I

Vaiana la légende bout du monde - DVD/Blu-ray

Difficile de trouver de grands défauts à la dernière production Disney qui montre, avec Vaiana la légende du bout du monde, une belle aventure où la jolie princesse n’est pas en quête d’amour, l’ensemble avec un visuel époustouflant !

Avis par Laurapassage

p

Titre : Vaiana la légende du bout du monde Achetez sur Amazon
Réalisateurs : John Musker, Ron Clements
Acteurs : Cerise Calixte, Anthony Kavanagh, Mareva Galanter…
Genre : Animation, Famille, Aventure
Date de sortie DVD/Blu-ray : 5 avril 2017
Résumé : Il y a 3 000 ans, les plus grands marins du monde voyagèrent dans le vaste océan Pacifique, à la découverte des innombrables îles de l’Océanie. Mais pendant le millénaire qui suivit, ils cessèrent de voyager. Et personne ne sait pourquoi…
Vaiana, la légende du bout du monde raconte l’aventure d’une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d’action, de rencontres et d’épreuves… En accomplissant la quête inaboutie de ses ancêtres, Vaiana va découvrir la seule chose qu’elle a toujours cherchée : elle-même.

Vaiana la légende du bout du monde

En 2017, avec le Défi Disney à voir, c’était l’occasion de regarder Vaiana la légende du bout du monde, étant donné que la dernière production animée de Disney sort en DVD/Blu-ray le 5 avril 2017. Je ne savais pas trop si je devais m’attendre à une nouvelle histoire de princesse ou alors à une grande aventure, et c’est finalement un peu des deux que nous propose ce film d’animation.

Vaiana la légende du bout du monde

Dès le début, Vaiana est montrée comme une enfant puis une jeune fille qui meurt d’envie de partir explorer le monde et de se confronter à l’océan. Ce qui m’a de suite marqué est la façon dont elle est présentée physiquement. Elle ne ressemble pas aux autres princesses Disney. Certes, elle n’est pas bien épaisse, mais – peut-être voire sûrement du fait de ses origines polynésiennes – elle a de bons bras, des mollets développés et une belle bouille. Ce n’est pas grand chose, mais chaque petite avancée est à prendre en compte et un jour peut-être, Disney ne présentera plus que des héroïnes physiquement parfaites (longilignes avec une chevelure de rêve et une poitrine idéalement proportionnée) comme montré dans Le monde de Ralph (avec Vanellope) et Zootopie (avec Judy). On s’attache rapidement à cette tête de mule, mais grande curieuse et lorsque l’on découvre Maui, colosse au coeur tendre, on embarque complètement dans l’histoire.

Vaiana la légende du bout du monde

La grande force de Vaiana la légende du monde vient de l’aventure de l’histoire. Il est loin le temps des princesses qui ne cherchent que l’homme de leur vie, ici il n’est pas du tout question d’amour ou de mariage. Évidemment, on repense à La reine des neiges, puisque Vaiana a ce côté similaire à Elsa de vouloir être « libérée, délivrée » même si ce n’est pas du tout pour les mêmes raisons. Aussi, il est une fois encore question de son devoir envers sa famille et son peuple en opposition avec son désir d’émancipation. Les codes cinématographiques sont bien présents comme pour tous les Disney, que ce soit pour le scénario, le visuel ou la musique, mais qui mieux qu’eux y arrive à ce jour ? La morale de l’histoire n’a pas non plus disparue, mais ce n’est pas le plus mis en avant dans le film qui montre surtout l’aventure de Vaiana, à l’image d’un parcours initiatique. Pour autant, j’ai aimé que soit évoqué le principe qu’on devient la personne que l’on souhaite en se battant (et non pas en étant désignée sans avoir rien fait) et qu’à vouloir trop donner aux autres et leur faire plaisir, on finit par oublier les fondements de base de cette envie plus que louable.

Vaiana la légende du bout du monde

Autre point que les studios Disney savent mettre en avant : le visuel. Plus on avance dans le temps et plus leurs productions gagnent en finesse, réalisme et magie. Dans Vaiana la légende du bout du monde, c’est un pari encore plus que réussit. Entre les magnifiques paysages, l’eau parfaitement représentée avec une animation exécutée avec un détail impressionnant et mêmes les personnages ont été développés avec délicatesse. Il suffit de regarder le corps de Maui avec tout ses tatouages ou les cheveux de Vaiana (qui ne sont pas sans rappeler la tignasse de Merida dans Rebelle) pour se rendre compte de la précision qui a été apportée à chaque élément du film. Quand aux décors, ils m’ont beaucoup fait penser au court-métrage Lava des studios Disney Pixar qui raconte l’histoire d’un volcan solitaire dans l’Océan Pacifique et le rapprochement entre les deux histoires a été évident pour moi à la fin du film d’animation.

Vaiana la légende du bout du monde

Mais bien sûr, un Disney n’en serait pas un sans les chansons des personnages et la musique tout au long de l’histoire. Vaiana la légende du bout du monde ne fait pas exception à la règle même si comparé aux premiers Disney (pour les revoir cette année, je remarque la nette différence), les chansons sont tout de même bien moins présentes (bon c’est sûr qu’avec 30 minutes de plus en moyenne, ça permet de laisser plus de place aux dialogues et au scénario). Alors forcément, j’ai été entraînée par les nombreuses mélodies que j’ai adoré et il est difficile de ne pas citer encore une fois la qualité autant des chansons que des musiques. Pour autant, elles ne sont pas aussi entêtantes que d’autres bien connues de tous (même en faisant exception de La reine des neiges qu’il est difficile de ne pas garder en tête une semaine durant après l’avoir entendue !) Petit détail qui a aussi son importance, même si les polynésiens ne seront pas tout à fait d’accord ce qui est aussi compréhensibles par rapport à l’attachement de leurs traditions et de leur peuple en général, j’ai apprécié la diversité du casting des voix, que ce soit pour la VO ou la VF qui comptent tout de même une grande majorité d’acteurs métissés (mais certes pas tout à fait locaux), encore une toute petite avancée dans l’ouverture d’esprit.

Vaiana la légende du bout du monde

Difficile de trouver de grands défauts à la dernière production Disney qui montre, avec Vaiana la légende du bout du monde, une belle aventure où la jolie princesse n’est pas en quête d’amour, l’ensemble avec un visuel époustouflant !

  • Scénario 95%
  • Ambiance 100%
  • Personnages 90%
  • Visuel 100%
  • Sonore 95%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Zootopie

Pin It on Pinterest

Share This

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!

Souscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles du blog, des news et mises à jour sourcrivez à la Newsletter.

You have Successfully Subscribed!