Riquet à la houppe

Amélie Nothomb nous offre une nouvelle pépite cette année avec un thème et une histoire à la hauteur de son talent. J’invite tous les adeptes de son style à découvrir de suite Riquet à la houppe.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Riquet à la houppe Achetez sur Amazon
Auteur : Amélie Nothomb
Editeur : 
Albin Michel
Genre : 
Contemporain
Date de parution : 
17/08/2016
Pages : 
198
Prix : 
16€90
Résumé :
« L’art a une tendance naturelle à privilégier l’extraordinaire. »

Comme tous les ans pour la rentrée littéraire, Amélie Nothomb gâte ses habitués avec sa nouvelle sortie. Me rappelant avec plaisir certains aspects de Métaphysique des tubes, Riquet à la houppe surpasse son prédécesseur Le crime du comte Neville.

 

« Le sommet fut atteint par la méchante tante Épziba : – Ma pauvre Énide, tu te remets ? – Oui. La césarienne s’est bien passée. – Non, je veux dire, tu te remets d’avoir un gosse aussi vilain ? »

 

 

Dans Riquet à la houppe, nous suivons deux personnages dès leur naissance. Déodat, enfant non prévu mais désiré, né avec une laideur sans pareille et une intelligence particulière. C’est ainsi qu’il va consacrer sa vie aux oiseaux. En même temps, son physique ingrat de l’empêche pas d’accumuler les conquêtes amoureuses. En parallèle, Trémière vit l’inverse de Déodat. Elle est d’une beauté époustouflante, mais son seul trait d’intelligence réside dans la contemplation, ce qui la rend idiote face à son entourage.

Ainsi, Amélie Nothomb nous dévoile leur évolution jusqu’à l’âge adulte, avec ce ton si ridicule et atypique qui lui est propre. Elle arrive à nous montrer à quel point la société est sans pitié pour les différences et ce, dès la petite enfance. Alors certes, point d’innovation dans son écriture puisqu’elle reste fidèle à elle-même, mais c’est un pari réussi.

 

« Les gens ne sont pas indifférents à l’extrême beauté: ils la détestent très consciemment. Le très laid suscite parfois un peu de compassion ; le très beau irrite sans pitié. La clef du succès réside dans la vague joliesse qui ne dérange personne. »

 

 

Riquet à la houppe est à la base un conte de Charles Perrault et en partant de la même trame, Amélie Nothomb le transforme avec son style si particulier. Et quel sujet adapté à cette auteure que l’histoire du laid intelligent et de la belle simple d’esprit, des stéréotypes que l’on croise régulièrement dans ses romans et qu’elle traite à la perfection.

 

« Chaque bijou est une âme délicate qui ne supporte pas le contact de ses congénères. »

 

 

Amélie Nothomb nous offre une nouvelle pépite cette année avec un thème et une histoire à la hauteur de son talent. J’invite tous les adeptes de son style à découvrir de suite Riquet à la houppe.

  • Histoire 85%
  • Ecriture 100%
  • Personnages 95%
  • Emotions 85%
  • Originalité 100%
  • Suspense 60%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Le crime du comte Neville

0 I like it
0 I don't like it

10 Comments

  1. Je n'ai lu qu'un seul livre d'Amélie Nothomb et c'est Antéchrista que j'avais bien aimé d'ailleurs. Riquet à la houppe à l'air pas mal non plus :)

    • Je pense que Riquet à la houppe se rapproche assez de ce qu'elle peut faire avec des personnages particuliers sans pour autant inclure des relations malsaines. Donc j'aime beaucoup !

  2. Effectivement nous avons le même avis sur ce livre plein de beauté ! Je me demande ce que va donner le prochain :)

    Ton système de notation est vraiment top j'adore

    • Et bine avec Amélie Nothomb, on en sait jamais. Auta,t celui-ci était vraiment bien, celui de l'année dernière un peu moins et celui d'avant, si je me souviens bien, c'était Pétronille et je ne l'avais pas franchement aimé...

      Merci pour mon système de notation, je l'ai mis en place depuis la refonte du blog en juin, je trouvais l'idée intéressante.

  3. J'aime bien Amélie Nothomb mais je la trouve très inégale, d'un livre à l'autre. On ne sait jamais si on va passer un bon ou un mauvais moment, avec elle. Je suis contente que ce livre soit un bon cru. ;-)

    • C'est vraiment son gros problème. Si elle part trop dans ses délires et dans des relations malsaines entre les personnages, c'est jamais très bien. Et quand elle fait ce qu'elle sait faire, comme celui-ci je trouve, ça marche à 100%.

  4. Je ne suis absolument pas intéressé par cette auteure. Je pense tout simplement que ses livres ne sont pas fait pour moi ;)

    • Il est clair que c'est soit on accroche, soit pas du tout et il ne faut surtout pas se forcer à lire un style qui ne nous plait pas !

  5. Je fais partie de ses adeptes, et j'ai encore plus hâte de le lire. J'attends car je n'achète que les poches depuis ma lecture du titre le fait du prince (celui que j'ai le moins aimé, enfin j'ai pas aimé du tout...) que j'avais acheté en grand format dès sa sortie lol je sais que c'est assez con comme raison, surtout que Riquet a l'air d'être plus dans mon style : le thème du laid intelligent, le conte, avec son écriture, je ne peux qu'adhérer.^^ Je l'ai quand même réservé à la médiathèque, bientôt bientôt :)

    • C'est toujours difficile avec Amélie Nothomb de savoir si on va aimer ou non son nouveau "roman". Je sais qu'il y a quelques années, Pétouille m'avait fortement dessus et je l'avais lu en plusieurs fois (alors qu'il était pas bien long comme d'habitude) et puis il y en a d'autres que tu vas adorer et Riquet à la houppe est selon moi un retour aux sources pour cette auteure. J'espère que tu aimeras autant que moi !

Laissez moi un commentaire