The Curse - Tome 1

The Curse a d’abord su me convaincre grâce à sa sublime couverture, mais son univers a ensuite su totalement m’embarquer. Marie Rutkoski nous présente deux personnages étonnants, tous les deux forts et intelligents et que pourtant tout oppose.

Avis par Laurapassage

The Curse – Tome 1

Marie Rutkoski

Lumen


Young Adult, Fantasy
16/02/2017 – 464 pages – 15€00
Gagner peut être la pire des malédictions…
Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la  » malédiction du vainqueur  » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.


Trilogie à succès en version originale, je ne pouvais qu’être attirée par The Curse de Marie Rutkoski publié aux éditions Lumen, avec sa magnifique couverture et son résumé plus que tentant…

« N’est-ce pas là la magie des histoires : rendre vrai ce qui est faux et faux ce qui est vrai ? »

 

Dans ce premier tome, nous suivons Kestrel qui est une jeune fille forte avec du caractère et loin d’être parfaite. Elle a tendance à agir sans réfléchir, mais c’est une fine tacticienne, peu douée en combat mais d’une intelligence remarquable, ce qui lui donne parfois un peu trop confiance en elle. Elle a tendance à faire preuve d’optimisme concernant la bonté des gens et notamment dans leurs actes futurs. Tiraillée par son père qui veut soit la marier soit la faire entrer dans l’armée, elle peut compter sur Jesse sa meilleure amie. Mais sa rencontre avec Arin va tout changer. De son côté, il est surtout mystérieux et sait ce qu’il veut et comment l’obtenir même s’il a du mal à mettre sa fierté de côté. Il n’acceptera jamais d’aide ni de reconnaissance. Pour autant, il partage avec Kestrel sa force et son intelligence.

The Curse commence sans préambule dans un monde à appréhender. Composé de deux peuples en opposition, on découvre un univers riche et bien construit. Dès les premières pages, on se demande comment et pourquoi les dirigeants et les esclaves se déchirent et qu’elles vont en être les conséquences. Entre puissance militaire et esclavage, Marie Rutkoski embarque son lecteur dans une aventure totalement inédite en fantasy pour une trilogie détonante.

« Elle pouvait le forcer. Si elle en donnait l’ordre, il obéirait. Mais elle ne voulait pas de son obéissance. Ce dont elle avait envie, c’était qu’il désire la voir. »

 

On sent immédiatement entre les deux peuples une haine et des convictions différentes, bien ancrées en eux. C’est ainsi que Marie Rutkoski se centre sur Kestrel, ses ressentis, sa vie, ses tourments et ses envies. Elle nous entraîne alors dans un rythme à le temps. Alternant description, sentiment, dialogue et action avec brio, l’autrice laisse paraître un récit où il se passe rebondissements sur rebondissements. Pour autant, The Curse reste avant tout une mise en place de l’univers créé bien plus complexe qu’il nous paraît dans ce premier tome.

« Elle regarda le ciel blanc se muer en neige et frémir au-dessus d’une mer de plomb. De petites étincelles glacées lui effleuraient la peau. Il neigeait au-dessus d’elle, au-dessus de lui, mais Kestrel savait qu’aucun flocon ne pourrait jamais les toucher tous les deux à la fois. »

 

The Curse a d’abord su me convaincre grâce à sa sublime couverture, mais son univers a ensuite su totalement m’embarquer. Marie Rutkoski nous présente deux personnages étonnants, tous les deux forts et intelligents et que pourtant tout oppose.


  • Histoire 90%
  • Ecriture 90%
  • Personnages 90%
  • Emotions 75%
  • Originalité 90%
  • Suspense 90%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :

La Couleur du Mensonge


En voir plus :
– D’autres chroniques : Livraddict / Babelio / Goodreads
– D’autres citations : Babelio


Photos Instagram :

The Curse - Tome 1
The Curse - Tome 1
1 I like it
0 I don't like it

Laissez moi un commentaire