Statistiques et objectifs - Pourquoi et comment bien les vivre ?

Hello les passagers !

 

Dans cet article, je vais vous parler de statistiques et objectifs, mais surtout par rapport à ma propre expérience et de mon ressenti. Tout le monde ne réagit pas de la même manière selon les situations et certains ont besoin ou pas de se fixer des objectifs. Personnellement, je suis dans l’entre deux et je vais vous expliquer pourquoi.

 

[quote type= »center »]Quand on est lecteur et blogueur, les statistiques et objectifs peuvent être nombreux, mais en a-t-on vraiment besoin ?[/quote]

 

 

Lecteur : Statistiques et objectifs qui en découlent

 

Pour un lecteur, les statistiques peuvent se multiplier. D’abord avec son nombre de lectures mensuel ou annuel, le nombre de pages lues, les genres littéraires lus, le nombre de livres dans la PAL…

 

La première chose à prendre en compte est son plaisir. Le but n’est pas de se mettre une pression inutile, mais de réaliser avec bonheur le résultat. Par exemple, vous aimez lire et souhaitez trouver plus de temps pour assouvir votre passion. Savoir combien vous avez lu de livres dans le mois ou l’année peut vous aider à vous fixer un objectif, en fonction de votre envie – lire plus – sans pour autant devenir une contrainte face à vos obligations quotidiennes et au temps impartis à vos autres passes-temps.

 

Statistiques et objectifs

 

Se fixer des objectifs oui, mais sur ce que l’on aime !

Avec mon expérience, je peux vous le dire, se fixer des objectifs sur des tâches que l’on déteste est perdue d’avance. Le but n’est vraiment pas de réaliser une chose que l’on déteste parce qu’il le faudrait, mais que le résultat vous importe peu. Vous n’aimez pas la poésie, les classiques ou la science-fiction, ne vous forcez pas à en lire ! Les objectifs ne sont là que pour vous booster à réaliser quelque chose que vous avez oublié de (ou du mal à) faire alors que vous adorez ça !

 

Statistiques et objectifs

 

Quel est l’intérêt des statistiques et pourquoi se donner des objectifs en tant que lecteur ?

 

On peut penser à la gestion de la PAL par exemple. Certains vivent bien le fait d’avoir 250 livres à lire dans leurs bibliothèques et d’autres le prennent moins bien et ce pour différentes raisons : les fins de mois difficiles – l’argent n’est pas un sujet tabou surtout au vu du prix du livre, que l’on soit étudiant, salarié ou sans travail – mes bibliothèques sont pleines – chacun à son échelle arrive à un moment donné où il n’a plus du tout de place – ou tout simplement par culpabilité d’accumuler des livres sans les lire.

 

Et c’est là qu’entrent en compte les statistiques et objectifs.

 

[quote type= »center »]Pour tout besoin ou envie, chaque problème a sa solution. En analysant les données obtenues et en se donnant un challenge personnel, la résolution n’en paraîtra que plus facile.[/quote]

 

Pour les lecteurs, les challenges sont nombreux et c’est à vous de les adapter à vos besoins et envies. X livres à lire dans l’année, BookJar des oubliés de la PAL, 1 mois = 1 livre de tel genre, X livres lus = 1 livre acheté…

 

Se fixer des objectifs oui, mais réalisables !

Si vous êtes un acheteur compulsif, mais que vous souhaitez faire baisser votre PAL, il ne sert à rien de se lancer un défi zéro achat. Premièrement, vous risquez de vous frustrer et de voir ce challenge uniquement comme une contrainte et non comme un but qui est censé vous rendre fier de vous. Deuxièmement, vous risquez de craquer, d’avoir une PAL plus importante encore après et de vous sentir encore plus mal qu’avant.

 

Il faut donc adapter son objectif à ses envies (les sorties du mois, les genres appréciés), à ses besoins (avoir un choix de livres conséquents pour les futures lectures, ne pas rester dans son coin à lire), à ses contraintes (place disponible dans bibliothèques et chez soi, obligations de la vie quotidienne)…

 

Le but d’un objectif est de pouvoir le réaliser et même de le dépasser.

 

Statistiques et objectifs

 

Blogueur : Statistiques et objectifs qui en découlent

 

Quand on commence un blog, on le fait d’abord pour son plaisir, en mettant des mots sur un ressenti avec une lecture. Pour partager sa passion et échanger avec les autres, afin de conseiller des livres, lire des avis similaires ou différents du sien, découvrir de nouveaux livres et auteurs. Pour extérioriser, tel un exutoire, un blog sert aussi à s’exprimer sur ce qu’on a envie.

 

Avec le temps, on finit tous par être intrigué par les statistiques de notre blog.

 

D’où proviennent les visiteurs ? Qui sont ceux qui commentent mes articles ? Combien sont-ils à le parcourir ? Combien de pages visitent-ils ?…
Il n’y a aucun mal à ça, mais il ne faut pas que ça devienne une obsession et un but ultime.

 

Petit rappel, on ne fait pas un blog pour un chiffre (d’abonnés, de visiteurs, de commentaires…) Si vous ne voyez que par ces statistiques, que selon vous la valeur d’un blog dépend de cela, autant vous le dire tout de suite : vous n’êtes plus du tout dans l’esprit de parler de votre passion et de la partager avec les autres. L’esprit de compétition n’existe pas chez les passionnés, tout ce qu’ils souhaitent c’est de se faire plaisir et de partager.

 

Malgré tout, il n’y a aucun mal à apprécier d’avoir des visiteurs de plus en plus nombreux, au contraire ! Il est même agréable de découvrir que ses articles plaisent. Mais soyons honnêtes, il y en a certains qui nous tiennent plus à coeur que d’autres : une confidence, une chronique sur un coup de cœur, une réflexion détaillée, une annonce particulière. Et il est toujours bon de savoir quels articles ont un public et attirent les visiteurs.

 

Statistiques et objectifs

 

Quel est l’intérêt des statistiques et pourquoi se donner des objectifs en tant que blogueur ?

 

Tout simplement pour l’avenir de votre blog pour commencer, car même si vous seul lui donnez vie, le public de celui-ci vous incite à continuer, à évoluer et à partager encore plus. Les statistiques vont vous permettre de déterminer aussi si certains articles, que vous réalisez plus par habitude que par plaisir – je pense surtout aux rendez-vous – ont encore leur place sur votre blog.

 

Il est aussi bon de savoir si un partage plus important, sur les réseaux sociaux, les sites communautaires littéraires et/ou les sites marchands est une bonne idée. C’est là que l’objectif prend toute son importance, toujours en gardant à l’idée que ça ne devienne pas une contrainte et en voyant ce qu’apportera un tel challenge (partager davantage sur sa passion, La mettre en avant ainsi que les articles de son blog par d’autres moyens comme des débats, des photos, des réactions à chaud sur une lecture…) Les challenges peuvent être nombreux soit en rapport avec les vues ou les visiteurs journaliers ou mensuels du blog, les échanges avec d’autres blogueurs (sur votre blog et les leur), le nombre ou le genre d’articles publiés dans le mois, La participation aux réseaux sociaux et/ou aux salons littéraires…

 

Statistiques et objectifs

 

Se fixer des objectifs oui, mais prendre le résultat avec du recul

 

Il est bon de se réjouir d’un objectif réussit et c’est d’ailleurs le but : être fier de soi et se féliciter à chaque victoire. Croyez-moi, ça fait un bien fou ! Pour autant, il ne faut pas prendre ses résultats acquis pour toujours et se croire tout puissant. Il n’est pas forcément évident de réaliser plusieurs fois de suite ses objectifs et il faut toujours penser à les adapter à ses envies, besoins et contraintes (et pas seulement en fonction de ses précédentes statistiques).

 

Ensuite, il faut aussi savoir gérer les échecs. Non pas en déprimant, mais en se remmenant en question de la bonne manière.

 

Est-ce que l’objectif était bien adapté ? La base avant de s’en fixer un. Est-ce que j’avais la motivation et surtout l’envie pour le réaliser ? Rien n’empêche de modifier et/ou de stopper un challenge en cours de route. Est-ce que j’ai pensé d’abord au résultat avant de faire les choses avec passion ? Ne jamais oublier que le plaisir et le coeur passent avant tout, quelque soient les résultats.

 

[quote type= »center »]Un objectif donné par passion et réalisé avec coeur = pas de regret même pour un résultat négatif ![/quote]

 

Alors bien sûr, chaque personne est différente et certains ne verront pas l’intérêt d’analyser ses statistiques de lecteur et de blogueur, et de se fixer ensuite des objectifs, ce qui est aussi compréhensible que l’inverse. Mais si vous souhaitez envisager la solution des statistiques et objectifs, j’espère avoir pu vous donner quelques clés et idées sur pourquoi le faire et comment bien le vivre.

 

0 I like it
0 I don't like it

19 Comments

  1. Article très détaillé, très travaille et très vrai ! Tu apportes une brillante approche à tout cela et je suis d'accord avec toi : le plaisir avant tout. Beaucoup ont tendance à l'oublier malheureusement et leur passion devient une obligation, c'est fort triste.

    • Merci beaucoup ! Tes compliments me touchent beaucoup et je suis contente que cet article plaise !
      Effectivement, de plus en plus ont tendance à oublier le plaisir de la passion d'où l'intérêt de savoir faire la part des choses et il vaut d'ailleurs mieux ne pas se fixer d'objectifs si on ne garde plus que ça en tête !

  2. Superbe article on ne peut plus détaillé ! Tu as entièrement raison sur le but que nous devons nous fixer : nous faire plaisir. Je viens de me lancer dans la blogosphère, pour l'instant l'étude de mes statistiques n'est pas du tout ma priorité. Merci pour ton article qui change un peu.

    • Merci beaucoup pour ton retour !
      Si tu viens de te lancer, profite, tu auras bien le temps plus tard de te préoccuper de tes stats et avant tout, le principal est de se faire plaisir et c'est tout ce que je te souhaite ?

  3. Je dois regarder une fois par mois mes statistiques mais ce n'est pas ma priorité :) mon blog est mon plaisir, c'est tout ce qui compte !

  4. Pour mes lectures, je me fixe un seul objectif : lire 70 livres dans l'année et c'est tout. Je n'aime pas m'imposer des lectures alors je lis selon mes envies et je ne me soucis pas de la taille de ma PAL. Si j'ai envie d'acheter un livre, je le fait.
    Pour le blog, le principal et de partager sa passion après, si personne ne nous suis et qu'on publie dans le vide, c'est dommage c'est sûr mais il ne faut pas se focaliser là dessus.

    • Pourquoi ça ne m'étonne pas quand tu dis que tu ne te soucis pas de la taille de ta PAL ? ??
      Exactement et les retours sur un blog n'arrivent pas comme ça en un claquement de doigts, il faut savoir privilégier la passion avant tout !!!

  5. Coucou! Super article, j'ai réellement adoré!

    Je suis une personnes qui déteste qu'on lui impose des choses, oui je déteste l'autorité et qu'on m'oblige à faire des choses, alors c'est pourquoi je ne m'impose rien du tout. Je lis beaucoup et j'achète beaucoup de livre parce que j'aime ça, mais il est rare que je m'impose une lecture que je n'ai pas envie de lire.
    De même pour le sport, j'en fais trois à quatre fois par semaine parce que c'est un plaisir et un échappatoire, mais si je sens qu'un jour mon corps n'en a pas envie, alors je ne fais pas.
    Pour ce qui est de l'écriture du blog ou de mon histoire sur wattpad, je ne force pas à écrire, je le fais quand j'ai envie et que j'en ressent le besoin, donc tous les jours parce que je ne peux pas m'en passer mdr. Mais par exemple, je suis restée un mois sans écrire la suite de mon histoire, parce que je n'en avais plus envie. Je n'ai pas voulu me forcer, parce que je savais que le résultat ne serait pas celui que je voulais. Alors j'ai juste attendu que l'envie revienne, et elle revenue comme elle est partie à mon plus grand bonheur :).

    Donc voilà tout ça pour dire, que je comprends exactement l'article que tu as écris, parce que je ne me mets jamais la pression et je fais juste ce que j'aime, où et quand j'en ai envie! Désolée pour ce long commentaire ?

    Bisous,
    Ludivine.

    • Contente que cet article t'ait plu !!!
      Tu n'aimes pas t'imposer des choses, mais tu es très régulière apparemment ce qui aide énormément à ne pas se fixer d'objectif !
      Et comme tu dis, aucun intérêt de se forcer si on n'a pas envie, rien de bon n'en sortira !!!
      Il ne faut surtout pas mettre de côté son plaisir : la passion avant tout ?

  6. Article très complet ! Je ne regarde que très rarement les stats sur mon blog, mais je suis une adepte des stats de lecture. J'aime bien savoir combien de livre je lis par mois/an sans forcément en faire une contrainte. Comme tu le dis, le plaisir avant tout. C'est juste par curiosité, pour cerner mes habitudes de lecture (j'avais fait un ratio de mes livres lus empruntés et lus issus de la PAL/total livre lu) et là j'emprunte moins de romans. Je privilégie les emprunts BD afin de pouvoir baisser ma PAL par ailleurs... ^^ J'étais aussi contente de savoir que j'avais lu environ 60 romans car, tout simplement, je ne pensais pas lire autant. Je participe au challenge 50 romans mais c'est surtout un prétexte pour compter et lister.^^ Concernant les challenges, j'ai vu un article d'une blogueuse qui n'aimait pas ça du tout et voyait le côté compet/contrainte... Je déteste la compétition (sauf avec moi-même, faire mieux que la fois d'avant, mais pas forcément mieux que les autres) et j'y vois surtout le partage, le jeu ou l'expression de certaines envies (par exemple, j'ai pour objectif de lire plusieurs pavés cette année, car je sais que j'ai du mal à me lancer même si l'envie est là)

    • Je viens de découvrir ton message qui s'était faufilé dans les indésirables (va savoir pourquoi alors que les autres passent très bien...)
      Merci beaucoup, j'ai vraiment essayé de montrer les différents aspects des stats et objectifs d'un lecteur et blogueur qui peuvent concerner un peu tout le monde !
      Les stats de lecteur ont vraiment aussi ce côté que tu pointes du doigts. Par exemple, de mon côté, pendant un moment je lisais énormément sur ma Kobo et les livres que j'achetais en papier (donc je voulais d'autant plus) s'accumulaient, du coup j'ai pas mal rectifier le tir pour me consacrer davantage aux livres "prioritaires".
      Sinon je fais la même chose que toi avec le challenge 100 romans (vu que je lis peu de BD et/ou manga) et comme toi, c'est surtout pour compter et lister ^^
      Je suis d'accord aussi avec toi concernant les challenges, mais c'est vrai que certains les voient comme une compétition et ne cessent de se comparer à d'autres, ce qui faire fuir d'autres personnes. Et puis c'est justement là que c'est étonnant et enrichissant de découvrir tous les différents avis sur le sujet ^^

  7. Je suis entièrement d'accord à ce que tu dis ! Pour ma part je le vis pas trop bien d'avoir une PAL qui déborde mais il y a tellement de livres publiés ! C'est plus fort que moi, va falloir que je me fixe un objectif à ce niveau là ahah

    • Comme tu dis, trop de bons livres publiés et tout comme toi, ma PAL commence à prendre une taille qui me pèse un peu alors pour le moment, je n'achète que ce que je lis de suite et pour le reste, ça reste dans la wishlist en attendant ?
      Le tout, c'est de ne pas se brider et se forcer, et ne surtout pas oublier son plaisir !!!

  8. Je ne me fixe pas un réel objectif. Avant, j'aimais bien lire un nombre de livres/année mais, finalement, je préfère lire quand j'en ai envie ! Par exemple, depuis le début de l'année, je lis 4 livres/mois alors qu'avant, je lisais au moins 6 à 7 livres/mois. Et bien, tant pis ^^ Le principal, c'est de profiter de sa lecture et pas de lire le plus vite possible.
    Je n'ai pas non plus de complexe au niveau de ma PAL. Elle est assez énorme, oui, mais cela ne me gêne pas outre-mesure ;)
    Par contre, dernièrement, j'ai fais un gros craquage alors j'ai décidé d'un peu me calmer ^^ Après, ce n'est pas un BIG objectif hyper important non plus !
    Enfin, bref, pas d'objectif réel, à part avancer dans mes sagas, voir les terminer en piochant dans ma Saga Book jar :)

    • Il ne faut surtout pas se fixer des objectifs qui deviennent des contraintes ! Le plaisir avant tout ?
      En plus, chaque personne est différente en fonction de ses propres obligations, ce qui n'est pas à prendre à la légère !
      Le principal est de prendre du plaisir dans la passion de lire, à sa manière sans se préoccuper de ce que font les autres ??

  9. C'est un super article, bravo ! Côté PAL, j'ai décidé de la faire baisser depuis l'année dernière, de 95 je suis passée à 64. A côté, c'est quasiment zéro achat, je n'ai plus de budget à consacrer aux livres pour le moment, du coup, c'est facile :D
    Je suis d'accord, il faut se fixer des objectifs sans que cela devienne obsessionnel ; et les objectifs doivent être réalisables. Après, je suis comme le petit prince, les chiffres, ça ne me parle pas. Quand les gens font des bilans avec nombre de pages lues, X livres acquis, X livres lus... ça ne m'intéresse pas. Je préfère une bonne petite liste des livres lus ou acquis (ou des photos), ça me parle plus ^^

    • Merci beaucoup ! ☺️☺️
      Effectivement, quand on est ric-rac niveau budget, ça aide à faire baisser la PAL (ce qui n'est pas plus mal ^^)
      C'est pas toujours évident de réaliser avec des chiffres ce qu'un bilan représente vraiment et c'est pour ça aussi que c'est bien de varier les articles avec parfois des chiffres et parfois des photos, comme ça tout le monde est satisfait ?

  10. C'est bon de lire que l'on peut bloguer pour son plaisir et sans prise de tête ou compétition ! J'ai l'impression que beaucoup l'on oublié aujourd'hui, et c'est bien dommage

Laissez moi un commentaire