sélection Achetez sur Amazon
Auteur : Kiera Cass
Editeur : Collection R
Genre : Dystopie, Romance
Date de parution : 15/05/2014
Pages : 360
Prix : 16€90
Résumé : La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles à tout jamais. Pour les quatre encore en lice au Palais, les amitiés qu’elles ont nouées, les rivalités qui les opposent et les dangers qu’elles ont dû affronter vont les lier pour le restant de leurs jours. Car l’heure est désormais venue de désigner l’heureuse élue…
America n’a jamais osé rêver être si près de la couronne, ni du coeur du prince Maxon. Mais, à mesure que la compétition approche de son issue inexorable et que les menaces qui visent le Palais se font plus pressantes, elle se rend compte de ce qu’elle risque de perdre et de l’âpreté de la lutte à mener pour obtenir ce qu’elle désire si ardemment.

La fin de la première trilogie de la Sélection de Kiera Cass s’achève avec L’élue, après La sélection et L’élite. Comme pour tous les tomes de cette saga, on découvre une sublime couverture avec une robe à couper le souffle.

Dans L’élue, on retrouve exactement les mêmes personnages et les magnifiques décors. America, notre héroïne principale, ne change pas dans ce début de tome. Elle hésite encore entre Maxon et Aspen, jusqu’à ce qu’elle ait enfin un déclic. Elle devient alors plus confiante et déterminée dans son choix. Et c’est ainsi que de nombreuses mésaventures vont tenter de l’affaiblir, que ce soit au sein du château, avec sa famille ou à travers les Renégats. C’est d’ailleurs grâce à de tels rebondissements que l’auteure nous révèle certaines personnalités et quelques secrets de famille.

En parallèle, on en apprend beaucoup plus sur les trois dernières concurrentes d’America, ce qui nous permet de les voir sur un nouveau jour. Maxon aussi se dévoile encore plus et on en connait davantage sur son passé assez flou jusqu’ici et ses propres envies, politiques entre autres. Aspen, quant à lui, il reste fidèle à lui-même, passant au second plan de l’histoire.

Kiera Cass nous dévoile enfin dans L’élue les détails de cette dystopie relayée depuis le début à un détail peu important. Effectivement, la politique prend une place à part entière et l’on découvre enfin le vrai visage du roi Clarkson, des mesures mises en place par le gouvernement de Gregory Illea et des deux révoltes qui se sont développées en même temps avec les Renégats. Alors, l’action prend le l’ampleur et l’auteure arrive à trouver le juste milieu entre la compétition, l’histoire d’amour entre America et Maxon et la rébellion qui sévit.

Et le final de L’élue se voit à la hauteur de la trilogie, à la fois riche en rebondissements, qu’ils soient politiques, humains ou amoureux. On peut enfin souffler à l’idée que les personnes finissent enfin à prendre des décisions réfléchies, sincères et cohérentes.

L’élue, comme les deux premiers tomes de Kiera Cass, se révèle encore très addictif, accentuant la dystopie et achevant la trilogie avec brio, bien que la saga subisse de nombreux défauts dès le début de l’histoire.

  • Histoire 75%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 90%
  • Emotions 95%
  • Originalité 95%
  • Suspense 90%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
L’élite

0 I like it
0 I don't like it

3 Comments

  1. J'adore vraiment cette saga ! Je n'ai pas encore lu le tome 4 et il me tarde de me lancer :)

Laissez moi un commentaire