Prisoners of Peace - Tome 2 - The Scorpion Rules

Prisoners of Peace est un condensé d’informations et de rebondissements qui apporte un réel contraste avec le premier tome. Erin Bow traite avec beaucoup de réflexion son sujet et a réussi à me convaincre avec ce futur plausible, mais la saga, prise dans son ensemble avec sa conclusion, ne m’a pas satisfaite et il y aurait eu beaucoup plus à faire grâce à l’univers créé.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Prisoners of peace Achetez sur Amazon
Auteur : Erin Bow
Editeur : 
Lumen
Genre : 
Young Adult, Dystopie, Science-fiction
Date de parution : 
03/11/2016
Pages : 
439
Prix : 
15€00
Résumé : 
Greta Stuart n’est plus otage. Elle n’est plus princesse héritière de la Confédération panpolaire. Elle n’est même plus humaine. Afin de sauver sa vie et celle de ses amis, elle a accepté de devenir une intelligence artificielle, la première depuis près d’un siècle. Mais ce choix a un prix… Le corps de la jeune fille ne supportera pas longtemps cette transformation. Bientôt, elle devra l’abandonner pour prendre possession de celui d’un Cygne, ces êtres moitié soldats, moitié messagers qui vénèrent Talis, l’intelligence artificielle qui règne sur la planète.
Mais tandis qu’elle chevauche à travers des étendues glaciales et désertiques, aux côtés de Talis et de deux de ses serviteurs, Greta est rattrapée par son passé. Une révolte gronde : le peuple panpolaire semble bien décidé à arracher sa princesse des mains du maître du monde… quitte à la tuer. Et parmi les rebelles, Elián, le garçon qu’elle a sauvé, celui qui lui a ouvert les yeux et qui rêve de changer le monde. Greta saura-t-elle maîtriser sa nouvelle nature et empêcher un cataclysme de se produire ?

C’est avec un grand plaisir que j’avais lu The Scorpion Rules d’Erin Bow en lecture commune avec Steven en avril dernier et nous ne pouvions que réitérer l’aventure avec sa suite et fin, Prisoners of Peace, toujours publié aux éditions Lumen.

« Je t’ai fait torturer. Je veux dire, pas en personne, mais s’ils m’avaient posé la question, j’aurais sûrement donné mon accord. J’ai écrasé Grand-mère Wilma dans ce pressoir à pommes jusqu’à ce qu’elle éclate comme un furoncle. Et j’ai transformé ta petite amie ici présente en une véritable petite psychopathe… Sans vouloir te vexer, Greta. »

Dans le premier tome, nous découvrirons le préceptorat où Greta et les autres héritiers du pouvoir y étaient retenus. Nous la suivons de nouveau dans Prisoners of Peace, cette fois accompagnée de Talis, sous la forme de Rachel, un Cygne et de François-Xavier et Sri, eux aussi Cygnes. Greta, qui nous conte l’histoire, va nous montrer les différentes phases que subit une nouvelle I.A., se battant contre les émotions humaines et l’insensibilité des machines. Une fois encore, le lecteur s’attache bien plus à Michael (Talis), l’I.A. de tous les pouvoirs qui va présenter de nombreuses nuances, à la fois humaine et sans pitié, créant une relation toute particulière avec sa nouvelle égale Greta. Le jeune fille apparaît davantage comme un prétexte pour la réalisation de l’histoire que comme une héroïne à laquelle ont s’attacherait vraiment. D’ailleurs, cette dernière entretient des relations sentimentales assez particulières qui n’aident pas forcément à l’apprécier.

Car toute la force d’Erin Bow réside dans l’idée qu’elle souhaite nous transmettre dans Prisoners of Peace : la gestion du monde par les I.A., d’anciens humains transformés en machine immortelle, aidés par leurs Cygnes, ces jeunes soldats volontaires équipés d’un datastore leur permettant de devenir, à volonté, l’hôte d’une I.A. et sans aucune condition particulière. Ces deux entités sont développées dans leur moindre recoins, du début de leur création jusqu’à leur fin. De son écriture riche et argumentée, l’auteure arrive vraiment à nous faire réfléchir sur une telle situation plausible dans l’avenir. Et elle joue sur le sujet des différences entre humains, Cygnes et I.A. jusqu’à la révélation finale à laquelle je ne m’attendais vraiment pas.

« Je suis une I.A. dont les réactions émotionnelles et les instincts éthiques se basent sans doute sur un aveuglement élaboré. Je suis un monstre. Et d’ailleurs, soit dit en passant, j’ai tenté de sauver le monde. »

Dès le premier tome, l’univers apparaissait très complet, inspiré à la fois du passé et du présent, tout en gardant en crédibilité. Malheureusement, même si Prisoners of Peace m’a captivée du début à la fin, je ne voyais vraiment pas où voulait en venir Erin Bow. Au final, j’ai eu cette impression, après avoir terminé ma lecture, d’avoir capturé une partie seulement de l’histoire, avec le moment de l’élément déclencheur au changement. Sauf que l’auteure nous laisse avec une fin très ouverte et extrêmement utopique. Du coup, ce deuxième tome ne tient pas son rôle de terminer la saga. Après réflexion, on se rend bien compte que les différences entre The Scorpion Rules qui sert de prologue à l’histoire et Prisoners of Peace qui doit la clôturer ne fonctionne pas. Les deux tomes m’ont vraiment plus individuellement, mais le premier aurait mérité, pour cette histoire, d’être raccourci et ajouté au début du second tome, qui lui aurait du n’être que le milieu. Je suis restée sur ma faim et j’ai eu l’impression qu’Erin Bow n’avait fondé son histoire que sur son idée d’opposition Humains/Cygnes/I.A. et qu’elle avait brodé autour des personnages et un univers.

« Et puis, comme si un disjoncteur venait de se déclencher, je cessai de me rappeler. Les images de Bihn s’écroulèrent comme un château de cartes. Des dizaines de cartes. Les pages d’un livre… »

Prisoners of Peace est un condensé d’informations et de rebondissements qui apporte un réel contraste avec le premier tome. Erin Bow traite avec beaucoup de réflexion son sujet et a réussi à me convaincre avec ce futur plausible, mais la saga, prise dans son ensemble avec sa conclusion, ne m’a pas satisfaite et il y aurait eu beaucoup plus à faire grâce à l’univers créé.

  • Histoire 90%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 80%
  • Emotions 65%
  • Originalité 95%
  • Suspense 90%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
The Scorpion Rules

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!