Tous nos jours parfaits

Avec une histoire lourde de sens, Tous nos jours parfaits reste en surface de thèmes profonds et difficiles avec l’utilisation en surabondance d’images détournant le lecteur de la dureté de la réalité. Comme beaucoup, je ne me suis pas attachée aux personnages pourtant très prometteurs.

Avis par Laurapassage

Tous nos jours parfaits
p

Titre : Tous nos jours parfaits Achetez sur Amazon
Auteur : Jennifer Niven
Editeur : Gallimard Jeunesse
Genre : Young Adult, Dystopie, Fantastique
Date de parution : 17/09/2015
Pages : 384
Prix : 17€50
Résumé : Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la « bête curieuse » de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante : l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

L’histoire de Tous nos jours parfaits me tentait beaucoup. Le fait de retrouver deux adolescents torturés qui se rencontrent au bord du suicide me semblait un sujet difficile mais attrayant, attisant ma curiosité. Jennifer Niven, avec un thème tel que le mal être être profond chez les adolescents, présenté de deux manières différentes par ses deux héros, avait matière à en faire un livre riche en émotions.

D’un côté, nous découvrons Finch, un garçon totalement décalé qui se cherche depuis toujours et désespérément bipolaire à tendance suicidaire. Ce personnage qui possède tous les atouts pour qu’on s’attache à lui, se révèle plus que réservé. Malgré ses propres chapitres, où il se retrouve en tant que narrateur, il reste très flou sur son état d’esprit et ses sentiments. On ne comprend que peu comment il se sent tant l’auteure utilise de métaphores dans sa vision personnelle. On reste à mon goût bien trop détaché de ses hauts et de ses bas pour réellement les ressentir.

L’alternance de chapitres entre les deux personnages devraient nous permettre de jauger leurs ressentis. Mais malheureusement, l’histoire devient finalement d’une banalité affligeante, un mélange entre la quête de Quentin dans La face cachée de Margo et l’amour désespéré de Nos étoiles contraires, tout cela en moins bien. Pourtant, le style d’écriture dans Tous nos Jours Parfaits ne m’a pas déplu mais j’ai trouvé l’histoire longue pour ne pas en apprendre beaucoup.

Violet, quant à elle, se trouve être banale, une adolescente tout ce qu’il y a de plus normal, avec ce cliché de la fille populaire. On comprend son évolution mais elle garde pour moi, tout au long de Tous nos jours parfaits, ce côté superficiel.

Finalement, je n’ai pas compris les sensations que souhaitait nous faire passer Jennifer Niven. Pour moi, le sentiment de Finch qui se sent attiré par la mort est resté en suspens sans m’atteindre, effleurant tout juste sa compréhension.

L’idée d’éveil et de sommeil m’apparaît trop métaphorique et je ne comprend toujours pas pourquoi l’auteure n’a pas été au fond des choses en utilisant les vrais termes. Surtout que le personnage de Finch ne se ment jamais à lui-même tout au long du livre, mais du coup, ne décrit jamais sa propre réalité. Ce qui, malheureusement, provoque un final tout à fait prévisible.

Avec une histoire lourde de sens, Tous nos jours parfaits reste en surface de thèmes profonds et difficiles avec l’utilisation en surabondance d’images détournant le lecteur de la dureté de la réalité. Comme beaucoup, je ne me suis pas attachée aux personnages pourtant très prometteurs.

  • Histoire 90%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 75%
  • Emotions 70%
  • Originalité 95%
  • Suspense 90%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
L’infini + un

0 I like it
0 I don't like it

6 Comments

  1. Ce livre me tentait pas mal. Mais après avoir lu ton avis, il me tente un peu moins ^^.

    • Peut-être qu'il fera mouche avec toi. Les avis sont partagés, soit très bons, soit les lecteurs sont déçus car ne se sont pas attachés aux personnages comme moi. Il en faut pour tous les goûts !

  2. Je l'ai dans ma pal en VO et plus j'attends moins j'ai envie de le lire. J'hésite encore plus après ta chronique ;) Il faut tout de même que je me lance !

    • Honnêtement, il y a autant de bons avis que de mitigés. Je crois que soit tu vas accrocher, soit tu vas pas comprendre les choix de l'auteur mais ça peut être une grande surprise.

  3. J'ai ce roman dans ma PAL, et j'étais vraiment impatiente de le lire...mais tu viens de me refroidir d'un coup ! J'espère vraiment l'aimer !

    • Ce livre, comme je le dis à chaque fois, c'est soit tu vas totalement accrocher aux choix de l'auteure, soit tu vas avoir un avis mitigé comme moi, mais je ne regrette vraiment pas cette lecture.

Laissez moi un commentaire