Une Seconde avant Noël

Une Seconde avant Noël est un conte merveilleux de fin d'année qui nous montre la dure enfance d'Harold et son combat pour toujours croire, quelques soient les épreuves qu'il rencontre, en la bonté et en la magie de l'enfance. Une belle morale de Romain Sardou.

Une Seconde avant Noël est un conte merveilleux de fin d’année qui nous montre la dure enfance d’Harold et son combat pour toujours croire, quelques soient les épreuves qu’il rencontre, en la bonté et en la magie de l’enfance. Une belle morale de Romain Sardou.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Une seconde avant Noël Achetez sur Amazon
Auteur : Romain Sardou
Editeur : 
Pocket
Genre : 
Conte, Noël
Date de parution : 
05/10/2006 (pour cette édition)
Pages : 
280
Prix : 
/ (trouvable exclusivement d’occasion actuellement)
Résumé : 
1851. À Cokecuttle, cité industrielle anglaise hérissée des cheminées des hauts-fourneaux couvertes de suie, Harold Gui, neuf ans, orphelin de père et de mère, survit péniblement sous les ponts en pratiquant divers petits métiers.Et pourtant…Harold ne le sait pas encore, mais il est promis à un avenir merveilleux. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires aventures l’attendent avant de pouvoir enfin rencontrer sa destinée et devenir ce personnage à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant que nous connaissons tous très bien : le Père Noël…

Fin octobre, j’avais demandé sur Instagram des idées de livres sur Noël et l’on m’a conseillé de découvrir Romain Sardou. Je me suis donc procuré trois de ses livres dont Une seconde avant Noël publié aux éditions Pocket, où l’on découvre, pour mon plus grand plaisir, les origines du Père Noël.

 

« Tous les êtres surnaturels nous ont quittés, disait Le Falou d’après son laïus, mais il est des endroits sur terre si imprégnés encore de leur passage qu’on peut se demander s’ils ne sont pas encore là ! L’Écosse fait partie de ces terres. »

 

 

Dans Une seconde avant Noël, il faut savoir que l’on suit non pas un vieillard, mais bel et bien un enfant de moins de dix ans. Alors que les autres orphelins sont soit en colère contre la vie soit bagarreurs et analphabète, Harold a gardé son âme d’enfance. Grâce à sa rencontre avec Le Falou, un vieillard pacifiste et cultivé, il a appris à lire et écrire et surtout, à croire en la magie. La magie de l’enfance. La magie d’êtres fantastiques. La magie du bonheur. Et ce malgré toutes les épreuves qu’il a et va traverser. Cet enfant à le cœur sur la main. Il est intelligent, rusé et c’est un bonheur de le suivre dans son histoire. Car si une chose est sûre, c’est qu’il mérite son destin.

Romain Sardou est un conteur. Il raconte des histoires et à certains moments, comme il pourrait le faire à l’oral. Il s’adresse régulièrement au lecteur, ce qui donne une touche de réalisme à la magie, en particulier celle de Noël, qu’il souhaite raviver en chacun de nous. Dans Une seconde avant Noël, il arrive sans difficulté à associer le monde fantastique à celui gris et dur du 19e siècle anglais. D’ailleurs, ses descriptions de l’un et de l’autre sont si bien imagées qu’on arrive sans difficulté à s’imaginer les lieux et les personnages du récit.

 

« C’était étrange comme un simple son ou une simple odeur pouvait ramener loin en arrière, faire renaître des personnes disparues, les rendre proche, comme si elles étaient en face de vous. »

 

 

Mais surtout, la grande force d’Une seconde avant Noël est vraiment la diversité des mondes présentés qui vont mener Harold à son but ultime. La ville et la campagne, les enfants et les adultes, les gentils et les méchants, la dure vie réelle et la vie rêvée, le terre à terre et le fantastique, le travail et la paresse… et ainsi de suite. Tout et son contraire sont abordés et Romain Sardou montre chaque facette de la vie pour montrer que, malgré le mauvais qui s’oppose au bon, on dirige nous-mêmes notre chemin vers ce que l’on souhaite et que rien ne nous empêche de croire en la bonté de la magie et surtout pas celle de Noël.

 

« Bon. Là, cher lecteur, tu te demandes si l’auteur n’aurait pas eu jusqu’à présent deux ouvrages en préparation ; d’abord un conte à la sauce dickensienne, puis un autre roman fantaisiste et affranchi de tout réalisme ; et si, par l’esprit fatigué du même romancier, ces deux histoires ne se télescoperaient pas sous tes yeux, s’emmêlant d’une façon révoltante. Eh bien non ! »

 

 

Une Seconde avant Noël est un conte merveilleux de fin d’année qui nous montre la dure enfance d’Harold et son combat pour toujours croire, quelques soient les épreuves qu’il rencontre, en la bonté et en la magie de l’enfance. Une belle morale de Romain Sardou.

  • Histoire 95%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 100%
  • Emotions 90%
  • Originalité 90%
  • Suspense 60%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Passeuse de rêves

0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Je ne connaissais pas du tout l'auteur et ses livres. Franchement, ce que tu en dis me tente beaucoup alors je vais l'ajouter à ma wishlist pour Noël prochain :)

    • J'en ai encore deux à chroniquer de lui (qui sont des "fausses" suites, en clair tu peux les lire individuellement) et j'aime beaucoup. C'est différent de ce qu'on a l'habitude de lire et en hiver, ça passe comme du petit pain !

Laissez moi un commentaire