Manipulation - Tome 1 - Les corbeaux

Les corbeaux, premier tome de la saga Manipulation de Juliette Lemaitre est une dystopie comme on a l’habitude d’en voir avec un univers réfléchi et abouti qui entraîne le lecteur dans un récit haletant.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Manipulation – Tome 1 – Les corbeaux Achetez sur Amazon
Auteur : Juliette Lemaitre
Editeur : Hachette Romans
Genre : 
Young Adult, Dystopie
Date de parution : 
22/02/2017
Pages : 
400
Prix : 
18€00
Résumé : 
« Ils vont venir ici, Liz, ils vont venir, et les ténèbres se refermeront sur moi… sur toi… sur tout le monde. »
Liza vit avec sa sœur, à l’écart de la Société. Elle a promis de toujours la protéger, elle, la petite Anna qui n’a jamais su marcher.
Mais en quelques heures, leur destin bascule. Anna est capturée par la Milice.
Liza n’a pas le choix. Si elle veut revoir sa sœur, elle va devoir quitter le monde qu’elle connaît et entrer dans cette Société qui retient Anna prisonnière. Quitte à tomber dans le piège tendu par son président, un homme manipulateur et sans scrupules…

Dès que j’ai lu le résumé du premier tome de Manipulation, Les corbeaux, j’ai de suite été intéressée par cette dystopie de Juliette Lemaitre. Alors quand Hachette l’a proposé sur NetGalley, je n’ai pas hésité une seule seconde à le demander.

« Calim, tu vois ce gâteau ? Pour toi, il est délicieux, pas vrai ? Pour une autre personne, il aura un goût différent. Par exemple, moi, je déteste ce gâteau. Il existe autant de points de vue que de personnes et il n’est pas de vérité universelle. »

Manipulation nous raconte l’histoire de deux sœurs, Liza et Anna. La plus jeune, Anna, est très cérébrale. Malgré ses connaissances intellectuelles, elle se montre assez innocente et du haut de ses 8 ans, elle garde sa juvénilité la rendant parfois immature dans certaines situations. En opposition, Liza est une pile électrique qui a besoin de toujours être en action. Très physique, elle possède aussi de grandes capacités de réflexion même si elle ne le réalise pas toujours, se comparant à sa petite sœur dotée d’une intelligence supérieure à la normale. Son seul défaut vient justement de son manque de confiance en elle, ce qui ne l’empêche pas pour autant de se lancer des défis, quelqu’ils soient. Les deux frangines peuvent parfois paraître un peu lisses et sans profondeur, entre l’aîné dévouée, protectrice et un brin trop parfaite et complète, et la cadette au caractère bien trempé qui reste pourtant très manipulable ; des personnalités déjà vues dans de nombreux romans malheureusement. Liza rencontre Calim, un jeune homme intéressant par rapport à son passée et sa débrouillardise, mais qui n’est autre que le stéréotype du rebelle contre la société, mais heureusement, Jake le corbeau reste mystérieux tout du long de ce premier tome, et ses indécisions face à ses ressentis laissent présager un développement alléchant du personnage, comme pour Connor et Judith qui montrent plus de profondeur que les deux sœurs.

Malgré les protagonistes aux personnalités déjà vues, Juliette Lemaitre propose un univers et une histoire réfléchis et bien ficelés. Pour vous donner une idée, ce premier tome de Manipulation m’a fait penser à un mélange de The Book of Ivy et de Forget Tomorrow. Le monde dystopique créé est particulièrement plausible et de nombreux détails ont été pensé pour enrichir le récit au fur et à mesure des pages, ne laissant pas de répit au lecteur. La Société a été pensée jusqu’au moindre recoin, du passé à son avenir, de sa réglementation  son mode de fonctionnement, de sa géographie à ses aspects psychologiques. Cet univers en devient évidemment la force de l’histoire. Juliette Lemaitre ne s’embarrasse pas de fioritures concernant son écriture. Elle utilise des mots simples qui vont à l’essentiel. Il aurait été appréciable d’y trouver un peu plus d’émotions, mais il n’y a pas vraiment à reprocher sur ce point qui est efficace.

« Elle faisait tous ces sacrifices dans le seul et unique but de protéger, préserver sa sœur. Jamais elle n’a renoncé, jamais elle n’a flanché. Cela aurait été facile, pourtant. »

Dans ce premier tome de la saga Manipulation, Juliette Lemaitre arrive à entraîner son lecteur dans son histoire. Malheureusement, les révélations ne sont pas vraiment au rendez-vous et elles ne surprennent pas. On les voit arriver bien des pages avant et les codes utilisés par l’auteure l’ont déjà été dans de nombreux livres dystopiques. Pourtant, son récit fonctionne, passionne et il est difficile de ne pas le lâcher sans l’avoir fini. L’auteure fait quand même preuve d’imagination au fil des pages notamment en mettant en danger son héroïne principale. Alors même si l’histoire n’a rien d’inédite dans ses bases et son historique – si avez déjà lu plusieurs dystopies comme celles citées précédemment, mais aussi Divergente et Hunger Games entre autres, vous risquez d’y retrouver des similitudes communes à toutes ces histoires – le récit embarque le lecteur dans ses nombreuses péripéties qui s’enchaînent dès la mise en place dépassée.

« Anna observe le cadenas : pour le déverrouiller, il faut un code à huit chiffres. Elle sourit face à tant d’ingéniosité. À partir de cinq ou six chiffres, on ne peut trouver la bonne combinaison par hasard ; elle devra faire preuve d’intelligence et de logique. Parmi cent millions de solutions, elle a le choix. »

Les corbeaux, premier tome de la saga Manipulation de Juliette Lemaitre est une dystopie comme on a l’habitude d’en voir avec un univers réfléchi et abouti qui entraîne le lecteur dans un récit haletant.

  • Histoire 90%
  • Ecriture 85%
  • Personnages 80%
  • Emotions 80%
  • Originalité 80%
  • Suspense 80%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
The Book of Ivy

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!