The Fire

Brittainy C. Cherry réussit à surprendre une seconde fois avec The fire. Entre drames et romance difficile, elle sait convaincre avec son écriture prenante et juste et j’ai hâte de découvrir la suite de la série The Elements.

Avis par Laurapassage

p

Titre : The Fire Achetez sur Amazon
Auteur : Brittainy C. Cherry
Editeur : Hugo Roman New Romance
Genre : 
Romance, Drame
Date de parution : 
09/03/2017
Pages : 
360
Prix : 
17€00
Résumé : 
Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu’à devenir une drogue l’un pour l’autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront – ils à vivre l’un sans l’autre ?

Après mon énorme coup de cœur pour The air he breathes, je ne pouvais que me jeter sur la suite de la saga The Elements de Brittainy C. Cherry et publié aux éditions Hugo Roman dans la collection New Romance. Mais bien sûr, j’appréhendais d’être déçue par The fire, mais bon je restais très impatiente et j’avais bien raison.

« Pendant un moment, nous fûmes nous de nouveau. Pendant un moment, elle fut le feu qui réchauffait mon coeur glacé le soir. Pendant un moment, elle fut mon sauveur. Mon havre de paix. Ma belle et brillante High. »

The fire nous parle de deux amis qui rapidement ne peuvent plus se passer l’un de l’autre. Alyssa vient d’un milieu social aisé, mais pour autant, elle n’a pas été épargnée dans son passé avec ses parents. C’est une jeune fille touchante et émouvante. Elle a tendance à pardonner encore et encore sans vraiment se forger de caractère et en même temps, elle reste lucide sur la nature profonde de chaque personne et va prendre conscience du meilleur qui se cache parfois chez certains. Et surtout, Alyssa se bat pour ce qu’elle veut, coûte que coûte, petit pas par petit pas et ce, jusqu’à obtenir ce qu’elle souhaite vraiment. Quand à Logan, il est tout simplement le gars qui essaye d’être bien, mais qui ne sait pas gérer ses émotions et qui finit par tout foutre en l’air, lui et les autres. Il cumule les mauvaises décisions à chaud, plutôt que de se laisser le temps d’y réfléchir. Lui aussi, d’ailleurs, a tendance à pardonner à certaines personnes alors qu’il ferait mieux de s’entourer de celles qui tiennent vraiment à lui. Ensemble, rien n’est facile et ils se comprennent autant qu’ils s’opposent.

Une fois encore, Brittainy C. Cherry a su me convaincre par son histoire torturée et déchirante. Certes, je n’ai pas ressenti les mêmes émotions que pour The air he breathes, je n’ai pas fini en larmes pendant ma lecture, mais l’écriture m’a captivée du début à la fin et j’ai eu vraiment beaucoup de mal à me retenir pour ne pas le lire d’une traite. L’auteure marque les esprits même si la surenchère de drame qu’elle a tendance à mettre en avant peut déplaire (sachant que pour le coup, ceux que j’attendais ne sont pas du tout arrivés). Elle  sait parler de sujets durs, qu’il s’agisse de l’enfance difficile, des drogues, de la violence, de la maladie, etc… et chaque fois elle garde une justesse étonnante dans les sentiments de ses personnages. Elle utilise les mots qu’il faut et il est difficile (peut-être même impossible) de ne pas s’attacher à ses personnages et être touché par leur histoire.

« Je n’aurais pas cru que notre amitié pouvait se renforcer simplement en tombant amoureux, mais d’une certaine façon cela fut le cas. »

Car en plus de nous présenter Alyssa et Logan, Brittainy C. Cherry met en avant un autre couple, celui de Erika et Kellan qui m’ont aussi beaucoup touché. Elle apporte à travers plusieurs relations conjugales les différences qui parfois rapprochent le couple ou peuvent le briser. C’est encore une fois avec une grande pertinence dans son récit qu’elle expose diverses situations qui montrent à quel point l’amour peut être la plus belle chose qui puisse arriver au monde, mais aussi apporter une douleur insupportable. Les deux côtés sont présentés et comme la phrase le dit : pour le meilleur et pour le pire, qu’ils s’aiment réciproquement et plus que tout ou qu’ils passent leur temps à se détruire. Et il est surtout question de pardon, de se racheter, de croire en soi et de s’entourer des bonnes personnes. Car malgré leurs familles particulièrement malsaines, Alyssa et Logan, Erika et Kellan, vont montrer que l’un avec l’autre ils sont plus forts. Ils se complètent et ils ne sont rien l’un sans l’autre.

« Sur l’élastique, on lisait « force », ce qui était bizarre parce que, moi, j’avais l’impression d’en être totalement dépourvu. »

Brittainy C. Cherry réussit à surprendre une seconde fois avec The fire. Entre drames et romance difficile, elle sait convaincre avec son écriture prenante et juste et j’ai hâte de découvrir la suite de la série The Elements.

  • Histoire 90%
  • Ecriture 100%
  • Personnages 90%
  • Emotions 95%
  • Originalité 90%
  • Suspense 95%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
The air he breathes

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!