Outlander - Tome 1 - Le chardon et le tartan

Ce tome 1 d’Outlander est une belle découverte qui s’est transformée, au fil des pages, en un coup de coeur, mêlant à la perfection l’amour et l’histoire, les guerres et les complots, le sexe et l’amitié…

Avis par Laurapassage

p

Titre : Outlander – Tome 1 – Le chardon et le tartan Achetez sur Amazon
Auteur : Diana Gabaldon
Editeur : J’ai lu
Genre : 
Romance, Historique
Date de parution : 
20/08/2014
Pages : 
852
Prix : 
16€00
Résumé :
1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille. Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Alors que la saga Outlander est en première ligne sur de nombreux blogs, j’hésitais à me lancer dans sa lecture composée de gros pavés. Seulement, Steven du blog Plume Bleue en faisant l’éloge, je me fiais à son avis et me laisser tenter par ce phénomène.

« Je fis une dernière tentative. – Et cela ne vous ennuie pas que je ne sois plus vierge ? demandai-je. Il hésita un moment avant de répondre : – Pas tant que vous ne voyez aucun inconvénient à épouser un puceau. »

Claire, une infirmière pendant la Seconde Guerre Mondiale, vient de retrouver son mari pour des vacances en Ecosse, avant de reprendre une vie normale. Mais voilà, elle se retrouve propulsée deux cents ans plus tôt dans les Highlands. Claire est une femme libre qui vit avec son temps. Très indépendante et têtue, elle n’écoute personne, mettant constamment son entourage en danger. Bien que sa volonté de vouloir retrouver son mari Frank Randall – avec qui elle ne semble pas partager grand chose – en 1945 est très compréhensive, elle cumule tellement les bourdes qu’elle en devient fatigante. Heureusement, elle se rattrape plusieurs fois avec Jamie, le jeune écossais qu’elle va rencontrer. La garçon, qui vit comme un homme avec les valeurs de son époque, possède un très bon fond. Prête à tout par amour, il montrera à de nombreuses reprises à quel point il peut faire preuve d’attention, d’écoute et d’ouverture d’esprit. Et que dire des autres personnages ? Ils sont aussi nombreux que différents avec chacun une personnalité interessante et développée. Colum, le laird de Leoch à l’aplomb phénoménal malgré un physique rongé par une maladie dégénérative. Dougal, son frère, qui joue tout du long un double jeu, laissant le lecteur s’interroger sur sa véritable nature. Jack Randall, l’ancêtre de Frank, aussi cruel que cupide…

« Je crois qu’on a tous en nous un petit espace qui n’appartient qu’à nous, comme une forteresse, notre refuge le plus intime. C’est peut-être notre âme, cette chose qui fait qu’on est soi-même et personne d’autre. C’est un endroit qu’on ne montre à personne, sauf parfois à quelqu’un qu’on aime beaucoup. »

Soyons clair, Outlander est une romance historique, mais pas que ! Ce serait un affront à Diana Gabaldon de réduire ainsi sa saga. Bien sûr, le côté historique est extrêmement bien réalisé. L’auteure arrive à une telle fidélité de l’histoire, entremêlant la description des coutumes de l’époque et de ses décors, qu’on s’y croirait vraiment. Mais elle ajoute à cela tous les sujets d’un succès : l’amour et l’histoire, les guerres et les complots, le sexe et l’amitié et j’en passe… En plus, pour être honnête, les huit cents et quelques pages se lisent avec une facilité déconcertante et Diana Gabaldon nous offre une écriture riche, mais fluide. Et pour mon plus grand bonheur, j’ai pu associer ma lecture de ce premier tome d’Outlander avec la saison 1 de la série éponyme (dont je vous parlerais très vite.)

« L’histoire n’est que la somme de tous nos actes réunis. »

Alors si je devais résumer cette lecture du premier tome d’Outlander, ce serait en vous disant de le lire car cette belle découverte s’est transformée au fil des pages en coup de coeur pour moi, et que toutes les éloges que l’on peut voir partout sont entièrement méritées !

  • Histoire 100%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 95%
  • Emotions 90%
  • Originalité 100%
  • Suspense 90%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Les clans Seekers – Tome 1

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!