I

Logan - Cinéma

Logan est un film qui m’a beaucoup plus et malgré ses défauts, autant dans l’aspect visuel peu transcendant et l’absence de grands méchants (sans parler de la timelapse plus que douteuse), la mise en avant du personnage de Wolverine m’a conquise pour ce dernier opus.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Logan
Réalisateur : James Mangold
Acteurs : Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen…
Genre : Action, Aventure, Science-fiction
Date de sortie Cinéma : 1er mars 2017
Résumé : Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

Logan

Alors que le final de Wolverine sortait au cinéma, j’étais impatiente de connaître le dernier opus du célèbre X-Men aux griffes de métal. Mais un enchaînement d’événements a fait que je n’ai pu aller voir Logan que tardivement pour enfin dire au-revoir à ce super-héros Marvel.

Logan

Alors forcément, il est maintenant question de juger la performance de Hugh Jackman sur l’ensemble de la saga X-Men auquel il a participé et dans Logan. Loin d’être représentatif physiquement du super-héros des comics (plus grand et moins trapu bien que très musclé à la base), il a su devenir le représentant idéal pour ce personnage athypique. Et dans Logan, il livre sans doute sa meilleure performance, à la fois sauvage, fidèle aux siens et torturé. Accompagné de Patrick Stewart toujours impressionnant dans le rôle du Professeur Xavier, cette fois nonagénaire et très atteint psychologiquement, ils vont tous les deux montrer l’avenir des X-Men dans quelques années (avec une timelipse particulière sur laquelle je reviendrai). Mais la part belle revient aussi et surtout à Dafne Keen, tout simplement exceptionnelle dans son rôle de Laura (X-23). On parle souvent d’enfants acteur qui ne sont clairement pas à la hauteur de nos attentes (et même dans les films les plus adorés – prenez par exemple le premier opus d’Harry Potter où le jeu laisse parfois à désirer même si c’est très mignon ^^), ici l’actrice est tout simplement excellente, hallucinante, sensationnelle ! Je reste encore sans voix devant sa prestation et cette petite a de l’avenir !

Logan

Si vous avez vu la bande-annonce et sachant qu’il s’agit du dernier opus concernant Wolverine (avec Hugh Jackman), l’histoire ne vous surprendra pas. Elle ne comporte quasiment aucune surprise et pourtant, le film est loin d’être mauvais, au contraire ! Il se concentre essentiellement sur Logan, sa psychologie, sa façon d’être et de se comporter avec les autres. Héros au grand coeur avec une part très sombre en lui, il est ainsi mis en avant pour un dernier au-revoir. On voit clairement dans le film que le réalisateur aimé ce personnage et qu’il l’a comprit, nous permettant ainsi de le redécouvrir une nouvelle et dernière fois, à la fois usé et résigné par la vie et tel qu’on apprécie de le voir en se battant jusqu’au bout. Je dirais même que pour ceux qui ne connaissent pas forcément la saga X-Men et qui souhaiterait connaître ce personnage qui fait tant parler, Logan est idéal pour découvrir la profondeur de ce mutant, même si quelques subtilités pourraient vous échapper (et encore, même en ayant suivi l’ensemble de la saga, le problème de timelapse, encore et toujours, ne rend pas les choses plus faciles).

Logan

Maintenant, le film souffre de quelques défauts évidents. Commençons d’abord par cette fameuse timelapse foireuse de la saga X-Men. Soyons clair, au vu des différentes informations données dans les films (trilogie initiale, reboot et saga sur le personnage de Wolverine), rien ne se tient et ça ne date pas d’hier. Logan se déroulant quelques années après Days of Future Past qui remettait énormément la chronologie des faits en doute (question de voyage dans le temps et donc de changements  dans le futur), la timelapse est une nouvelle fois pas du tout suivie (et je ne suis pas sûre qu’une explication claire sur quels films se déroulent dans un univers parallèle existe réellement pour apporter de la cohérence à l’ensemble). Donc tant qu’à faire avec de l’irrattrapable, autant empirer les choses. Mais c’est chose acquise depuis plusieurs films et on s’adapte sans chercher à comprendre. Mais revenons au film lui-même qui, se concentrant sur Logan, ne nous apporte pas un grand méchant comme on les aime, mais des ébauches de personnages qui ont un mauvais fond, sous-développés et peu profonds. Dommage… L’introduction de X-24 (je n’en dirais pas plus pour les néophytes) laisse perplexe. Et pour ce qui est des émotions, outre la fin du film particulièrement touchante, Logan en aurait mérité davantage, comme pour l’action parfois coupée court.

Logan

Parce qu’après un Days of Future Past (qui se déroule quelques années avant) pour le moins futuriste dans les scènes se déroulant dans les années 2020, Logan apparaît tel un western sans évolution majeure qui n’apporte aucun visuel transcendant. Encore une fois, la part belle revient à Wolverine et on se croirait même à certains moments dans un passé révolu. Même au niveau de l’action, le fan de scènes sanglantes et violentes ne sera pas vraiment servi. Peu d’images montrent complètement l’action en détails, avec l’expression des agresseurs et l’état des victimes (pourtant avec deux personnages à griffes de métal, le film aurait pu montrer du gore). Selon moi, toute la violence du film se concentre davantage dans l’aspect qu’une fillette sauvage et mutante tue ses ennemis sans sourciller et avec une rage étonnante. C’est là que je vous parle de l’interdiction au moins de 12 ans au film. Comme montré dans la bande-annonce, quand le personnage de Laura combat ses opposants véritablement méchants et contre elle, on l’incite à continuer et à se battre (jusqu’ici rien d’illogique au vu de l’histoire), mais c’est quand même moyen – selon moi – comme image à donner aux enfants du même âge qu’elle… Alors certes, une interdiction aux moins de 17 ans comme aux Etats-Unis serait impensable en France, mais il serait judicieux de créer une interdiction aux moins de 14 ans (et de la faire respecter puisqu’encore une fois, des gamins de 8 ans étaient bien présents dans la salle).

Logan

Logan est un film qui m’a beaucoup plus et malgré ses défauts, autant dans l’aspect visuel peu transcendant et l’absence de grands méchants (sans parler de la timelapse plus que douteuse), la mise en avant du personnage de Wolverine m’a conquise pour ce dernier opus.

  • Scénario 95%
  • Ambiance 95%
  • Personnages 100%
  • Visuel 85%
  • Sonore 90%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
X-Men Apocalypse

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This