J'ai lu #1 - Rentrée littéraire • Les aigles de Vishan Lour - Soif - Le goût du danger

Hey les passagers !
De retour sur la blogosphère après un *long* moment d’absence, me voici avec un nouveau format de chroniques.
Et oui, force a été de constater qu’avec le temps, la montée en puissance d’Instagram (et notamment des stories) et la course au temps, les longues chroniques des blogs ne trouvaient plus autant leur public.
Alors certes, il reste quelques irréductibles gaulois lecteurs, mais moi-même ayant moins de temps à consacrer à développer mes avis (pour qu’au final, ils soient davantage vus sur les sites marchands, les communautés littéraires et sur mon compte Instagram), j’ai souhaité trouver un compromis entre avis trop courts et longues chroniques.
J’espère donc que ce nouveau format vous plaira et qu’il vous intéressera de le découvrir développé aux bulles, aux séries et aux films très bientôt !
Trêve de blabla, retrouvez trois avis sur des livres de la « rentrée littéraire ».

• • • ♦ • • •

Les Aigles de Vishan Lour

Pierre Bottero – Rageot Éditeur

Les aigles de Vishan Lour - Pierre Bottero - Rageot

Jeunesse – Fantasy – Novella • 11,9011/09/2019 • 96 pages • SP
Si vous avez aimé : Passeuse de rêves • Achetez sur : Amazon
Résumé : Plume est une Ombre, une jeune acrobate qui sillonne les rues d’AnÓcour et vole pour survivre.
Estéblan est un écuyer de la confrérie des Chevaliers du Vent. Il accompagne la délégation qui sera reçue au palais et doit nouer des relations avec le nouveau roi qui s’est emparé du pouvoir sans être adoubé par la confrérie. Quand la délégation est assassinée, Estéblan décide de venger ses compagnons. Mais il croise Plume. Plume qui le dissuade d’intervenir… dans l’immédiat.

Avis : Découvrir enfin Pierre Bottero avec ce court roman a été un réel plaisir. Plume et Estéblan sont deux jeunes adolescents dont l’âge ne limite aucunement les ressentis intenses et développés. L’auteur arrive d’ailleurs avec Les aigles de Vishan Lour à développer un véritable univers et un attachement aux deux héros.

• • • ♦ • • •

Le Goût du Danger

(Livre III – La Couleur du Mensonge)
Erin Beaty – Lumen – Traduit par Marie Kempf

Le goût du danger - Erin Beaty - Lumen

Young Adult – Fantasy • 1622/08/2019 • 594 pages
Si vous avez aimé : The Curse (trilogie) • Achetez sur : Amazon
Résumé : Faites tomber les masques… sans jamais abaisser le vôtre !
Sage Fowler, entremetteuse et espionne prodige, est désormais ambassadrice du royaume auprès du pays voisin de Casmun. Quelques mois après la bataille où elle a été gravement brûlée, elle se voit confier la mission de représenter le roi Raymond au cours de pourparlers avec Kimisara, leur ennemi de toujours.
Que de chemin parcouru pour l’ancienne tutrice des enfants royaux, à présent fiancée au capitaine Quinn… Mais face à des interlocuteurs réticents voire hostiles, la tâche s’annonce des plus ardues. D’autant que la reine de Kimisara, devenue régente depuis la mort de son époux, n’est pas dans une position idéale pour négocier… Et que nombreux sont ceux qui seraient ravis de la voir tomber.

Avis : Dernier livre de la trilogie La Couleur du Mensonge, j’attendais avec impatience cette conclusion et autant vous le dire, Erin Beaty ne m’a aucunement déçue. Je n’ai de cesse de la répéter, mais j’aime cette saga de tout mon coeur et encore plus d’un point de vue écriture. Le rythme, la longueur des chapitres, le style, les descriptions, les dialogues, la profondeur des personnages, j’ai du mal à trouver de défauts à cette trilogie, croyez-moi ! Et que dire de l’histoire et de cette fin parfaite pour Sage et Alex, à part envie d’en avoir plus dans le même univers avec d’autres personnages secondaires ? Si vous avez aimé les deux premiers : foncez !

• • • ♦ • • •

Soif

Amélie Nothomb – Albin Michel

Soif - Amélie Nothomb - Albin Michel

Fiction • 17,9021/08/2019 • 162 pages
Si vous avez aimé : Le crime du comte Neville • Achetez sur : Amazon
Résumé : « Pour éprouver la soif il faut être vivant. »

Depuis 1992 et Hygiène de l’assassin, tous les livres d’Amélie Nothomb ont été publiés aux éditions Albin Michel. Elle a reçu, entre autres, le prix Chardonne, le Grand prix du roman de l’Académie française, le prix de Flore, et le Grand prix Jean Giono pour l’ensemble de son oeuvre.
Ses oeuvres sont traduites dans 40 langues, des U.S.A. au Japon.

Avis : Chaque année, rendez-vous est prit pour découvrir le dernier Amélie Nothomb et chaque année, je passe une soirée à le dévorer. Souvent trop courts, sûrement trop chers aussi, parfois en dessous de mes attentes, ça ne m’empêche pas d’être là tous les ans. Et alors que j’avais adoré Les prénoms épicènes, cette année, je me suis moins fait plaisir à découvrir Soif, qui ressemble davantage – par certains aspects – à un essai qu’à un roman. Et oui, parler de Jesus n’est pas si facile à romancer ! Mais encore une fois, l’autrice sait nous embarquer et énonce des idées qui donnent matière à réfléchir…

• • • ♦ • • •

Les Aigles de Vishan Lour : Une novella qui montre le talent qu’avait Pierre Bottero à conter les histoires, créer des univers et rendre vivants des personnages.
Le Goût du Danger (Livre III – La Couleur du Mensonge) : Une conclusion trépidante à l’écriture merveilleuse pour nos deux héros, entre action, politique et romance à l’image des deux premiers tomes.
Soif : Un roman aux allures d’essai qui retrace les pensées de Jésus de son jugement à sa mort, à la manière Amélie Nothomb.

Intéressés par ces livres ou déjà lus ? Venez m’en parler en commentaires !

2 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Merci pour cette brève rentrée litéraire

Laissez moi un commentaire ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.