Yggdrasil - Tome 1 - La prophétie

Dès le début d'Yggdrasil, j'ai été embarquée par l'univers et ses personnages, mais Myriam Caillonneau a su me convaincre un peu plus à chaque page avec la richesse et la justesse de son histoire.

Dès le début d’Yggdrasil, j’ai été embarquée par l’univers et ses personnages, mais Myriam Caillonneau a su me convaincre un peu plus à chaque page avec la richesse et la justesse de son histoire.

Avis par Laurapassage

p

Titre : Yggdrasil – Tome 1 – La prophétie Achetez sur Amazon
Auteur : Myriam Caillonneau
Editeur : 
Auto-édité
Genre : 
Science-fiction, Space-fantasy
Date de parution : 
29/01/2016
Pages : 
570
Prix : 
15€99
Résumé : 
Une dictature religieuse et militaire règne sur la galaxie. L’armée sainte, fanatiquement dévouée à la cause de celui qui se fait appeler Dieu, élimine impitoyablement ceux qui refusent de suivre les préceptes de la religion. Pourtant, les hérétiques propagent les paroles d’une prophétie annonçant qu’un Espoir va se lever et libérer l’univers. Tourmentée par de terribles cauchemars prémonitoires, Nayla Kaertan arrivera-t-elle à échapper à l’inquisition qui traque sans relâche ceux qui, comme elle, ont des dons étranges. Doit-elle craindre son supérieur, un homme mystérieux, qui semble posséder des pouvoirs surnaturels ? Aura-t-elle la force d’affronter son destin ?

La première fois que j’ai repéré Yggdrasil, sa couverture m’a intriguée. Après avoir lu son résumé, je l’étais encore plus et enfin, quand j’ai eu l’avis très positifs de plusieurs personnes sur le livre, j’étais plus que décidée à le lire, ce que je ne regrette vraiment pas. Je tiens d’ailleurs à remercier Myriam Caillonneau pour m’avoir permis de plonger dans cet univers.

 

« Les machines avaient la particularité de ne pas chercher à la piéger. Les machines ne massacraient personne de leur propre initiative. Les humains, en revanche, pouvaient être des monstres. »

 

 

Yggdrasil nous plonge directement dans un futur de science-fiction où la religion dirige les peuples à travers des soldats de la population et une armée aux compétences surhumaine. Nayla réalise sa conscription comme toute personne valide et, même si elle est douée, elle fait tout pour ne pas attirer l’attention. Elle ne croit pas en la dictature de Dieu et elle se fond dans le moule pour que personne ne le remarque. D’abord renfermée, timide et en retrait, elle va s’affirmer au fil de ses aventures, découvrant petit à petit l’ampleur de ses capacités. Son évolution est à la fois exceptionnelle et nécessaire car au début du récit, elle est extrêmement niaise et on sent qu’elle bascule vers l’âge adulte tout au long de l’histoire. Tout cela est possible grâce à Dem, son supérieur froid et pédant. Cet homme arrive à renfermer en lui la personnalité du bad-boy sûr de lui qui se fiche d’écraser les autres sur son passage et la compassion du gentil garçon qui va se montrer très intelligent et protecteur. Deux opposés qui font qu’on l’adore, qu’on le déteste, qu’on se méfie de lui et qu’on tombe sous son charme ! Ce personnage est certainement un des plus complexes, complets et attirants que j’ai pu découvrir à travers mes lectures.

Dès le début d’Yggdrasil, on sent clairement la richesse de l’univers créé par l’auteure. Chaque détail est réfléchi, travaillé et développé. La religion présentée est à la fois simple : un Dieu, une idée, une dictature et complexe par les moyens mis en place pour la répandre et contraindre chaque être vivant à y croire et à la respecter. De nombreux aspects sont exposés, mêlant la science sur les hommes et leurs ressources, le fantastique avec le psychique et les différents mondes, les technologies mis en avant par les vaisseaux et les armes et armures, et la romance avec les différentes relations évoquées, laissant planer les suppositions sur des couples futurs. Ajoutant à cela la diversité des multiples personnages, autant dans leur caractère que leurs envies ou réactions, on s’attache à cette histoire, à Nayla et Dem, aux peuples qui subissent la dictature religieuse et à leurs planètes.

 

« Tu es la lumière qui va purifier la galaxie, dit-il. Accepte-le. Conduis-les. Ils ont besoin de toi. »

 

 

Et malgré tous ces nombreux points, apportant régulièrement un lexique nouveau et particulier, Yggdrasil se lit très facilement. L’écriture de Myriam Caillonneau est fluide, sans accro, et pourtant riche et détaillée. Chaque dévoilement est d’abord sous-entendu pour que le lecteur émette des doutes sur ses certitudes et au fur et à mesure de l’histoire, l’auteure nous surprend en révélations. Elle laisse des indices qui laissent le lecteur dans l’incertitude. On ne tombe pas de haut puisque différentes possibilités étaient exposées, mais on reste abasourdi par ces choix, encore plus impatient de découvrir la suite pour savoir quelle nouvelle direction va prendre le récit. Et cela jusqu’au point final, jusqu’à cette conclusion de ce premier tome qui laisse sans voix et qui appelle à se jeter sur la suite de la saga.

 

« Qui a dit que l’être humain était intelligent. Le commun des mortels est toujours prêt à accepter un mensonge enjôleur et sécurisant plutôt que de s’opposer à une vérité dangereuse et perturbatrice. »

 

 

Dès le début d’Yggdrasil, j’ai été embarquée par l’univers et ses personnages, mais Myriam Caillonneau a su me convaincre un peu plus à chaque page avec la richesse et la justesse de son histoire.

  • Histoire 95%
  • Ecriture 95%
  • Personnages 95%
  • Emotions 90%
  • Originalité 90%
  • Suspense 95%

MA NOTE :

Pour ceux qui ont aimé :
Alive

0 I like it
0 I don't like it

6 Comments

  1. Très bel avis :)
    De prime abord, ce n'est pas le genre d'univers qui me tente plus mais à voir.

    • La science-fiction, c'est toujours assez spécial, mais pour le coup, j'entendais tellement de bons avis que je me suis laissé tenter et je ne regrette pas car l'auteure arrive à clairement expliquer son univers et son livre est hyper captivant !

  2. Héhé j'ai trop hâte de le lire ! J'espère ne pas placer mes attentes trop hautes. Il y a des livres, je suis persuadée que je vais les aimer avant de les lire et ça peut me jouer des tours. Là, j'adore le résumé, j'adore les premières lignes, je suis très emballée quoi... et ton avis achève de me convaincre que je ne peux qu'aimer Iggdrasil.

    • Et beh j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi. Il m'a tenu en haleine du début à la fin !!

  3. Tu me donnes envie ! J'ai déjà vu des avis très positfs alors moi aussi, j'ai bien envie de tester :p

    • N'hésite pas à tester, tu ne devrais pas le regretter !!!

Laissez moi un commentaire