I

Les Minions - Cinéma

Malheureusement, après des mois de publicités et bandes annonces où les moments les plus drôles y sont montrés, le corps de l’histoire ne nous surprend plus. Malgré cela, j’ai apprécié les nombreux clins d’œil aux années 60, et l’animation est particulièrement réussie, très proche du réel.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Les Minions
Réalisateur : Pierre Coffin, Kyle Balda
Acteurs : Pierre Coffin, Marion Cotillard, Guillaume Canet, Gad Elmaleh
Genre : Animation, Comédie, Famille
Date de sortie cinéma : 8 juillet 2015
Résumé : A l’origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjectes les uns que les autres. Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression. Mais l’un d’eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l’adolescent rebelle et de l’adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d’un nouveau patron malfaisant pour guider les siens. Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître : Scarlet Overkill, la première superméchante de l’histoire. De l’Antarctique au New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l’annihilation de leur espèce.

519827.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxJ’avais vraiment hâte d’aller voir les Minions après la promotion qui avait été faite pour le film. Je n’ai pas été déçue, tout simplement parce que celui-ci tient ces promesses. L’humour est présent du début à la fin.

On est très vite immergé dans l’histoire des Minions avec la scène du début où l’on découvre leur évolution ainsi que celle de la Terre avec leur recherche du plus grand méchant qui soit. Les dix premières minutes sont hilarantes, et l’idée très inventive pour capter l’attention des petits et des grands.512385.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

On ne se lasse pas des Minions, de leurs bêtises, de leur langage, de leur petite bouille. Bob, Stuart et Kevin sont extrêmement attachants. Mais cela se corse un peu après le prologue, lorsqu’apparaît la méchante du film Scarlet, ainsi que son mari, malgré très farfelus dans leurs gadgets en tout genre, restent des personnages caricaturaux, lisses et tournés au ridicule.

510903.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ils ne sont définitivement pas la force du film comme pouvait l’être Gru dans Moi, moche et méchant, ni une force ajoutée comme les Minions. Leur personnalité est peu développée et ils ne sont là que pour agrémenter faiblement l’histoire. Celle-ci est d’ailleurs en dessous de tout, le scénario bas de gamme ne semblait définitivement pas la priorité et le film est axé sur une action continue qui nous fait sourire plutôt que de mourir de rire.

053762.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Malheureusement, après des mois de publicités et bandes annonces où les moments les plus drôles y sont montrés, le corps de l’histoire ne nous surprend plus. Malgré cela, j’ai apprécié les nombreux clins d’œil aux années 60, et l’animation est particulièrement réussie, très proche du réel.

Ce film est simplement comme le tube de l’été, on passe un agréable moment malgré quelques longueurs et petits et grands ressortiront le sourire aux lèvres.
580091.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Scénario 85%
  • Ambiance 95%
  • Personnages 90%
  • Visuel 85%
  • Sonore 85%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Vice-Versa

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!