Un peu plus que des amis

Un peu plus que des amis est l’histoire touchante de deux meilleurs amis qui, malgré la distance, sont incapables d’être loin l’un de l’autre. Michael Kun et Susan Mullen délivrent avec simplicité, humour et émotions, un récit réaliste plein d’espoir.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Un peu plus que des amis Achetez sur Amazon
Auteur : Michael Kun et Sunsan Mullen
Editeur : 
Casterman
Genre : 
Young Adult, Contemporain
Date de parution : 
12/04/2017
Pages : 
350
Prix : 
16€00
Résumé : 
Si vous êtes romantique, plein d’humour et d’espoir, si vous adorez l’idée d’un garçon et d’une fille qui s’écrivent des lettres en vrai, si vous aimez les grandes disputes et les belles réconciliations, si vous êtes fan de votre meilleur ami et qu’il est fan de vous…
Alors jetez-vous sur ce roman, il a été écrit pour vous.

Quand j’ai lu le résumé du livre Un peu plus que des amis, j’étais impatience de découvrir comment Michael Kun et Susan Mullen avait réussi raconter l’histoire de deux meilleurs amis qui correspondent à une époque où tous les moyens de communication n’existaient pas encore. Et je tenais à dire merci à Casterman Jeunesse de nous proposer ce genre d’histoires simples, douces et touchantes, réalistes et drôles.

« Oui, Oui, mille fois oui ! Je suis toujours une tornade ! Je serais toujours une tornade, jusqu’à ma mort (laquelle, heureusement, n’a pas eu lieu ce matin en cours de biologie) ! »

Un peu plus que des amis raconte l’histoire de Cath et Scott, deux adolescents inséparables qui se retrouvent séparés à la rentrée 1982. Cath, intelligente et travailleuse, part à l’université tandis que son meilleur ami reste dans sa ville natale pour entrer dans la vie active dans le magasin de vêtements pour hommes de son père. Scott est un garçon qui se repose sur ses lauriers. Il ne cherche pas plus loin que le bout de son nez et utilise l’humour chaque fois qu’il n’a pas envie de montrer ses faiblesses. Malgré tout, il accorde une confiance sans limite à Cath, finissant toujours par lui dire ce qu’il ressent vraiment et surtout ce qu’il pense. De son côté, la jeune fille se retrouve dans une toute nouvelle vie et elle doit trouver ses marques entre ses études, les autres universitaires et son job d’étudiante, et ses parents, son chien et son meilleur ami. Ils sont le pilier l’un de l’autre et ont besoin, à la fois de savoir tout ce qui se passe dans la vie de l’autre, mais aussi de se parler de sujets que l’un ou l’autre préféreraient éviter. Ils représentent un paradoxe : à la fois indissociables et complètement différents.

Un peu plus que des amis est l’histoire du passage de l’adolescence à l’âge adulte, des premières grosses déconvenues, des vrais chagrins, des remises en questions et de la recherche de soi et de ses véritables envies, et surtout de tous les changements qui s’opèrent après la vie lycéenne. Scott et Cath passent au fil des pages par des déceptions puis par des grandes joies, des moments de rires et d’autres de pleurs. La force de ce livre est indéniablement le réalisme de l’histoire. A plusieurs moments, je me suis reconnue à leurs âges (et ça fait du bien à 30 ans de se rappeler comment on était à 18 ans !) et même si le récit se déroule aux Etats-Unis dont les études sont bien différentes de celles que l’on peut vivre en France, les émotions, les ressentis et la quête de soi et de ses désirs restent universels. Chacun peut se retrouver dans une ou plusieurs situations qu’ils vivent tout au long de cette année scolaire et on les vit vraiment avec eux, tout en simplicité, touchés par leurs péripéties.

« Comment peut-on, en regardant une photo, savoir sur quelle chanson une personne danse ? A moins de tenir un panneau qui dit « cette photo a été prise alors que je dansais sur une chanson de Tony Orlando & Dawn », je ne vois pas comment c’est possible. Aurais-tu une photo de moi tenant un tel panneau ? »

Écrit à quatre mains, Un peu plus que des amis se démarque par sa mise en page particulière qui met en avant le caractère d’une correspondance. Entres les papiers à lettre, les cartes postales ou de vœux ou les petits mots sur du papier ligné, le rendu donne encore plus de crédibilité à l’histoire, car chaque détail a été pensé selon l’endroit ou le moment où l’échange a lieu. Les deux plumes associées de Michael Kun et Susan Mullen s’assemblent à la perfection et ils ont su utiliser avec justesse et intelligence toutes les subtilités de la correspondance, avec les délais de réception, les incompréhensions de l’écrit, les petites fautes d’orthographe… De plus, ils ont finement inséré dans l’histoire l’importance de la musique pour des jeunes de l’âge de Scott et Cath. On peut y découvrir des paroles de chansons très réussies et c’est là que je tire mon chapeau à la traductrice Hélène Borraz qui a su adapter le texte des musiques, tout en gardant le sens et les rimes déjà présentes dans la version originale. Alors bravo !

« Tôt le matin je pars / Faire mon boulot à l’usine. / Le soir je rentre tard / Et espère voir ta bobine./ Je me réveille la nuit / Pour tourner en rond, / Es-tu vraiment partie / Pour de vrai, pour de bon ? »

Un peu plus que des amis est l’histoire touchante de deux meilleurs amis qui, malgré la distance, sont incapables d’être loin l’un de l’autre. Michael Kun et Susan Mullen délivrent avec simplicité, humour et émotions, un récit réaliste plein d’espoir.

  • Histoire 90%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 90%
  • Emotions 95%
  • Originalité 90%
  • Suspense 75%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Envole-moi

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!