Textrovert

Textrovert m’a agréablement surprise par sa fraîcheur et sa profondeur. Malgré un début maladroit, Lindsey Summers montre combien sa plume est fluide et son histoire prenante au point qu’on arrive plus à reposer le livre sans l’avoir fini.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Textrovert Achetez sur Amazon
Auteur : Lindsey Summers
Editeur : 
Michel Lafon
Genre : 
Romance, Contemporain, Young Adult
Date de parution : 
11/05/2017
Pages : 
266
Prix : 
15€95
Résumé : 
PEUT-ON AIMER UNE PERSONNE QUE L’ON N’A JAMAIS RENCONTREE ?
Non seulement Keeley a accidentellement échangé son téléphone avec celui d’un autre, mais en plus elle va devoir attendre une semaine avant de pouvoir le récupérer car Talon, le garçon qui a pris son portable, a quitté la ville. Les deux lycéens vont coopérer pour se transférer leurs messages et, à force d’appels et de SMS, apprendre à se connaître. Jusqu’à leur rencontre fatidique où Talon n’a d’autre choix que de révéler sa véritable identité. Et un secret qu’il cachait jusque-là. Maintenant qu’elle connaît la vérité, Keeley peut-elle encore lui faire confiance ? Et comment leur relation, née du mensonge, peut-elle survivre à la trahison ?

Quand les éditions Michel Lafon m’ont proposé de découvrir Textrovert, j’ai de suite accepté. Ayant étant à la fois quelque peu déçue par certaines histoires sortant de Wattpad, mais très agréablement surprise par d’autres, il me tardait de découvrir la romance de Lindsey Summers.

 

« – Et je m’occuperai de tes corvées pendant une semaine, ajouta Zach. ​- Un mois, répliqua-t-elle. ​- Deux semaines. ​- Trois. ​- Deux et demie. »

 

 

Dans Textrovert, Keeley est une adolescence qui n’a, au premier coup d’œil, pas grand chose pour elle. Vivant dans l’ombre de son frère jumeau, elle n’est ni sportive comme lui, ni très douée en cours, ni sociable, ni même passionnée. Elle ne sait pas qui elle est et vit au jour le jour sans vraiment profiter de sa jeunesse et savoir ce qu’elle fera le lendemain. Elle se laisse couler tout simplement car n’a pas encore trouvé sa voie. Difficile d’ailleurs de s’y retrouver entre son frère Zach, l’adolescent américain dans toute sa splendeur : intelligent, joueur de football et invité à toutes les soirées, er sa meilleure amie Nicky, une bûcheuse née qui vit pour réussir son avenir. Tête en l’air, elle se retrouve avec le téléphone de Tavin, un mystérieux garçon qui cache bien des secrets. Et pourtant, l’adolescent n’est pas non plus celui qu’on s’imagine de prime abord et il se montre surprenant, autant par la confiance en lui qu’il affiche au début, que par les surprises, les bonnes comme les mauvaises, qu’il garde bien enfouies.

Textrovert est un livre à deux facettes. L’écriture de Lindsey Summers m’a paru quelque peu maladroite au début de l’histoire, avec des commencements de chapitres un peu brut. Passé le cap de la mise en place des cinquante premières pages, le lecteur se retrouve happé par l’histoire qu’il ne peut plus lâché. Car oui, Textrovert se lit d’une traite. L’auteure prend ainsi ses marques et sa Plume devient fluide et addictive. Alors que l’histoire se présentait davantage comme une romance légère, plus les pages défilent et plus le récit devient profond et aborde des sujets encore peu évoqués dans la littérature Young Adult, adaptée aux très jeunes adolescents. Idéale pour les vacances d’été, cette romance est fraîche et explosive, réfléchie et passionnée, à la hauteur de la littérature New Adult aux nombreux rebondissements, tout en restant totalement soft côté sexe.

 

« Je suis sensible à beaucoup de qualités chez les gens, mais l’une des plus grandes à mon sens, c’est la capacité à dire qu’on est désolé. Je ne parle pas des excuses rapides qu’on présente à quelqu’un qu’on a bousculé sans le faire exprès, mais des excuses sincères, profondes, celles qui nous débarrassent de notre ego et nous font demander humblement pardon à la personne à qui l’on a causé du tort. »

 

 

Comme je vous le disais, Textrovert évoque des sujets encore peu présents dans la littérature adolescente. Keeley m’a d’ailleurs beaucoup plu car elle ne sait pas du tout qui elle est et ce qu’elle fera après le lycée. Elle se cherche sans vraiment se trouver et manque cruellement de passion dans tout ce qu’elle entreprend. Son personnage est tellement différent de ce que l’on a l’habitude de voir, ces adolescentes qui ont trouvé leur voie, qui s’éclatent en soirée, qui travaillent à l’école comme jamais ou qui s’évadent dans un de leur plaisir. Keeley n’a rien que des valeurs et elle soutient son frère jumeau dans tout ce qu’il fait, que ce soit de bonnes ou de mauvaises actions. C’est justement ce qui fait sa force, elle reste droite, quitte à aider Zach à n’importe quelle heure pour qu’il ne commette pas l’irréparable. Et tout du long de l’histoire, comme si de rien était, Lindsey Summers fait évoluer son héroïne à travers des prises de conscience, des réactions, des mots, des émotions. Et c’est ainsi que Keeley change tout doucement, faisant prendre aussi conscience aux autres, à son frère, à sa meilleure amie et à Tavin, qu’elle est réellement et quelle relation elle espère avec eux.

 

« >J’ai eu une conversation hyper intéressante avec ta mère. Elle n’a pas sa langue dans sa poche.< Le laisser mariner, à présent. Elle comprenait mieux pourquoi Tavin lui avait envoyé tous ces articles. C’était amusant de faire tourner quelqu’un en bourrique. »

 

 

Textrovert m’a agréablement surprise par sa fraîcheur et sa profondeur. Malgré un début maladroit, Lindsey Summers montre combien sa plume est fluide et son histoire prenante au point qu’on arrive plus à reposer le livre sans l’avoir fini.

  • Histoire 90%
  • Ecriture 85%
  • Personnages 90%
  • Emotions 90%
  • Originalité 90%
  • Suspense 85%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
PhonePlay

En voir plus :
– D’autres chroniques : Livraddict / Babelio / Goodreads
– D’autres citations : Babelio

1 I like it
0 I don't like it

One Comment

  1. Ce livre semble sympa donc pourquoi pas le lire si je le trouve à la médiathèque ou d'occasion :)

Laissez moi un commentaire