Quelle littérature de 6 à 20 ans ?

Hello les passagers !

 

Aujourd’hui, j’avais envie de parler des différentes littératures de 6 à 20 ans. Il est toujours difficile de savoir exactement quelle littérature se rapporte à quel âge et quelles en sont les différences. Un seul mot d’ordre : le roman sous toutes ses coutures. Du coup, je voulais vous faire un petit résumé tout en vous donnant quelques clés sur comment identifier le public d’un livre et mon avis sur certains d’entre eux.

  

Les différentes littératures de 6 à 20 ans

 

JEUNESSEpour ADOLESCENTSYOUNG ADULTNEW ADULT
6 ans – 9 ans – 12 ans – +12 ans – 16 / 18 ans – +15 / 17 ans – 20 ans – +16 / 18 ans – 25 ans – +
6 ans :
1ère littérature
phrases courtes
vocabulaire simple
nb de pages max 1009 ans :
littérature + construite
vocabulaire adulte
longueur de livre + 100p
Principaux sujets :
les premières foispremière grande amitié
premier petit-copain
entrée au collège
première adversité
premier échec
première désillusion
Sujets plus adultes :
la maladie
la quête d’identité
le sexe (sans scène explicite)
la drogue et les dérives
la grossesse
la politique
la mort
l’amour
Protagonistes entrent dans l’âge adulte :
fin de lycée
études supérieures
entrée dans la vie active
histoire axée sur :
immersion vie adulte
nouveau départ
vie quotidienne
projets futurs (pro et perso)
sexualité (scènes explicites)

Les âges sont bien sûr donnés à titre indicatif et vont dépendre de la facilité de lecture, du vocabulaire et de la maturité de chaque personne.

Quels genres pour ces littératures ?

 

Et bien en fait, la littérature de 6 à 20 ans, quelque soit l’âge regroupe l’ensemble des genres littéraires : fantastique, science-fiction, chick-lit, bit-lit, contemporain, romance, thriller

  

Mais alors, comment s’y retrouver ?

 

Déjà, sachez que c’est aux parents de connaître la maturité et les capacités de lecture de leurs enfants. Il ne faut pas avoir peur d’en parler avec les enfants, car chaque personne est différente.
Par exemple, la collection Chair de poule qui est adaptée à partir de 9/10 ans ; outre l’intérêt de l’enfant pour ce genre de littérature « d’épouvante », certains ne vont pas tout adhérer car ça les fera seulement rire et pas du tout peur, d’autres vont avoir le petit frisson voulu par ces récits et enfin les derniers vont en faire des cauchemars.
Alors, si vous avez un doute, je n’ai qu’un conseil à vous donner : demandez autour de vous, entre les lecteurs et blogueurs sur internet (blog, réseaux sociaux), les libraires et les bibliothécaires (et bien sur tout votre entourage, que ce soit de la famille, des amis ou les professeurs), vous trouverez toujours quelqu’un qui saura vous dire si oui ou non tel ou tel livre semble adapté à votre enfant (et ce jusqu’à 16 ans, après ils ne demandent plus trop la permission, mais cela n’empêche pas d’avoir l’oeil…)

Mais voici tout de même quelques exemples qui pourront vous guider :
Je rappelle que ces informations ne sont que mon avis personnel, elles n’engagent que moi et l’âge est donné à titre indicatif et dépend surtout de la facilité de lecture, du vocabulaire et de la maturité de chaque personne.

Les sagas entre littérature jeunesse et pour ados

 

10/12 ans

11/13 ans

12/14 ans13/14 ans13/14 ans14 ans14 ans
10/12 ans

11/13 ans

13/14 ansGardiens des cités perdues - Les invisibles13/14 ans13/14 ans

Les sagas entre littérature pour ados et young adult

 

13/14 ans

13/15 ans

14/15 ans
13/14 ans

13/15 ans

14/15 ans14/16 ans

Les sagas entre littérature young adult et new adult

 

15/17 ans

15/17 ans

16/18 ans

16/18 ans

 

J’espère en tout cas que cet article vous a intéressé, qu’il vous a permis de mieux comprendre certaines subtilités de la littérature de 6 à 20 ans et que peut-être même, il vous a aidé pour vos prochains achats, pour vous ou à offrir.

 

0 I like it
0 I don't like it

13 Comments

  1. Waouh ! Tu devrais t'inscrire au MOOC sur la littérature jeunesse !

    • Merci !!
      J'y pense de plus en plus, pour ma connaissance personnelle et pis il est toujours bon de se former pour acquérir de nouvelles informations !

    • Oui ! Je l'ai commencé et franchement ça donne pas mal d'infos!

    • Inscription aujourd'hui, maintenant faut que je trouve le temps pour vraiment me poser dessus.

    • C'est mon problème à moi aussi, j'ai tellement de choses à faire pendant le week-end et durant la semaine que j'arrive qu'à voir des petits bouts à fois :'(

    • On va y arriver ! On y croit !!!

  2. Il est très intéressant cet article, merci pour ce petit récapitulatif parce que parfois, pour certains livres, c'est difficile de s'y retrouver. Surtout entre le Young Adult et les romans pour ados.

    • De rien ;)
      Encore une fois, ça faisait un moment qu'il me trottait dans la tête de l'écrire et puis je me suis dis, si ça peut aider au moins une personne à s'y retrouver ou à comprendre les différentes subtilités de ces 4 littératures, je n'ai même pas à hésiter.
      Après j'avoue que moi-même, j'ai tendance à classer en Young Adult tout ce qui est à partir de 12 ans (alors qu'en fait c'est de la littérature pour ados, même si c'est pas très clair ^^)

  3. Je trouve le sujet très intéressant. Perso, j'ai toujours lu de tout, et je lisais des trucs assez durs vers 11 ans (témoignages sur la torture des femmes en Orient, mariage forcé, etc. des histoires de Bellemard que je chipais à ma mère, de la litté générale) et pas mal de petits classiques quand j'étais plus petite. Malgré tout, maintenant, j'aime beaucoup lire du jeunesse ou du young addult.^^ Des personnes plus âgées m'ont dit qu'avant il n'y avait pas toutes ces classifications, notamment le young addult. J'aimerais en savoir plus sur cette évolution, mais je n'ai pas fait de recherche !

    Pour mon fils, je ne serai pas très à cheval sur les "frontières". Je trouve qu'elles sont utiles pour savoir ce qui est susceptible d'intéresser l'enfant, mais pas pour la censure (chose que j'ai pu lire ailleurs, lors d'une LC sur un livre jeunesse sur le viol, l'âge de lecture a fait débat!).

    J'ai l'impression qu'à partir de l'âge de 10 ans environ, on peut lire de tout car la lecture engage un processus de réflexion et demeurera moins choquante/anxiogène que des images (je vise les films, les jeux vidéos, le Journal TV). Si je reprends l'exemple de mes lectures un peu glauques, je pense qu'un film sur ce thème aurait pu me choquer (on voit les images, elles nous dépassent... tout va très vite) alors que passer quelques jours sur mon livre, ça m'a vraiment fait réfléchir sur beaucoup de choses. Les mots sont souvent plus explicites sur l'interprétation du message que l'auteur veut faire passer (dans le journal TV, il n'y a pas vraiment de message à part que le monde part en cacahuète -je ne le regarde jamais,- mais on a lu un album sur la guerre, car même si j'essaie de le préserver, il a réussi à savoir qu'un taré à écrasé volontairement des gens dans la rue avec un camion... du coup, s'il a le souhait de lire des livres plus adultes sur le thème lorsqu'il en aura le niveau de lecture et de vocab, je suis vraiment pas contre). Je ne sais pas si je suis très claire.^^ En gros, dès que le gosse s'intéresse à un thème, même grave, et peut se poser devant son bouquin, je pense qu'il est assez mature pour le lire. Lire demande un effort et une volonté (besoin de comprendre, de s'évader, etc.). Dès qu'on est heurté, ou que c'est trop complexe, on ne le continue pas, il n'y a pas la fascination qu'on éprouve devant les écrans et qui nous scotche même si on n'est pas prêt. Je suis contre la tv dans les chambres des enfants, mais pour les livres, je ne me fais pas trop de soucis. Même en étant cool, je ne pense pas qu'il éprouvera le besoin de lire 50 nuances ou le marquis de Sade.^^
    Je suis d'accord avec toi, chaque personne est différente, c'est juste que je pense que vers 9/10 ans, les enfants choisissent des livres qu'ils sont capable d'assumer intuitivement (cependant, si pour un cadeau, je resterais très traditionnelle en allant dans le rayon adéquat^^) et... ils rejettent s'ils ne s'en sentent pas capable (une pensée à ma mémé qui harcèle mon cousin avec des classiques qu'il ne lira jamais... mais il aurait pu si on l'avait laissé aller vers la BD ou des petits livres sur le foot).

    En ce moment, il lit des livres destinés plutôt du 3 ans aux 6 ans (il a bientôt 7 ans) car il commence à lire. Son intérêt gravite globalement sur les thèmes de son âge, mais il veut lire des trucs qui font peurs et j'ai pas trouvé, du coup je lui ai dit que d'ici un an (s'il sait lire de manière fluide), il pourrait y accéder et ça le motive dans l'apprentissage de la lecture.^^ Je suis aussi inscrite au mooc sur la litté jeunesse, il faut que je trouve le temps !

    • Je comprends tout à fait ton avis, c'est d'ailleurs pour cela que l'âge n'est qu'à titre indicatif, cependant il faut rester vigilant.
      Par exemple, quand je vois des adolescentes de 14/15 ans qui lisent non pas des romances avec scènes de sexe très soft (comme ça se faisait beaucoup avant) mais des Hugo New Romance où certains livres sont clairement de la littérature érotique. Pas sûr que se représenter le sexe de cette manière à cet âge là soit l'idéal.
      Ensuite, pour te donner un autre exemple, quand j'ai lu "A la place du coeur", j'ai vraiment apprécié ma lecture. Et pourtant, à 30 ans, l'histoire m'a "torturée" l'esprit encore plusieurs jours après et je sais que je ne relirais pas de livres sur les attentats terroristes.
      Mais après, tout comme toi, dès le collège je lisais des livres très adultes avec de forts sujets, donc il ne faut ni brider ni forcer les enfants dans la lecture, mais juste écouter ses demandes, comme tu le dis, tout en voyant si les sujets sont adaptés à sa maturité ?

  4. Ton article est très intéressant! C'est un sujet délicat puisque chaque lecteur est différent (comme tu l'as très bien dit, d'ailleurs), mais je pense que ce que tu as écrit ici peut être utile à ceux qui ne s'y connaissent pas vraiment ?

    • C'est exactement ça. Pour les habitués de lecture du genre, à part se rappeler les différences des différents genres (qu'on a tendance à oublier), pas besoin de précision. Mais quand on commence à lire des romans Jeunesse ou que l'on veut en conseiller, il est toujours bon de partir de Bon pied en connaissant déjà les codes.

  5. C'est une bonne idée que tu as eu ! Ton article va pouvoir aider les plus jeunes (et moins jeunes) qui "débutent" dans la lecture et ne savent pas vers quel(s) genre(s) se tourner. Et puis c'est aussi une bonne piqûre de rappel pour les plus grands lecteurs :).

Laissez moi un commentaire